Bienvenue à Poudlard !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alésia Midrist
6ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 46
Age : 27
Localisation : Près des gens que j'aime
Hiérarchie : Eléve
Maison/Emploi : Serdaigle
Fibiz : 0
Date d'inscription : 07/04/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Rencontre   Lun 23 Avr - 12:32:35

Alésia descendait les marches qui menaient dans le hall. Elle venait de la salle commune des Serdaigles qui se trouvait dans l’aile ouest du château. Même après quatre années entières et un début de cinquième dans cette école, Alésia était toujours émerveillée par cet endroit. Le mot qui lui avait servi à le caractériser, dès là première fois, avec le plus d’exactitude était certainement le mot magique, ce qui était tout à fait normal dans un sens. Maintenant elle était habituée aux escaliers se déplaçant, aux fantômes errant dans le château et aux créatures qui vivaient dans le lac. Mais lorsqu’elle était arrivée et qu’elle avait commencé à apprendre et a découvrir, tous cela l’avait surprise et elle se souvînt qu’elle avait fini par croire que Poudlard ne dévoilerai jamais tous ses secrets. Ce qui au fond était certainement vrai.
Alésia arriva au bas de marches et se demanda combien ils pouvaient y en avoir d’ici au 7ème étage. Correction, plutôt des sous sols aux sommets des tours. Sûrement un grand nombres, cette école était véritablement immense et magnifique.

Flocon, son petit chat, était dans ses bras. Il était encore trop petit pour descendre les marches tous seul, elles faisaient presque deux fois sa taille. Debout sur ses pattes arrières, les pattes avant de Flocon touchaient à peine le dessus de la marche suivante. Impossible pour lui de les monter.
Alésia avança donc en direction des grandes portes du hall, afin de pénétrer dans le parc et de se dirigeait vers la volière. Elle avait plusieurs messages à faire partir. Dont un à l’intention de sa cousine qu’elle n’avait pas vue depuis un bon moment. Amire commençait à lui manquer, surtout leur longue conversation nocturne, les deux jeunes filles étaient très proches et s’entendaient à merveille.

Alésia traversait tranquillement le hall, quand soudain, une des lanières de son sac lâcha. Résultat, la moitié de ses affaires tombèrent au sol.


*Mais ce n’est pas vrai. J’ai vraiment la poisse ces derniers temps.*

Ce qui était vrai, entre rencontrer les gens en leur rentrant dedans et étalée ses affaires au sols, Alésia n’avait pas de chance. Alésia s’agenouilla et posa Flocon à côté d’elle en disant à l’intention du chaton :

« Ne bouge pas. »

Alésia commença donc à ramasser ses affaires en surveillant d’un œil le chat blanc, pour éviter que celui-ci ne s’en aille. Elle en aurait pour un moment si elle devait le chercher dans tout l’établissement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewingsofliberty.forumactif.com
Matthew Thomas
7ème année
avatar

Masculin Parchemins rédigés : 18
Age : 29
Hiérarchie : Élève de 7e année
Maison/Emploi : Poufsouffle
Fibiz : 0
Date d'inscription : 19/03/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Rencontre   Lun 23 Avr - 21:06:46

Le jeune musicien ce baladait, décontracté comme à l’habitude, avec la caisse de se guitare pendant dans son dos et un petit amplificateur dans sa mains gauche. Alors que la majorité des élèves de Poudlard était plutôt du genre à ce balader avec leurs livres de cours, notre charmant protagoniste, toujours aussi insouciant de ses résultat académiques et même de la magie qui l’entourait. Il s’était souvent faire reprocher son comportement, toute fois, sans doute avec un peu de chance, ce dernier ne s’était toujours pas fait virer de Poudlard. Ce n’est pas comme si cela l’aurait déranger, à vrai dire, Matthew trouvait cela un peu trop futile pour lui d’être ici. Certes notre cher musicien avait un grand talent pour la magie, mais il préférait ne pas s’en servir, trouvant cela inutile pour l’avenir qu’il désirait. Il ne souhaitait nullement être un grand sorcier ou quoi que ce soit, tout simplement un musicien parcourent les quatre coins de la planète afin de faire ce qu’il aime le plus, jouer de la musique. Enfin, ce n’était pas exactement ce que les gens de son entourage attendaient de lui, ce qui le poussait à ce rebeller encore plus.

Pénétrant tranquillement dans le grand Hall, alors qu’une bonne partie des élèves qu’il avait rencontré lors de sa balade semblaient plus pressé et nerveux les uns que les autres, lui il était tout simplement là à marché tranquillement. Ses cheveux balançant légèrement à chaque pas qu’il faisait, notre cher protagoniste de baladait, démontrant une grande insouciance par son expression faciale. Les regards des gens ce retournait régulièrement vers lui, il est vrai que son look était un peu hors du commun pour un étudiant de Poudlard. Son petit look à la Rock Star savait attirer le regard des gens qui ce trouvait entre les quatre murs de l’établissement. Généralement chez les garçons, le look de Matthew leurs déplaisaient… sans doute parce que son look avait l’effet contraire sur un bon nombre de jeunes demoiselles. Certains disaient que s’était son but premier, être attirer un maximum de fille dans Poudlard, mais cela était complètement erroné. Ce charmant jeune homme était vêtus ainsi parce qu’il était ainsi, cela n’avait nullement rien avoir avec la façon dont les gens le voyaient. Bien au contraire, Matthew ce moquait un peu de l’opinion des gens à propos de sa personne.

À sa grande surprise, le Hall était quasi vide… enfin… c’était sans doute mieux ainsi, notre musicien en herbe serait un peu plus tranquille pour jouer de la musique. Certes il aurait pour gratter sa guitare dans sa chambre, sa les locataires avec qui ce dernier partageait sa chambre étaient plutôt… un peu trop studieux et n’appréciait guère la musique de Matthew. Sans qu’ils le forcent à sortir, ce dernier fit donc le choix d’aller jouer ailleurs. C’est alors qu’il vit qu’une jeune fille, un peu plus loin dans le Hall avait quelques problèmes avec ses affaires. Bon de nature, notre cher musicien se dirigea donc vers cette dernière, sans doute elle s’en était pas rendu compte avec le stresse que lui procurait le malheureux évènement et le fait qu’elle devait constamment surveiller la petite bête à poils qui l’accompagnait. Alors après avoir déposé son amplificateur ainsi que sa guitare sur le sol, non loin lui, Matthew ce penchât et ramassa quelques affaires qui appartenait de toute évidence à la jeune fille. D’un rapide coup d’œil, il regarda qui elle était avant de ce redresser avec les quelques effets qu’il avait ramassé afin de porter secours à l’élève qui ce trouvait devant lui. De toute évidence, elle était plus jeune que lui, sans doute en cinquième ou sixièmes années. Doucement, il pris la parole, s’adressant à cette dernière.


« Ce n’est jamais génial lorsque ça arrive hein…? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.misunderstoodpoet.deviantart.com
Alésia Midrist
6ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 46
Age : 27
Localisation : Près des gens que j'aime
Hiérarchie : Eléve
Maison/Emploi : Serdaigle
Fibiz : 0
Date d'inscription : 07/04/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Rencontre   Lun 23 Avr - 22:28:39

Alésia ramassait ses affaires tombait au sol et de l’autre ramenait le petit chat qui avait tendance à vouloir allait jouer ailleurs que près de sa maîtresse. Son attention attirait par le chaton, elle mettait pas mal de temps à ramasser ses livres et autres fournitures qui était dans son sac quelques instants auparavent. Elle soupira de soulagement quand elle vît que le flacon d’encre lui n’était pas tombé. Il n’aurait plus manqué qu’elle ait à nettoyer.

*Ca aurait été le bouquet.*

Occupée entre le chat et son sac à une seule lanière, elle n’entendit pas les pas du jeune homme ni le son de son amplificateur qu’inconsciemment, elle assimila au bruit que faisait les rares élèves du hall. Ce fût le son de la voix du jeune homme qui la tira de ses réflexions et de ses occupations. Le jeune homme, un autre élève apparemment, n’était pas très loin d’elle. Alésia ramassa un livre et répondit un sourire aux lèvres :« Non en effet. Ca n’arrête pas ses derniers temps. Pourtant je ne suis pas spécialement mal chanceuse. »

La jeune fille se releva en attrapant rapidement le chaton pour l’empêcher de filer encore une fois et vît que le jeune homme, probablement un peu plus âgés qu’elle, mais sûrement pas de beaucoup, avait ramassé certain de ses livres. Elle ajoutât alors à son attention.

« Merci, pour les livres, c’est sympas. »

Ca c’était vrai, même si il n’y avait pas grand monde dans le hall, il y avait quand même quelques élèves et aucun d’eux ne l’avait aidée. Bon d’accord, elle n’était pas dans une grande détresse, mais qu’est ce que cela faisait de mal de donner un coup de main. Rien au contraire, ça rendait service et dégageait une bonne impression. Du moins c’est de cette façon que voyait Alésia.
La jeune fille observa alors un peu plus le jeune homme qui l’avait aidée. Plus grand qu’elle, la première chose qu’elle remarqua était sa façon d’être habillé, qui différait de celle des autres garçons. Elle vît aussi la guitare et l’amplificateur posait à côté de l’élève, probablement les siens, puisqu’il n’y avait quasiment personne d’autres dans le hall et sans savoir pourquoi, elle ne voyait pas les autres personnes dans le hall qui comme elle, pour la plupart avait des livres en main, jouait de la guitare. Alésia se dit aussi qu’il ne devait pas être à Serdaigle étant donnée qu’elle ne l’avait jamais croisé ou aperçut dans la salle communes des aigles. Il pouvait être à Poufsouffle ou chez les lions, mais pas à Serpentard. Même si son look changeait des autres élèves, il ne donnait pas l’impression à Alésia d’être à Serpentard. Quoi que certaines personnes ne soient pas ce à quoi elle ressemble, rien n’est moins sûr que l’apparence. Elle pencherait peut-être plus pour Poufsouffle mais rien ne le garantissait. Puis finalement elle se dit qu’elle devait paraître un peu bizarre à rester immobile et à le fixer comme ça. De plus ce n’était pas franchement poli. Elle prenait vraiment de mauvaises habitudes depuis qu’elle s’était installée chez sa grand-mère. Son regard se reporta sur la guitare, puis finalement demanda même si elle pensait bien que la réponse serait positive.


« Tu joue de la guitare ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewingsofliberty.forumactif.com
Matthew Thomas
7ème année
avatar

Masculin Parchemins rédigés : 18
Age : 29
Hiérarchie : Élève de 7e année
Maison/Emploi : Poufsouffle
Fibiz : 0
Date d'inscription : 19/03/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Rencontre   Mar 24 Avr - 0:53:26

Matthew était candidement devant la jeune fille, attendant la moindre réaction de cette dernière. Regardant brièvement autour de lui d’un simple coup d’œil sans même ce tourner la tête, notre cher protagoniste constata qu’il fut le seul à aider la jeune fille qui ce trouvait non loin de ce dernier. Certes ce n’était pas comme si la vie de cette dernière en dépendait, mais tout de même, il avait des gens qui était encore plus près d’elle que lui lorsque c’est arrivé et ils n’ont même pas bougé le petit doigt. Certain on regardé, mais n’on nullement réagis et son retourné à leurs diverses occupations. Enfin, peut importe, maintenant que notre jeune guitariste avait aidé la jeune fille… les autres pouvaient bien rester dans leur coins à rien faire. Malgré sa nature rebelle et insouciante, Matthew était tout de même un garçon relativement généreux et près à aider. Certes parfois une certaine paresse en lui était souvent dominatrice… mais cela était principalement lorsqu’il s’agissait des cours… à vrai dire… ce dernier ne portait sans doute aucun intérêt à ses cours.

Enfin bref, la jeune fille qui ce trouvait devant lui ne lui était nullement familière, comme bien d’autres élèves à Poudlard. Sans doute dans une maison différente, car Matthew connaissait relativement tout le monde, incluant les petits nouveaux qui ce jouaient aux grands garçons chez les Poufsouffles; ce genre de gamins avaient généralement pour habitude d’énerver un peu le musicien, mais bon ce dernier ne c’est jamais gêné pour les replacer les idées en places. Des gamins qui croient que la magie peut être utilisé comme ils l’entendent… ou bien qu’ils ce prennent pour les plus grand magiciens du monde… cela tombait radicalement sur les nerfs de notre cher protagoniste. Enfin, la jeunesse… on dirait que plus sa va… plus sa empire. Les plus jeunes agissements de façon encore plus immature que ceux qui étaient là avant eux. Sans doute c’est l’évolution à l’envers, les gens deviennent de plus en plus bête au fil des années. Enfin, la charmante petite dame qui ce trouvait devant lui avait tout de même su partiellement intéresser notre jeune rebelle. C’était très rare que les gens intéressent moindrement Matthew, alors c’est que cette dernière avait quelque chose d’un peu spéciale dans sa façon d’être.
Après qu’elle lui ait donnée la réplique et l’ai remerciée pour l’avoir aidé, cette dernière semblait le regarder étrangement. Certes son look un peu hors de l’ordinaire pour un élève de Poudlard détournait les regard, mais il était rare qu’il ce faisait fixer ainsi, comme si il l’hypnotisait… enfin… rare… c’est vrai que Matthew porte très peu d’attention à regards des gens alors il ne peut donc nullement dire comment ils le regardent. Elle semblait ce questionner sur qui il pouvait bien être, mais bon, puisque la question ne lui fut nullement posé, il n’en dit rien. Enfin même si c’était le cas, même si elle ce questionnait réellement sur qui il était, il ne pouvait pas rien y dire, car ce dernier ce demandait lui aussi qui pouvait bien être cette charmante rencontre. Certes leur rencontre c’est fait au dépends d’un petit malheur pour la jeune fille, mais bon c’est des choses qui arrivent à tout le monde. Le silence semblait s’être un peu installé entre les deux êtres, puis la jeune fille lui posa une question qui alla sans doute commencer une charmante conversation. Lui parler de musique ou même lui demander si il en joue était une charmante façon de piquer un peu l’attention du charmant guitariste.


« Hmm oui… sa fait plusieurs années que je joue… c’est un peu l’un de mes rare centre d’intérêt… que veux tu… je crois que je deviendrais fou entre les murs de Poudlard si je n’avais pas de quoi me changer les idées… »

Il répondit d’une voix un peu douce, sans aucune provocation pour faire changement. Il dit le tout en ramassant sa guitare qu’il avait jadis posée sur le sol et puis il la replaça dans son dos toujours en tenant la ganse sur son épaule. Une fois de plus les magnifiques prunelles de Matthew ce déposait sur la jeune fille avant de poursuivre en mots.

« J’étais venu jouer un peu… les gens avec qui je partage ma chambre son un peu trop studieux et préfère le silence au son de ma guitare … »

Il jeta alors un coup d’œil sur le sac de la jeune fille qui lui était toujours inconnue. Voyant qu’une des lanières s’était rompu, il compris donc comment tout ses affaires c’était jadis renversé sur le sol.

« hmm… pour ton sac… je pourrais sans doute te fixer le tout… mais pour l’encre sur le sol… je crois qu’une personne va devoir faire appel à un peu de magie… heh… »

Matthew détestait devoir utiliser la magie. Moins il en faisait, mieux il ce portait… c’est donc pour ça qu’à chaque fois qu’il devait l’utiliser, il le faisait quasi à contre cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.misunderstoodpoet.deviantart.com
Alésia Midrist
6ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 46
Age : 27
Localisation : Près des gens que j'aime
Hiérarchie : Eléve
Maison/Emploi : Serdaigle
Fibiz : 0
Date d'inscription : 07/04/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Rencontre   Mar 24 Avr - 22:05:55

Le jeune homme mis peu de temps à répondre à la question de la jeune fille. Comme l’avait supposée Alésia, la réponse était positive. De plus ce sujet semblait intéressait son interlocuteur. C’était un des ses centres d’intérêts d’après ce qu’il disait et il ne fallait pas être un expert pour se doutait que la musique plaisait beaucoup au jeune homme. Cela faisait plusieurs années qu’il jouait de la guitare, ce qui pouvait signifier qu’il devait avoir un bon niveau, il avait un amplificateur avec lui, sa guitare semblait en bon état et même sa façon de s’habiller pouvait le laisser supposer.
Alésia sourit quand il annonça qu’il deviendrait fou sans se changer les idées. Elle hocha la tête et répondit d’une voix calme, douce et dans laquelle on pouvait sentir un peu de curiosité :


« Je comprend. Entre les cours et les examens…ça fait toujours de bien de tout oublier et de penser à autre chose. C’est vrai que la musique doit être un bon moyen de s’évader. Non ? »

La jeune fille s’intéressait à tout, elle était très curieuse même si elle éviter de le montrer et pensait que c’était toujours agréable de parler de ses passions et surtout de les partageaient. La musique était un sujet qui pouvait beaucoup intéressait la Serdaigle étant donnée qu’elle n’y connaissait pas grand-chose en instrument de musiques. Elle repensa un instant au chaton qui était encore dans ses bras. Il avait finit par s’endormir. Cela étonnée toujours Alésia, ce chat s’endormait souvent, elle avait encore choisit un feignant. Non mais vraiment. Elle caressa la fourrure du chat qui se mit à ronronner mais ne daigna pas ouvrir un oeil. Alésia sourit puis reporta son attention sur le musicien.

Alésia observa le jeune homme ramassai sa guitare et la mettre sur son dos puis il fixa de nouveau la jeune fille. Alésia remarqua alors ses yeux auxquels elle trouva une très jolie couleur qu’elle ne sut pas immédiatement définir. Cependant elle évita de faire transparaître par son visage les pensées qu’elle avait. C’était vrai que le jeune homme était plutôt impressionnant, il était beaucoup plus grand que la jeune fille, était sympathique ainsi que plutôt charmant. Alésia était prête à parier qu’il devait avoir un certain succès auprès des jeunes filles. Alésia commença à réfléchir et se demanda si le jeune homme qu’elle avait en face d’elle, était celui auquel elle pensait. Si c’était lui, il avait deux réputations bien différentes selon le fait que celui qui avait raconté à Alésia était un ou une élève. Les jeunes filles étaient plutôt impressionnées, tandis que les jeunes hommes plutôt jaloux. Lorsque le jeune homme lui proposa d’arranger son sac, et d’utiliser la magie, la jeune fille répondit :

« Merci beaucoup, ce serait gentil, et c'est vrai que ça me rendrait bien service.… Euh…Est-ce que je pourrai connaître ton nom ? Ce serait plus simple pour te remercier et pour parler...Moi c'est Alésia Midrist. Je suis à Serdaigle. »

[Désolée, pas d’inspiration -,-‘]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewingsofliberty.forumactif.com
Matthew Thomas
7ème année
avatar

Masculin Parchemins rédigés : 18
Age : 29
Hiérarchie : Élève de 7e année
Maison/Emploi : Poufsouffle
Fibiz : 0
Date d'inscription : 19/03/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Rencontre   Mer 25 Avr - 0:46:30

Son instrument à l’épaule, le guitariste ne quitta pas pour longtemps la charmante jeune demoiselle qui ce trouvait devant ses magnifiques prunelles d’un doux vert tirant quelques peu vers le gris en cette journée. Bien qu’il ne la connaissait que très peu, voir dire pas du tout, ce dernier avait le sentiment que cela ne tarderait pas avant qu’il découvre qui elle était. Par sa façon d’être, Matthew essayait un peu de découvrir dans quel maison cette dernière pouvait bien ce trouver. Il avait déjà éliminé les Poufsouffles, car il ne l’avait jamais vue auparavant. Une Serpentard? Il est fort probable que non, cela aurait été visible dans son regard et ses réactions. Une Serpentard aurait été que trop fière et n’aurait jamais accepté son aide. Cela ne lui laissait qu’une Gryffondor ou bien une Serdaigle… enfin peut importe la maison dans laquelle cette charmante demoiselle était, notre charmant protagoniste allait sans doute le découvrir très prochainement.

Il fut quelque peu charmé par la réponse de cette dernière, ou plutôt sa réplique aux mots de Matthew. Dans sa réplique, elle lui adressait une candide question, mais est-ce qu’il devait vraiment y répondre? Enfin, sans doute que oui par simple politesse, de plus malgré lui il était attiré vers le sujet de discutions. C’est ce qui arrive lorsqu’on commence à parler musique avec notre cher Matthew Thomas, il trouve toujours quelques chose à dire et à redire. C’est sans doute un peu ce que tout le monde fait lorsqu’on leur parle de leur passion, lorsqu’on aime quelque chose il est bien plus facile de discuter et de partager son opinion sur le sujet. Toute fois, comme seule réplique notre cher musicien ne fit qu’un simplement mouvement de la tête en guise de réponse afin de ne pas s’éterniser sur le sujet, ne connaissant nullement les centres d’intérêt de cette dernière. Toute fois il est vrai que le visage de cette dernière eut légèrement changé et que ses yeux semblaient être un peu plus étoilé plus la discussion prenait place. Au moins elle n’avait plus cette mauvaise tête de jeune fille que trop stressée à cause de ce qui venait de lui arriver avec ses affaires. Si Matthew avait pu l’aider de ce coté, tant mieux, il ne voyait aucune raison de trop s’énerver et de s’angoisser avec toute les petites choses de la vie de tout le jour… la vie est bien trop courte pour la vivre dans l’angoisse et le soucis. Enfin c’est ainsi que notre cher protagoniste voyait les choses!

C’est alors que cette charmante dame ce présenta à lui après l’avoir remercié et lui avoir aussi demandé très poliment si il souhait bien ce présenté à elle. Ça y est, il s’avait à présent qui elle était et sous quelle maison elle habitait. Une Serdaigle, il aurait pu s’en douté un peu, mais dans l’incertitude il n’eut nullement osé supposé qu’elle venait effectivement de là. C’est vrai qu’elle semblait être un peu comme toute les Serdaigles que notre cher musicien eut la chance de rencontrer soit lors de ses cours ou autres. Certes le guitariste n’était pas le plus social des êtres de Poudlard, mais c’était principalement parce que quasi personne entre ces murs eut véritablement sut attirer… toute fois la jeune fille portant le magnifique prénom d’Alésia réussi. Certes au départ cela était que par simple bonté que Matthew fit le premier pas vers elle afin de l’aider avec ses affaires, mais la personnalité de cette dernière avec quelque chose de charmant, un peu innocent. Sans doute cette certaine innocence était quelque chose qui lui plaisait un peu. Enfin, croyant en la réciprocité, Matthew fit de même et ce présenta à elle… après tout, elle lui avait bien demandée son nom et c’était la moindre des choses que de lui répondre après qu’elle c’est si gentiment présenté à lui.


« Matthew… Matthew Thomas et je suis dans les Poufsouffles… c’est sans doute pour cela qu’on c’est jamais rencontré…. »

Il demeura alors silencieux durant un court moment, mais pas très longtemps… juste assez pour créer une petite pause tout à fait naturelle.

« Et pas la peine de me remercier… c’est tout naturel… enfin ce l’est pour certain »

Il dit cela en jetant un bref coup d’œil aux gens non loin d’eux qui étaient demeuré là sans même avoir bouger le petit doigt pour aidé la charmante Alésia.

« Bref… si ça ne te dérange pas je vais aller m’installer un peu plus loin puis de là je vais essayer de fixer du mieux que je peux la lanière de ton sac? »

(C'est pas grave pour le manque d'inspiration, ça arrive à tout le monde et j'ai pas vraiment fait mieux)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.misunderstoodpoet.deviantart.com
Alésia Midrist
6ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 46
Age : 27
Localisation : Près des gens que j'aime
Hiérarchie : Eléve
Maison/Emploi : Serdaigle
Fibiz : 0
Date d'inscription : 07/04/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Rencontre   Mer 25 Avr - 15:10:48

Matthew Thomas chez Poufsouffle...Le nom…La maison…Alésia se répéta intérieurement ses deux informations pour être sûre de ne pas les oublier. La jeune fille possédait un mémoire plutôt auditive, les renseignements visuels ne lui étaient pas très utiles vu qu’elle les oubliait très rapidement. Sans savoir pourquoi, elle ne les retenait pas et parfois ne les voyaient même pas, par contre dès qu’ils étaient oraux, elle s’en souvenait ou du moins avait moins de mal à se les rappeler. Cependant une chose visuelle qu’elle était sûre de retenir chez le jeune homme était ses yeux qui sans mentir ne manquait pas de charme. Ca elle en était certaine, elle se souviendrait des ces yeux vert gris.

Ensuite, Poufsouffle, c’était une des deux maisons auxquelles elle pensait, mais si Matthew ne le lui avait pas dit, elle ne l’aurait pas deviné. Alésia était ravie que Matthew se soit lui aussi présenté, la jeune fille aimait savoir à qui elle parle en particulier quand elle les trouvait sympathique. De plus ça lui évitait d’avoir à le découvrir, car elle savait pertinemment que si la conversation s’était arrêtée sans qu’elle ait sût qui il était, elle aurait voulue le savoir. Non seulement elle était curieuse, mais têtue en plus. Deux caractères qui ne vont pas forcément ensembles et qui selon la situation peuvent être soient des qualités soient des défauts.

Mais la Serdaigle était contente que la conversation continue. Elle aimait rencontrer des gens tous différents, qui avaient leur personnalité, leurs passions et leurs habitudes et apprendre ainsi à mieux les connaître. Parfois le courant passait et tout allait bien, les nouvelles connaissances devenaient de bons camarades voire aussi des amis. Et parfois ce même courant ne passait pas, et là Alésia préférait couper les ponts. Histoires d’éviter que les choses ne dégénèrent et que ces autres connaissances ne deviennent des personnes avec qui l’on se dispute pour un oui ou un non dans l’unique but de l’emporter sur l’autre pour des raisons flous si elles ne sont pas totalement inexistantes ou inventées uniquement parce qu’il en faut.
Pour le moment la situation présente faisait partie du premier cas, du moins pour Alésia, et elle espérait qu’il en serait de même pour Matthew. Elle aimait beaucoup le début de conversation qui s’était installée entre eux qu’elle trouvait agréable et souhaitait la continuer.

Lorsqu’il lui dit qu’il était inutile de le remercier et annonça que c’était naturel pour certains, Alésia suivit le regard du jeune homme qui s’était dirigés sur les autres élèves du hall. C’est vrai qu’il n’avait pas bougés depuis le début. Ils vaquaient à leurs occupations diverses qui tournaient soit autour des cours soient autour des loisirs et projets de vacances, si elle assimilait bien les quelques bribes de phrases qui lui parvenaient. Elle répondit simplement :


« Heureusement qu’il y a toujours des gens prêt à aider, sinon je me demande bien vers où irait le monde. »

Alésia était toujours souriante mais aussi sincère dans ses paroles. Elle trouvait que plus les années passées et moins les gens se préoccupaient de ceux qui les entouraient ou était-ce du à son éduction. A l’intérieur du clan de son père, tous le monde se connaissait et il était naturel de se venir en aide quelque soit la situation, c’était une habitude qu’Alésia avait prise et elle trouvait ça tout à fait normal est naturel comme le faisait remarquer Matthew. Cependant ce n’était pas la façon de penser de tout le monde et elle s’en était plutôt rendue compte lorsqu’elle s’était installée à Londres avec sa grand-mère. Dans cette grande ville personne ne se connaissait et Alésia se souvînt qu’elle avait mis du temps à connaître ses voisins.

Quand Matthew lui dit qu’il allait se rendre un peu plus loin pour essayer d’arranger la lanière de son sac. L’incident provoqué par ces dernières quelques instants auparavant, lui revint en mémoire. Elle ne l’avait pas oublié mais disons, que ce n’était plus vraiment un problème et que ses pensées s’étaient tournées vers autre chose. Le jeune homme avait réussi à effacer toute trace de mauvaise humeur et début d’énervement qu’avaient provoqué les lanières du sac. Alésia en guise de réponse hocha la tête et suivit le jeune homme un peu plus loin. Sur le chemin sa curiosité reprenant le dessus, elle demanda en espérant intérieurement de toutes ses forces qu’elle n’embêterait pas Matthew :


« Il y a un genre de musique particulier que tu préfères ou tu écoutes et joues de tout ? »

La musique était le seul sujet de conversation qui lui venait actuellement à l’esprit alors tout de même assez spontanée, la jeune fille était revenue sur lui. De plus elle savait que ça plaisait au jeune homme et que elle, ça l’intéressait. Car comme cela a était déjà précisé précédemment, les connaissances en musique de la jeune fille étaient plutôt limitées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewingsofliberty.forumactif.com
Matthew Thomas
7ème année
avatar

Masculin Parchemins rédigés : 18
Age : 29
Hiérarchie : Élève de 7e année
Maison/Emploi : Poufsouffle
Fibiz : 0
Date d'inscription : 19/03/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Rencontre   Lun 30 Avr - 21:15:53

S’éloignant quelques peu de l’endroit exacte où il venait tout juste de rencontré une charmante je fille, Matthew ce dirigeait cependant pas trop loin de ce même endroit. Marchant tranquillement vers l’une des extrémité du grand Hall, il pris position près du mur. Déposant de façon relativement délicate ces qu’il avait en mains sur le sol, il fini par s’appuyer le dos contre ce même mur. Tranquillement, il ce laissa alors glisser un peu contre la parois lisse de l’établissement avant de toucher le sol sans ce blesser ou ce faire le moindre mal. Suite à cela, il ferma les yeux durant un court moment puis il s’étira un peu avant d’ouvrir une fois de plus ses magnifiques prunelles et regarder la jeune Serdaigle qui ce trouvait avec lui. Cela faisait que très peu de temps qu’il la connaissait, mais elle lui plaisait déjà… et pour que Mathew aime bien une personne, il fallait que cette personne ce montre un peu hors de l’ordinaire… mais pourtant cette jeune dernière n’avait rien de si extraordinaire. Enfin… sans doute un petit quelque chose avait su charmer un peu notre cher guitariste. Enfin… sans doute viendrait-il à faire jaillir la lumière sur ce mystère en découvrant un peu plus qui était cette charmante jeune fille dont la présence était des plus agréable. La regardant silencieusement, il tendit sa main droit vers elle. Une fois de plus, en cet instant, les mirettes verdâtres de notre magnifique protagoniste croisaient ceux de la ravissante jeune fille. Il réalisait qu’il ne savait rien sur elle autre que son nom et qu’elle était une Serdaigle… mais bon, c’était suffisant pour l’instant. Doucement le Poufsouffle pris la parole :

« Ton sac s’il te plais… sans ça je ne peux pas le réparer… »

Il n’avait toujours pas répondu à la question qui lui fut jadis posé. Il eut préféré garder un bref moment de silence à ce sujet avant de lui répondre. Enfin… après ce moment de silence, ce dernier eut tout de même l’obligeance de lui donner la réplique. De sa douce voix il répondit, son accent anglais paraissait un peu dans ses paroles, mais il n’était pas autant prononcé que la plus part des gens du pays.

« Niveau musical… je joue ce que j’écoute… ou bien je compose un peu mes propres pièces… »

Il fit une courte pause avant de reprendre dans la même tonalité.


« Je suis principalement dans le Punk rock … ou bien dans le Metal… enfin je fais un peu une combinaison des trois… et toi? Tu écoutes quel genre de musique? »

Son regard était posé sur elle, alors qu’elle lui avait finalement donnée le sac pour qu’il puisse le fixer du mieux qu’il pouvait. Toute fois son regard quittait le charmant visage de la jeune fille pour aller ce poser sur le sac alors que les doigts agiles de notre cher protagoniste jouaient avec la lanière afin de la fixer du mieux qu’il pouvait. Sans doute aurait-il pu utiliser la magie pour réparer le sac et le rendre dans son état d’origine, mais utiliser la magie n’était pas exactement son genre… il préférait demeurer loin de sa baguette magique et des sortilège. Ce n’est pas du au fait qu’il n’était pas très doué, bien au contraire, Matthew était très talentueux en magie… cependant c’était plutôt une question de principe et de goût personnelle face à cela. N’ayant jamais voulu venir à Poudlard, il ce disait qu’à chaque fois qu’il utilisait la magie il ne faisait qu’approuver ce que les autres lui ont imposé…
Étant quelque peu rebelle, moins il utilisait la magie, mieux il ce sentait intérieurement. Certes dans ses cours il l’utilisait lorsqu’on lui demandait, mais c’est quasi tout. Si il pouvait être tel un simple mortel, cela était parfait… mais la vie ne voulait pas toujours qu’il en soit ainsi… tristement.

(Désolé… aucune inspiration)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.misunderstoodpoet.deviantart.com
Alésia Midrist
6ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 46
Age : 27
Localisation : Près des gens que j'aime
Hiérarchie : Eléve
Maison/Emploi : Serdaigle
Fibiz : 0
Date d'inscription : 07/04/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Rencontre   Mar 1 Mai - 17:37:10

Alésia suivait Matthew à travers le hall. Celui-ci n’en sortit pas, il se dirigea simplement dans un des quatre coins du hall avant de s’appuyer au mur et de se laisser glisser au sol. Alésia le suivit et s’arrêta non loin de lui en silence. La jeune fille l’observa fermer les yeux et s’étirer sans rien dire. Elle ne voulait pas le déranger déjà qu’il était sympathique de bien vouloir l’aider, Alésia ne voulait pas l’embêter. D’ailleurs la jeune fille s’arrêtât sur ses pensées. Il était vrai qu’à chaque fois qu’elle rencontrait quelqu’un, elle avait peur d’avoir l’air trop curieuse ou de s’incruster d’une façon ou d’une autre. Alésia avait remarquée que depuis qu’elle avait déménagée en Angleterre, elle était plus attentive au regards des gens qui l’entourait. Probablement parce qu’avant, toutes les personnes qu’elle croisait était des gens de sa famille et ils la voyaient tous en tant que tel. Il n’était alors pas difficile de faire connaissance, mais maintenant, la plupart des gens qu’elle rencontrait lui étaient totalement inconnue et c’était réciproque. C’est pour ça qu’intérieurement, elle a toujours peur de faire mauvaise impression et de finir par mal s’entendre avec quelqu’un. L’amitié surtout au début est quelque chose de très fragile.
Elle cessa définitivement de rêvasser et de réfléchir quand elle vît la main droite du jeune homme se dirigeait vers elle. Elle croisa son regard et acquiesça intérieurement mais pour de bon, que le jeune homme avait des yeux magnifiques. Elle en oublia sa main qui semblait manifestement attendre quelque chose. Lorsqu’il lui demanda son sac, la jeune fille se dit mentalement qu’aujourd’hui elle devait vraiment être fatiguée. Il était clair que sans le sac, il ne pourrait pas faire grand-chose et le sac, c’était elle qui l’avait. Elle répondit rapidement au Poufsouffle :


« Oui bien sûre. Voilà. »

Elle tendit son sac à Matthew qui le prit tout en répondant à la question qu’elle lui avait posée précédemment. Alésia l’écoutât puis décida de s’asseoir elle aussi. Elle commençait à avoir mal aux jambes à rester debout sans bouger, de plus le jeune homme en aurait encore pour quelques instants à arranger le sac, vu qu’il semblait ne pas vouloir utiliser la magie. Elle s’assit à côté de lui et répondit à sa question :

« En fait, j’écoute un peu de tout. J’allume ma radio et j’écoute ce qui passe. Quand j’entend une musique qui me plait vraiment j’essai de la retrouver en magasin. »

Alésia le regardait essayait d’arranger les lanières de son sac. Elle appréciait le jeune homme, il était rare que les gens soient si sympathiques dès la première rencontre. Elle se demanda pourquoi il n’utilisait pas la magie, ce serait plus rapide, mais elle ne posa pas la question se doutant que le jeune homme devait avoir ses raisons. Elle mit sa tête sur ses genous et le regarda faire un moment avant de dire :

« J’espère que ça ne t’embêtes pas d’arranger mon sac ? Je ne voudrais pas t’embêter. »

[J’en ai pas non plus ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewingsofliberty.forumactif.com
Matthew Thomas
7ème année
avatar

Masculin Parchemins rédigés : 18
Age : 29
Hiérarchie : Élève de 7e année
Maison/Emploi : Poufsouffle
Fibiz : 0
Date d'inscription : 19/03/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Rencontre   Mar 8 Mai - 19:05:43

« Non non pas du tout… cesse de t’inquiéter Alésia… si tu m’embêtait je te l’aurait déjà dit. »

Les doigts habiles du jeune musicien s’attaquèrent alors à la fine lanière rompue du sac de la jeune Alésia. Le jeune Matthew avait développé une certaine habileté pour le travail manuel en grattant les cordes de sa guitare. Certain dirons que cela n’apporte rien du tout à la vie de jouer d’un instrument, mais le guitariste en question n’était pas du tout de cet avis. Bien au contraire, il trouvait que la musique lui en avait plus apporté que tout. C’est en grattant les cordes de sa guitare qu’il eut appris à développer sa mémoire; ce rappeler d’une pièce musical complexe n’est pas la plus facile des choses à faire, mais avec de la patience, la mémoire du musicien c’était développée et à présent il mémorisait bien plus rapidement. Il avait aussi su développé une certaine capacité à gérer plusieurs choses en même temps… quelque chose qu’il eut développé en chantant et grattant les cordes de sa guitare. Avec cela, la motricité de ses doigts et de ses mains ce développa aussi, ce qui lui permit aujourd’hui de fixer le sac d’une jeune fille qu’il trouvait des plus charmante.
C’est après quelques minutes de travail avec la lanière qu’il fini par attacher les deux bouts l’un à l’autre plutôt solidement. Certes pas aussi solide que si elle ne s’était jamais rompue ou si il avait utilisé la magie pour la fixer, mais c’était mieux qu’une lanière brisée. De la façon dont il l’avait fixé, si la lanière venait à rompe une fois de plus, alors là seul la magie pourra la réparer… ou bien acheter un autre sac serait sans doute mieux selon lui. Les gens de Poudlard semblaient parfois utiliser la magie pour tout. Pour faire le ménage, pour réparer quelque chose… mais ils ne semblaient nullement comprendre que certes ils devenaient de meilleurs sorciers, mais c’est leur corps qui en souffrait le plus dans tout ça. Sans magie, ces mêmes élèves semblaient être sans défenses… enfin… c’est après avoir fini par fixer la lanière et l’avoir remis à Alésia que Matthew songea un peu à tout cela.

Après lui avoir retourner le petit sac, Matthew pris la caisse de la guitare et puis en sorti l’instrument, sa magnifique Jackson RR1T, son petit bijou. Certes celle-ci n’était pas sa première guitare, mais c’était celle qu’il utilisait à présent. Sa première guitare était chez-lui, dans sa chambre et accroché à son mur comme si il s’agissait d’un trophée. Pour les autres guitares entre sa première et celle qu’il avait aujourd’hui… toute aussi qu’elles étaient… elles ont toute finis par ce faire volontairement fracasser suite à des performances live pour des concours ou tout autres événements. Matthew avait toujours été ce qu’on peut définir comme étant une bête de scène, c’est là qu’il ce sens le plus confortable, devant un publique.
Cela ne pris qu’un moment avant que le musicien qu’il ait fini de s’installer. La guitare connectée à son amplificateur, il fit quelques ajustements avant de gratter quelques cordes. Le magnifique son raisonna alors dans le grand Hall, ce qui fit détourner les regards vers lui, mais bon il s’en foutait un peu de la façon dont les gens le regardaient. Matthew avait toujours été du genre à ne pas prendre compte de ce que les gens pensent de lui. Grattant les cordes de sa guitare, peu à peu le petit son médiocre des premières notes ce transforma en mélodie. Les yeux à présent clos, il jouait passionnément durant quelques minutes, puis s’arrêta ouvrant alors ses yeux à nouveau.


« Hmm… »

Le Poufsouffle semblait alors songeur, puis toucha l’une de ses cordes qui émit un son. Le son n’était pas parfait, cela était visible sur le visage du jeune musicien. Suite à cela, il ajusta la corde et puis il la toucha à nouveau… le son était à présent comme il le souhaitait.

Suite à cela, les magnifiques prunelles du guitariste de dirigèrent vers la jeune fille qui était candidement assise près de lui. Il la regarda durant un bref moment avant de regarder les quelques élèves qui semblaient le juger par leur regard, mais bon ce n’est pas comme si leurs regards allaient changer bien des choses pour le musicien.

« Dit... t’as une pièce que t’aimerais que je joue? »

Dit-il doucement en regardant Alésia qui était toujours assise près de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.misunderstoodpoet.deviantart.com
Alésia Midrist
6ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 46
Age : 27
Localisation : Près des gens que j'aime
Hiérarchie : Eléve
Maison/Emploi : Serdaigle
Fibiz : 0
Date d'inscription : 07/04/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Rencontre   Sam 12 Mai - 20:11:44

Alésia fut rassurée par les paroles du jeune homme auxquelles elle répondit par un hochement de tête accompagné d’un sourire. Alésia n’aimait pas déranger les gens ou être une charge pour eux c’est pour cela qu’elle était habituellement assez autonome. Cependant elle n’était jamais contre un coup de main. Matthew arrangeait la lanière du sac de la jeune fille et celle-ci le regardait faire en silence, attendant simplement qu’il ait fini. Elle l’observa quelques minutes avant de porter son attention sur les élèves qui étaient présent dans le hall.
Elle se rendit compte probablement pour la première fois de l’agitation qu’il y avait dans l’entrée du bâtiment. Enfin agitation est un bien grand mot. Disons simplement que beaucoup d’élèves faisaient d’innombrables allers-retours à travers la grande pièce. Tous avaient des raisons et des destinations différentes. Alésia en observa quelque uns pendant que Matthew continuait de fixer la lanière du sac. La Serdaigle aimait bien observer les gens qui l’entourait que ce soit des connaissances ou pas. Elle savait que leurs gestes et surtout leurs habitudes pouvaient aider à les connaître d’une certaine façon. Un côté de la jeune fille étant très curieux, ceci l’intéressait beaucoup. Elle se dit que le hall et les couloirs devaient être les lieux les plus en effervescence de Poudlard, ce qui était tout a fait normal vu qu’il servaient à passer d’une salle à une autre. La grande salle aussi devait être bien remplis quoique le temps de dehors étant plutôt agréable, pas mal de monde devait en profiter. La jeune fille remarqua qu’aucun n’élèves ne faisait attention à eux, après tout c’était logique, ceux qui passaient avaient d’autres occupations que d’observer les autres à l’inverse de la jeune fille. Finalement elle cessa d’observer les élèves du hall lorsque le Poufsouffle lui tendit son sac arrangé. Alésia le prit et remercia le jeune homme.
Elle regarda la lanière de son sac pendant quelques instants, pour voir comment le jeune homme l’avait arrangé et quelle était sa nouvelle solidité. Bien sûre Alésia se doutait que la lanière ne serait pas aussi solide que comme quand le sac était neuf mais elle paraissait tout de même pouvoir tenir encore un moment maintenant qu’elle était réparée. Puis si jamais la lanière venait à casser à nouveau, elle achèterait alors sûrement un nouveau sac ou ferait appel à la magie, enfin bon, elle verrait en temps voulus. Elle posa son sac à côté du chaton qui continuait de dormir. Elle le regarda un instant puis son attention fût détournée par des notes de musique. Elle regarda alors Matthew. Celui-ci avait sortit sa guitare de son étui et apparemment l’avait branché à son amplificateur pour finalement jouer quelques morceaux.
Alésia observa ou plutôt écouta la musique que jouait Matthew sans faire vraiment attention aux élèves qui soudainement avait tournés la tête pour voir d’où provenait le son qui parvenait à leurs oreilles. Certains regardaient juste par curiosité et d’autres avaient plutôt l’air de se demander pourquoi le jeune homme jouait ici. Quoiqu’il en fût, le musicien n’avait pas du tout l’air d’y faire attention. Il jouait sa musique les yeux fermés avec plaisir, cela était facile à deviner. Alésia écoutait avec attention et plaisir ; La jeune fille aimait beaucoup la musique même si elle n’y connaissait pas grand-chose. Habituellement quelques soit le genre de musique, elle se détendait et se remettait de bonne humeur. Pour elle c’était un peu comme un livre, c’était un moyen d’évasion qui permettait de faire totale abstraction de ce qui l’entourait. Elle regarda avec surprise le jeune homme cessait de jouer pour se pencher sur les cordes de sa guitare. Alésia le regarda faire ses ajustements sans s’attendre à la question qui lui posa.


« Heu…attend deux minutes. »

La jeune fille sourit au jeune homme et réfléchie. Une pièce qu’elle aimerait entendre ? Alésia réfléchie quelques minutes mais tout de même rapidement pour ne pas trop faire patienter le jeune homme. Elle n’avait pas vraiment d’idées puis finalement un morceau lui vînt à l’esprit :

« Est-ce que tu connais Come Clean de Hillary Duff ? »

Ce morceau était le premier qui lui était passé par le tête, et la jeune fille ignorait totalement si il pouvait se jouer à la guitare ou si même le jeune homme connaissait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewingsofliberty.forumactif.com
Lucius Malefoy
Admin/Mangemort
avatar

Masculin Parchemins rédigés : 229
Localisation : Qui sait... ?
Hiérarchie : Haut Placé
Maison/Emploi : Aucune réelle carrière
Fibiz : -1
Date d'inscription : 11/02/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Rencontre   Dim 15 Juil - 14:20:31

C'était le matin. Lucius avait passé une moitié de la nuit au château et l'autre... ailleurs. Il était assez fatigué mais aucune trace de fatigue sur son visage ne le trahissait. Il avait quitté son nouveau bureau de Directeur de Poudlard. Et c'était d'un pas conquérant qu'il parcourait le château, sa canne frappant chaque dalle de pierre qu'il traversait. Certes, il ne faisait que remplacer Albus Dumbledore, par ordre du Ministre lui-même. Néanmoins, il doutait que Dumbledore revienne si vite, cette fois, il pourrait agir comme bon lui semble... Malheuseument, le viel imbécile n'avait rien laissé traîner, et il avait du passer une bonne partie de la journée de hier à virer les tableaux. En effet à chaque fois que Lucius pénétrait dans le bureau, ils sifflaient, huaient et l'insultaient. Finalement il n'avait pas trouvé d'autre solution que de virer tous ces cadres. Les murs étrangements vides et sobres, il s'était enfin mis au travail. Pour commencer, il avait recherché les documents sur les élèves, rangés dans une grande armoire. Mais hormis des informations sur les professeurs, les membres du personnel, et les élèves, il n'avait rien trouvé. Si, quelques exemplaires de la Gazette du Sorcier, avec en gros un titre comme "Dumbledore, un fou ou un sorcier dangereux" ? A la vue de ce titre, il n'avait pu s'empêcher de sourire. Les journaux avaient un pouvoir sur la population, un pouvoir de persuation. Un esprit faible se faisait facilement manipuler par les dire du journal. C'était une façon innocente de pénétrer les esprits, et de les monter contre Dumbledore et Potter. Et Fudge ! Fudge qui ne voulait pas voir la réalité en face, c'en était navrant... Mais la peur peu faire bien des choses...

Actuellement, il se dirigeait vers le bureau de Dolorès Ombrage, ils avaient à parler. En effet, elle aurait du être promu à la place de Dumbledore, mais elle avait beaucoup à faire et c'est ainsi que Lucius avait hérité du poste. Cette femme le dérangeait, il fallait l'avouer. Il avait du mal à percer ses réels intentions. Mais elle était la conseillière du Ministre, ils avaient souvent des conversations sur e château. Et Ombrage se moquait ouvertement des méthodes d'enseignement de Dumbledore, cela suffisait à Lucius pour travailler avec elle...

C'est lorsqu'il traversa le couloir qu'un chose le troubla. Il tourna la tête vers deux jeunes personnes, assises dans un coin. Il y avait une jeune fille d'une quinzaine d'année, et un jeune homme un peu plus grand. Le garçon portait une guitare et... Comme il le voyait de loin, comme un amplificateur ! Cet objet était d'invention moldu, et le fait qu'il ne soit pas détraqué prouvait que le jeune homme lui avait administré une source d'énergie magique pour l'utiliser ici sans être obligé de l'utilisé à la manière moldu. Car bien que Lucius haïsse profondément les moldus, il connaissait bien leur mode de vie. C'était un de ses points forts : connaître ses ennemis. Il s'approcha du couple d'un pas léger. Sa cape noir volait derrière lui, ses cheveux blonds presque blancs battaient ses épaules avec élégance. Une voix impérieuse s'échappa de ses lèvres à peine entrouvertent :

- Puis-je connaître la raison de la présence de cet objet ici ? Je ne crois pas avoir autorisé un élève à jouer de la musique dans le hall de l'école.

Il avait entendu la fin de la conversation. Sa voix était douce bien que ferme, mielleuse et abominable. Il se tourna vers le garçon et regarda son insigne. Un léger sourire moqueur marqua ses lèvres, à peine perceptible.

- J'enlève 10 points à Poufsouffle, de même pour Serdaigle Miss. J'espère sincèrement pour vous deux que je n'aurai pas à intervenir de nouveau...

Il se retourna sans un regard pour ses deux élèves. Il avait cessé de sourire lors de ses derniers mots, et s'était contenté d'un regard glacial et hautain. Ses menaces n'étaient pas dites en l'air... Il traversa le hall pour se diriger vers les étages, il était en retard pour voir le professeur Ombrage.

_________________PDP Forum (c) o.0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-de-phoenix.forumactif.fr
Matthew Thomas
7ème année
avatar

Masculin Parchemins rédigés : 18
Age : 29
Hiérarchie : Élève de 7e année
Maison/Emploi : Poufsouffle
Fibiz : 0
Date d'inscription : 19/03/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Rencontre   Ven 20 Juil - 19:32:04

Matthew regardait la jeune Serdaigle qui ce trouvait non loin de lui. Cette dernière lui avait demandé de jouer une pièce qui n’est pas exactement dans son répertoire musical, autant dans ce qu’il joue que dans les artistes qu’il écoute habituellement. Étant plutôt fan de Metal et de Punk, Hilary Duff n’est pas exactement le genre d’artiste qu’il écoute. Un peu surpris par ce qu’elle souhaitait qu’il interprette, Matthew la regarda silencieusement durant un moment tout en ce demandant si il avait une tête de mec qui écoute du Pop. Après un moment de silence, il ne pu ce retenir de lui sourire et de rire un peu, sans doute la réaction su musicien allait embarrasser la jeune Serdaigle, mais bon, Matthew ne ferait pas en sorte d’humilier cette dernière comme bien d’autre étudiant aurait pu prendre plaisir à le faire. Poliment, avec sa voix douce et chaude et son charmant accent britannique, notre très cher musicien lui répondit gentiment.

« Sans doute je serais capable de jouer cette chanson, si seulement elle serait dans mon répertoire musical, ce qui n’est pas exactement le cas. »

Certes Matthew était un musicien très talentueux et sans doute si il aurait entendu la chanson au moins un fois dans sa vie, ce dernier pourrait en jouer une certaine partie de mémoire, mais sans doute et sans être certain à cent pour cent de jouer les bonnes partitions. La plupart du temps, notre cher guitariste était dans la capacité de jouer seulement à l’oreille et de mémoire quelques chansons de certains artistes connues, mais avec les partitions ou même les tablatures, notre jeune rocker rebelle pouvait alors la jouer quasi sans problème. Un peu de pratique et le tour est joué! Mais bon, couvrir des artistes déjà connu n’était plus exactement son plus grand plaisir, composé ses propre pièce était ce qu’il préférait, car il s’agissait là d’un double défis. Non seulement il ce devait de trouver une composition unique et original, mais aussi de l’apprend par cœur.


« Désolé si je ne peut pas te jouer ce morceau… sans doute l’une de mes compositions maison te satisfera? »

Détournant son regard de la jeune fille, Matthew regarda sa guitare tout en grattant un peu les cordes délicatement. C’est alors qu’un protagoniste des plus sombres et des plus prétentieux s’approcha. Il vit d’abord l’ombre de ce dernier et puis ses pieds. Sans craindre peut importe qui ce trouvait devant la jeune Serdaigle et le Poufsouffle, notre cher protagoniste leva les yeux vers ce dernier. Voyant alors qu’il s’agissait de nul autre que Lucius Malfoy, Matthew ce dit que les quelques minutes qui allait suivre serait sans doute des plus intéressante.
Suite aux paroles du sinistre protagoniste craint par la plupart des élèves de Poudlard, Matthew ne pu s’empêcher de lui faire un doux et magnifique sourire des plus provocateur et puis d’y répondre tout doucement avec une once de défiance dans sa voix.


« Hmm et bien je crois que cette objet est présent afin que je puisse et jouer, car il me semble que c’est le but premier de tout instrument de musique il me semble… pour ce qui est d’en jouer dans le Hall, j’en aurait bien joué dans ma chambre… mais il ce trouve que mes colocataire sont plutôt fan de classique… »

Il fit alors une brève pause et puis repris la parole.

« Il est vrai que vous ne m’avez nullement autorisé à jouer dans le Hall, sans doute aurais-je du aller vous voir personnellement afin de vous le demandez, je m’en excuse Monsieur Malfoy d’avoir été si irresponsable. »

Il finit avec un doux sourire. Les douces prunelles du musicien regardait celle du sombre homme à la crinière des plus blafarde. N’ajoutant rien de plus, il ce contenta de le regarder. Il est fort probable que son comportement rebelle et provocateur allait lui coûter son année scolaire ou même plusieurs points au Poufsouffle, mais bon il fallait bien que quelqu’un s’exprime pour ceux qui craignait que trop le courroux du grand Malfoy.
Le comportement du guitariste avait sans doute mis un peu la pression sur Alésia, qui elle ne semblait pas être exactement du genre à défier l’autorité comme le faisait si souvent notre cher Matthew Thomas.


Alors que Malfoy quittait, le jeune Matthew regarda Alésia et murmura.


« Désolé, t’est sans doute pas autant habitué que moi à avoir des ennuies ici… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.misunderstoodpoet.deviantart.com
Alésia Midrist
6ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 46
Age : 27
Localisation : Près des gens que j'aime
Hiérarchie : Eléve
Maison/Emploi : Serdaigle
Fibiz : 0
Date d'inscription : 07/04/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Rencontre   Ven 27 Juil - 12:43:46

La jeune fille attendit donc la réponse du jeune musicien. Lorsque celui-ci commença à l’observer, elle se demanda si elle avait dit une bêtise. Est-ce qu’elle s’était trompée quelque part ? Elle réfléchit un instant, elle serait bien capable d’avoir choisi une musique et pas la bonne interprète. Elle essaya donc tant bien que mal de se rappeler où elle avait pu entendre cette chanson. A la radio ? Non, c’était à la télé tout simplement. Dans une émission de musique, mais laquelle ? Là elle n’allait même pas prendre la peine d’y songer, il y avait tellement de programme de musiques que se serait mission impossible, à moins qu’un éclair de lucidité le lui rappelle soudainement. Come Clean … Elle se rappelait plus ou moins du clip, mais il lui semblait bien que c’était Hillary Duff. Oui c’était elle. Alésia en était sûre, ou presque. Lorsque le jeune poufsouffle sourit, avant de rire. La jeune fille se sentit un peu gênée, mais qu’est-ce qu’elle avait bien pu dire ? Ses pensées repartirent dans ses recherches, pour essayer de deviner ce qu’il y avait de drôle dans ce qu’elle avait dit. Peut-être que ça ne se jouait pas à la guitare ? Si cela devait être possible, ça ne serait peut-être pas tout a fait pareil, mais ça c’était normal, on obtient pas le même résultat quand on joue avec un seul instrument, un morceau qui en contient plusieurs. Il ne connaissait peut-être pas. Non il devait connaître, je pense que sa réaction aurait été différentes sinon… Finalement elle fût coupée de toutes ses réflexions quand elle entendit la douce voix du jeune homme qui lui donna une réponse.

La jeune fille sourit à la ce que lui dit le jeune homme. En effet ses paroles la rassurèrent, au moins elle n’avait pas dit d’âneries. Alésia était toujours un peu mal à l’aise lorsqu’il s’agissait de parler de sujet qu’elle ne connaissait pas vraiment. Bien sûre elle aimait apprendre, mais elle avait toujours peur d’être ridicule en disant quelques choses de faux ou de déplacer. De plus elle n’aimait pas donner une mauvaise idée d’elle surtout quand elle était avec des gens qu’elle ne connaissait pas très bien, mais qu’elle sentait qu’ils pourraient bien s’entendre. La jeune fille avait une grande confiance en son instinct. Lorsqu’il lui proposa de jouer un de ses morceaux à lui, elle répondit souriante comme à son habitude :


« Avec plaisir. »

A peine la jeune fille eut elle prononcée ses paroles, qu’elle se rendit compte que quelqu’un s’approchait. Tout en se relevant elle se demanda qui cela pouvait bien être. Un élève ? A qui la musique de Matthew aurait plus… Un professeur ? Bien qu’elle se demanderait ce qu’il pouvait venir faire ici. La première personne à laquelle elle pensa fût Ombrage. Cette femme n’était vraiment pas appréciée par les élèves. Elle se promenait dans les couloirs en distribuant ses sourires mielleux à tout le monde. Mais finalement quand elle vît qui était arrivé, elle se dit que c’était pire que prévu. Que pouvait bien leur vouloir Lucius Malefoy. Alésia eut sa réponse dès que la personne citée auparavant ouvrit la bouche. Qu’est-ce que ses instruments pouvaient bien faire ici d’après lui. Alésia ne dit rien, elle écoutât simplement Matthew répondre tranquillement. Il n’avait pas l’air impressionné par Malefoy, à l’inverse des autres élèves. Attendant la fin de l’échange, Alésia ne dit rien. Lorsque Malefoy enleva les points aux deux maisons, Alésia se dit que c’était définitif. Elle n’aimait pas cet homme. Heureusement il repartit rapidement, mais Alésia ne manqua pas le regard hautain du nouveau directeur. Pour qui se prenait-il ?
Elle reporta son attention sur Matthew qui venait de lui dire qu’il était désolé. La jeune fille lui répondit simplement :


« Ce n’est pas grave, ne t’inquiètes pas. Je ne vois pas ce que nous avons fait de mal, mais de toute façon avec Lucius Malefoy au pouvoir, je ne doute pas qu’avoir des ennuis va devenir le quotidien de tous le monde. Sans parler de cette femme Ombrage. »

La jeune fille soupira, tout en parlant, elle avait tout de même surveillée que personne ne l’avait entendu. Il n’y avait aucune raison qu’elle fasse perdre des points supplémentaires à sa maison. Elle continuait de regardait en direction de l’endroit où Malefoy avait disparu avant de rajouter simplement :

« Je n’aime pas cet homme. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewingsofliberty.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, l'école des sorciers :: Poudlard :: LE HALL D'ENTRÉE-
Sauter vers: