Bienvenue à Poudlard !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Histoire de la Magie, 5ème niveau : Les Bases Historiques

Aller en bas 
AuteurMessage
Charlie Eduins
Histoire de la Magie
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 51
Age : 34
Localisation : Chemin de Traverse
Hiérarchie : Professeur
Maison/Emploi : Histoire de la Magie
Fibiz : -3
Date d'inscription : 13/03/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Histoire de la Magie, 5ème niveau : Les Bases Historiques   Dim 15 Juil - 13:17:44

Ainsi arrivait enfin la première heure de cours d'Histoire de la Magie. Il fallait avouer que Charlie avait attendut ça avec une impatience étrange, elle aimait enseigner et si ses élèves vous diront le contraire, parce qu'elle se montre froide, sévère voire carrément cruelle, ils ne pourront nier qu'ils auront toujours de bons résultats à leur B.U.S.E !

La salle de classe était très grande, d'une forme plus ou moins rectangulaire. Elle était encombrée par une cinquantaine de table à une place. Face à elles, le bureau du Professeur Eduins. En son centre, trônait un immense globe, griffonné de milliers de notes illisibles. Au fond, à droite, une bibliothèque, occupée par des dizaines de livres, sur l'Histoire, les grands personnages, moldus comme sorciers. Car dans l'Histoire, on ne faisait aucune différence, et sur ce point, elle se montrait intransigeante. Quatre fenêtres de chaque côté de la pièce éclairait les élèves. Des cartes étaient affichés un peu partout, côtoyant les portraits de grands personnages historiques. Quelques globes terrestres flottaient dans un coin.

La pièce était encore vide, le professeur n'était pas encore arrivé, bien que la cloche avait sonné depuis un bout de temps. Les élèves attendaient tous dans la salle de classe, plus ou moins inquiets par la réputation qu'avait Charlie. Et elle était plutôt jeune pourtant, mais c'était ainsi. Seule le tableau se mit à remuer. Il se trouvait dans un coin, plus après un bref soubre-saut qui fit sursauter tout le monde, une écriture désordonnée et à peine lisible apparut. Quelques élèves, en plissant des yeux et en s'approchant purent y lire...

Citation :
Histoire de la Magie, 5ème niveau.

Cours n°1 : Les Bases Historiques

La prote claqua, une silhouette entra dans la salle de classe, marchant d'un pas rapide et assurée. Charlie Eduins portait une grande cape noir qui battait ses pieds et traînait sur le sol. En dessous, elle portait une espèce de combinaison tout aussi noire, qui rendait ses mouvements gracieux et aisés. Son habit portait de nombreuses poches et sangles, mais difficilement visible, noir sur noir. Son visage était creux, bien qu'elle ne soit pas spécialement maigre. Elle avait de grands yeux gris aciers, froids et pénétrants. Deux grosses cernes témoignaient d'une grande fatigue. Ses cheveux, qui avaient du être châtains, avaient pris une couleur légèrement grisâtre, et pendant lamentablement sr ses épaules. Elle avait une apparence frêle, fragile, mais lorsqu'elle ouvrit la bouche, toute idée de faiblesse quitta l'esprit des élèves...

- Ne pensez pas en venant ici, gagner des points faciles pour vos examens. L'Histoire de la Magie est votre Histoire, j'ai été longtemps déçu par mes élèves, je ne pensais pas que la jeunesse pouvait se montrer aussi bête.

Cette remarque aurait pu être amusante pour quelqu'un qui connaissait le vrai âge de Charlie, car elle appartenait encore à cette marge, elle était jeune. Mais son visage lui donnait au moins vingt ans de plus et elle faisait facile quarante ans. Elle fit quelques pas dans la pièce, en fermant d'un coup de baguette les rideaux, tout en continuant.

- Je n'ai pas de temps à perdre avec des imbéciles qui ne peuvent pas voir plus loin que le bout de leur baguette... Ceux qui se toruveront trop bon (Ou trop mauvais) pour assister à mes cours peuvent se retirer tout de suite, je n'ai pas l'habitude de m'encombrer avec des boulets.

Cette menace flotta quelques minutes dans la salle de classe. Mais c'était certain qu'aucun des élèves de cinquième année présents ne partiraient, ils n'était pas assez fous pour tenter ce genre de prouesse. D'ailleurs, le regard glacé de leur professeur les dissuadait de faire le moindre geste. Après une seconde de silence, elle enchaîna.

- Dans cette classe, vous allez apprendre le Passé, qui est aussi votre Avenir. Chaque geste historique, actuellement, n'est en fait qu'une copie de ce que nos ancêtres ont fait par le passé. Mais nous sommes trop présomptueux pour l'affirmer... Trop... d'Honneur... De... Fierté...

Ses yeux parcoururent ses élèves, pour enregistrer chaque visage, chaque expression qui galopait d'un enfant à un autre. Elle pensa elle-même à ses propres cours d'Histoire de la Magie, avec le vieux Binns. Elle avait de nombreuses fois sèché ces cours ennuyeux au possible, pour apprendre elle-même l'Histoire, la vraie. Non pas que Binns donnait de mauvais cours, mais lorsqu'ils sortaient de sa bouche, ses cours étaient déjà morts. Charlie offrait à ses élèves des cours nouveaux-nés, qu'ils allaient devoir éduquer...

- Je n'ose espèrer que parmis vous, il se trouvera un élève avec un brin de réfléxion et d'attention... Mais j'en doute...

Elle posa son regard sur un des élèves qui se trouvait tout devant, puis se retourna et tira un grand écran blanc du plafond. D'un coup de baguette, l'ampoule du projecteur s'alluma, faisant apparraître la carte du monde. Ici, on ne voyait que le monde Moldu.

- Le monde, notre monde. Vous voyez ici le territoire des moldus. Chaque pays possède sa propre école de sorcelleries, mais il en existe trois principales. Quelqu'un pourra me les citer...

_________________PDP Forum (c) o.0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyra Parle-d'Or
6ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 177
Age : 27
Maison/Emploi : Elève
Fibiz : 0
Date d'inscription : 02/04/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Histoire de la Magie, 5ème niveau : Les Bases Historiques   Dim 15 Juil - 18:24:43

Lyra était arrivée dans la salle de cours lorsqu'elle était déjà bien remplie. Un léger brouaha en sortait. Elle pressa le pas de peur de rater le début et de se faire réprimander. Mais elle fut rassurée en voyant que les élèves se contentaient de discuter entre eux. Pas de professeur. Elle ne s'attendait pas à cela mais elle devrait certainement s'y faire. Elle prit place à l'écart des autres non sans saluer des Gryffondors qu'elle connaissait un peu au passage. Elle n'était pas solitaire mais elle avait encore du mal à s'intégrer. Elle préférait pour commencer, apprendre seule ce qu'était un vrai cours de magie.

Elle s'était donc placé à l'écart des autres et avait sorti ses affaires calmement. Elle avait entendu dire que ce ne serait pas le vieux professeur Binns, un fantôme d'après ce qu'on lui avait dit et parfaitement ennuyeux de surcroit, mais un autre professeur, bien vivant lui. Sauf que... personne ne savait rien de lui. Dans les couloirs, certains se vantaient de l'avoir déjà aperçu mais Lyra n'était pas assez naïve pour les croire. Parce que tout le monde ignorait à quoi il ressemblait.

Aussi, en ne se montrant pas, ce professeur apportait encore un peu de mystère dans son cours. Lyra n'en était que plus contente car elle appréciait les cours originaux. Or celui-là avait tout l'air d'en être un.

Le silence ce fit brusquement, tirant la jeune fille de ses pensées. Le tableau. Sur le tableau, des mots. Ecris tous seuls. Pas très étonnant, nous étions dans une école de sorcellerie, mais toujours un peu surprenant sur le coup car personne ne s'y attendait. Suivit l'apparition du professeur lui même. Une femme. Vraiment étrange. Elle s'accordait parfaitement avec sa salle de classe. Enigmatique était le mot, mystérieuse pouvait aussi qualifier ce que Lyra voyait.

Le ton sec, sûr qui sortit de la bouche du professeur ne la surprit pas. Il s'accordait avec l'ambiance, avec tout le reste. Le professeur arrivait à capter l'attention, c'était une bonne chose.

Les règles étaient claires et Lyra ne fut pas impressionnée. Elle comprenait, elle tenterait de les respecter du mieux qu'elle pouvait et puis c'était fini. Elle comptait bien travailler pour arriver au niveau des autres et prouver au directeur qu'il ne s'était pas trompé en lui faisant intégrer l'école malgré son âge. D'ailleurs, soit c'était rare, soit carrément, cela n'avait jamais été avant ce jour. Une élève intégrant une école de sorcellerie en 5° année directement alors qu'elle n'est même pas de famille sorcière, personne qu'elle connaissât n'en avait entendu parler avant elle.

La première question du cours était simple. Lyra avait du travailler sans arrêt toutes ses vacances pour acquérir les connaissances que les autres élèves avaient eus en l'espace de 4 ans. Tout cela était donc récent pour elle. Elle connaissait donc la réponse mais hésitait à lever la main. Non pas qu'elle soit intimidée ou qu'elle ait peur de se tromper. Non, c'était simplement qu'elle n'avait pas envie de répondre et que les autres croient qu'elle essayait comme ces petites pestes de filles pourries gâtées, d'attendrir le professeur en répondant juste à ses questions. Elle attirait déjà assez l'attention comme cela.

Elle préféra donc le silence, tout en sachant que si jamais personne ne prenait la parole, elle se résignerait à participer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alacroisee-desmondes.lightbb.com
Sicada A. Falcoro
7ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 218
Age : 27
Hiérarchie : Elève
Fibiz : -2
Date d'inscription : 14/02/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Histoire de la Magie, 5ème niveau : Les Bases Historiques   Dim 15 Juil - 18:58:09

Le cours d'Histoire de la Magie. Sicada l'attendait avec une impatience certaine cette année. En effet, elle avait appris que ce n'était pas le vieux fantôme, Binns, qui assurerait les cours, mais un nouveau professeur. Personne ne l'avait encore vu, on ne savait pas s'il s'agissait d'une femme ou d'un homme, s'il était vieux ou jeune, petit ou grand. Bref, un vrai mystère. Et ça brisait un peu les cours monotones du fantôme. De toute façon, comme le disait tous les élèves, personne ne pouvait être plus ennuyeux que Binns !

Lorsqu'elle entra dans la salle de classe, elle était à moitié pleine. Les élèves discutaient tranquilement, sans se soucier de leurs camarades qui arrivaient par groupe, ou seul, dans la pièce. Sicada n'était jamais entrée dans cette salle. C'était très spacieux. Le professeur d'Histoire de la Magie avait dû l'aménager à sa façon car elle avait vraiment l'impression d'être dans un cours d'Histoire, ce qui n'était pas le cas pour Binns. Sa salle était certes aussi grande, mais le fantôme avait juste un livre, et il lisait, c'était tout. Ici on trouvait des globes, des cartes et beaucoup de livres surtout. Ils avaient eu dans leur liste des fournitures scolaires un livre d'Histoire à acheter, mais à voir la bibliothèque derrière le bureau, au fond, elle doutait vraiment qu'ils les utilisent un jour : il y avait tout ce qu'il fallait ici !

Elle s'approcha d'une table, à peu près au milieu de la salle de classe, et s'y installa. Au bout de dix minutes, la porte claqua et le silence se fit automatiquement. Une femme entra. Elle porta une grande cape noire. Baguette en main, elle baissai des stores pour atténuer la lumière qui pénétrait dans la pièce tout en commençant. Sa voix était calme, et à moindre intensité, presque un murmure. Néanmoins, Sicada comprit que dans cette classe, il fallait mieux éviter de l'ouvrir... Cette propre réflexion lui tira un sourire, alors que la femme continuait de parler. Il était difficile de lui donner un âge. Sa minceur presque maladive et ses longues cernes lui donnaient une bonne paire d'années en plus. Elle avait des cheveux fins et ternes, comme des fils d'araignées, qui pendouillaient. Pas très encourageant...

Après un instant de silence, qui suivit les paroles plutôt franches qu'elle venait de prononcer, elle tira un écran où apparut une carte du monde. Du monde moldu si on en vroyait le professeur... Professeur quoi d'ailleurs ? Elle n'avait pas dit son nom. Elle se tourna vers les élèves et posa une question relativement simple, sûrement pour se mettre en marche. Ce cours allait être, apparemment, une sorte de grosse révision de tout ce qu'ils savaient, c'était son impression. Sicada sortit un parchemin et de l'encre mais pas son livre. Elle passa la main dans ses cheveux noirs qui s'ébouriffèrent encore un peu plus. Un soupir discret s'échappa de sa bouche, l'année reprenait vraiment cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire de la Magie, 5ème niveau : Les Bases Historiques   Mer 18 Juil - 15:36:55

Elyne se leva doucement, une nouvelle journée commençait. Elle était fatiguée, les jours de cours, les nuits devenaient de plus en plus agitées pour la jeune fille. Comme si elle avait pressentiment, quelque chose allait se passer. Elle voulait en parler mais qui écouterait les paroles d’une jeune fille qui se transforme en loup-garou et surtout personne ne la croirait. Mais Elyne savait qu’elle devait en parler mais elle ne savait pas à qui.

Elle avait pris son petit déjeuner tranquillement. Elyne était bien réveillée après ce petit repas et elle était partie en direction du cours de l’Histoire de la Magie avec le professeur Charlis Eduins. Cette femme était froide et sévère mais Elyne l’appréciait pour autant. Elle aimait que les gens soient sévères dans leur cours ainsi cela rentre plus facilement dans l’esprit des gens. Et puis l’autorité n’effraye pas la jeune Serdaigle au contraire, elle s’y pli facilement. Plus on est dure avec la jeune Frizty plus elle retient facilement.

Elyne arriva devant la salle de cours, elle ouvrit la porte et alla s’installer. La jeune fille s’installa ni trop au fond de la salle, ni trop devant le bureau. Il y avait déjà deux jeunes filles dans la salle de cours mais elle ne fit pas attention à elle. Elyne alla s’assoire à une table sur la droite et posa son sac sur le bureau. Elyne posa ensuite sa tête sur le sac et attendit que le cours commence.

A première vue on pourrait dire qu’elle n’a vraiment pas envie d’aller en cours mais cela n’est qu’une façade car en réalité, la jeune fille est pressée de commencer le cours de l’Histoire de la Magie.
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Eduins
Histoire de la Magie
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 51
Age : 34
Localisation : Chemin de Traverse
Hiérarchie : Professeur
Maison/Emploi : Histoire de la Magie
Fibiz : -3
Date d'inscription : 13/03/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Histoire de la Magie, 5ème niveau : Les Bases Historiques   Jeu 19 Juil - 12:15:41

[Le cours a déjà commencé Elyne, et tous les élèves sont présents dans la salle, pas seulement les deux jeunes filles ui ont posté !

Pour information : j'attends encore quelques jours pour voir si les autres élèves qui doivent poster arrivent... J'espère...]

_________________PDP Forum (c) o.0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolorès
Invité



MessageSujet: Re: Histoire de la Magie, 5ème niveau : Les Bases Historiques   Ven 20 Juil - 14:50:14

Le professeur Ombrage quitta la table des professeurs, après les professeurs McGonagall et Vector. Elle se pavanait dans les couloirs, surveillant les faits et gestes de chacun des nombreux élèves. Après avoir donné sept retenues, elle rejoignit son bureau, et prit son bloc-note. Un cours d'Histoire de la Magie allait avoir lieu. Elle s'engagea dans le sixième étage, rencontrant Lucius Malefoy. Elle arriva devant la porte et entra dans la salle, sans frapper. Les élèves avaient tous l'air attentifs au cours du professeur Eduins, une nouvelle recrue.

- Hum hum ...

Tous les regards se tournèrent vers elle.

- Bonjour, professeur Eduins ... Vous avez reçu les horaires de votre inspection, n'est-ce pas ? Je viens donc évaluer votre enseignement ... Allez-y, faites votre cours.


Elle fit un tour de la classe, regardant chacun des tableaux sur on passage.

- Hum hum ... Excusez-moi, depuis combien d'années enseignez-vous à Poudlard, ma chère ?

[Attention Dolorès ! Minimum 10 lignes, ce n'est pas compliqué, décrit la façon qu'à de se tenir Ombrage, ou de parler, ou de regarder le prof et les élèves... etc.]


Dernière édition par le Sam 21 Juil - 18:43:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alésia Midrist
6ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 46
Age : 28
Localisation : Près des gens que j'aime
Hiérarchie : Eléve
Maison/Emploi : Serdaigle
Fibiz : 0
Date d'inscription : 07/04/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Histoire de la Magie, 5ème niveau : Les Bases Historiques   Mar 24 Juil - 12:57:05

Alésia marchait tranquillement dans les couloirs du sixième étage en direction de la salle d’histoire de la magie. Ce cours était probablement le plus attendu par les élèves car un grand mystère tournait autour du nouveau professeur. En effet la seule chose que l’on savait de lui, c’était qu’il remplaçait le professeur Binns, le fantôme qui avait enseigné cette matière jusqu’à cette année. Comme personne n’avait vu ce nouveau professeur, les rumeurs allaient bon train. Certaines étaient même vraiment abracadabrantes.

Alésia arriva devant la salle où allait se déroulait le cour. Il y avait plusieurs groupes d’élèves en train de discuter aux quatre coins de la classe, mais la Serdaigle ne vît aucun professeur dans les parages, il n’était pas encore arrivé. La jeune fille reconnue Elyne, elle lui fit un signe de tête pour la saluer avant d’aller s’asseoir à une table libre et de sortir quelques affaires. Elle observa la salle quelques instants. Son regard fût surtout attiré par les différents portraits accrochés au mur, certainement des personnes importantes.

Elle cessa de regardait les différents portraits quand elle se rendit compte que les conversations des élèves semblaient s’être concentrée sur un même sujet. Alésia regarda en direction du tableau car il semblait que celui-ci était le centre de la nouvelle agitation qui régnait dans la salle. Des mots étaient apparus sur le tableau, ils annonçaient le nom et sujet du premier cours. Et probablement aussi que le cours allait bientôt commencer.
En effet peu de temps après une femme entra dans la salle. Toutes les discussions se turent et les quelques élèves encore debout s’assirent rapidement. Toute l’attention était dirigée sur cette femme qui semblait être le professeur. Elle avançait rapidement sans pour autant paraître pressée. Alésia observa la femme tout en écoutant ses paroles. Lui donner un âge semblait assez difficile. Physiquement elle semblait assez frêle, mais toute idée de fragilité était balayée par son attitude et sa façon de parler. Tous les élèves l’observaient et l’écoutaient, faisant peu attention aux stores qui se baissaient et plongeaient la salle dans la pénombre. Une chose était certaine, c’était que le professeur savait comment capter l’attention de ses élèves. Le ton du professeur était froid, les règles étaient posées et elles étaient claires. Pas un élève ne dit mot. Alésia regarda le projecteur s’allumait et la carte du monde moldu apparaître sur la toile blanche. Sa plume en main, elle était prête à prendre des notes si nécessaires. La question posée par le professeur était simple, probablement tous les élèves de la classe pourraient y répondre.

L’attention fût détournée du professeur lorsqu’un bruit se fît entendre dans le fond de la classe. Elle annonça qu’elle venait évaluer l’enseignement du professeur et fît le tour de la classe en regardant les portraits. Les élèves reportèrent leurs regards sur le professeur ou la carte et un élève de la classe finit par lever la main, pour apparemment répondre à la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewingsofliberty.forumactif.com
Lyra Parle-d'Or
6ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 177
Age : 27
Maison/Emploi : Elève
Fibiz : 0
Date d'inscription : 02/04/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Histoire de la Magie, 5ème niveau : Les Bases Historiques   Mar 24 Juil - 20:00:40

Une grosse femme toute vêtue de rose entra dans la pièce, interrompant ainsi le cours du professeur Eduins. Lyra la reconnut immédiatement. Il s'agissait du professeur Ombrage, cette femme qui menait son enquête dans les murs de Poudlard et qui l'avait déjà interrogée sur ce qu'elle pensait du professeur Trelawney à son premier cours de l'année. Lyra avait été prise de cours et une autre élève, une Serpentard était rentrée pour repartir avec une heure de retenue. Charmant. Mais Serpentard n'avait pas perdu de points. Et elle trouvait cela non seulement injuste mais aussi étrange. Car cette femme, Ombrage, semblait ne pas approuver les manière de Poudlard et instaurer ses propres règles.

Lyra reporta son attention sur le professeur Eduins. Le peu qu'elle savait sur elle, c'est-à-dire sa voix, ses règles strictes et sa manière de captiver l'attention des élèves, la prévenait que cela ne se passerait pas aussi bien qu'Ombrage je pensait.

Eduins, n'était pas du genre à se laisser interrompre pendant son cours d'une manière aussi impolie, aussi outragente ! Elle contrattaquerait sûrement. Et c'était cela qui allait être intéressant. La défense du professeur Eduins.

Lyra observait tout attentivement, curieuse de voir comment tout allait se terminer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alacroisee-desmondes.lightbb.com
Charlie Eduins
Histoire de la Magie
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 51
Age : 34
Localisation : Chemin de Traverse
Hiérarchie : Professeur
Maison/Emploi : Histoire de la Magie
Fibiz : -3
Date d'inscription : 13/03/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Histoire de la Magie, 5ème niveau : Les Bases Historiques   Jeu 26 Juil - 0:17:52

Charlie balaya la classe du regard. Les élèves n'en menaient pas large et elle était assez satisfaite de son petit effet. Il fallait fixer les règles dès le départ, pour ne pas que ces petits prétentieux voient leur tête enfler. Oh il y aurait sûrement quelques têtes brûlés, mais elle aurait vite fait de les virer de sa classe. Eduins était rarement aimable avec ses élèves, voire jamais. Mais lorsqu'elle avait vraiment de bons élèments, on percevait un léger changement dans son attitude vis à vis de sa de l'enfant en question : elle se montrait un peu moins injuste, plus attentive peut-être. Mais l'opinion qu'avaient les élèves de Poudlard étaient souvent faussés... Après tout, qui pouvaient vraiment savoir ce que pensait Charlie Eduins ? C'était une femme mystérieuse et secrète, cassante et moqueuse. Qui se montrait souvent injuste et dure. C'était sa façon d'être, et personne ne la changerait. On pouvait aussi se demander ce qu'elle faisait en tant que professeur, aimait-elle enseigner ? Beaucoup se le demandait...

Alors que Charlie allait s'impatienter, la porte s'ouvrit. Une femme entra dans sa classe sans y être autorisée. Le professeur d'Histoire de la Magie toisa Ombrage de toute sa prestence. Elle l'écouta en silence, ses lèvres serrées et les yeux exprimant un profond mépris et une pointe de moquerie bien dissimulée. Oh oui elle les avait reçus ces horraires. Charlie les avait jetés sans même y jeter un coup d'oeil, elle détestait qu'on l'interromp. "Allez-y, faites votre cours". Charmant... Elle pensait qu'en effet, elle pouvait encore faire son cours dans sa classe, à ladite heure.

Ombrage fit le tour de la classe, parcoura les pupitres, jeta des coups d'oeil à ses élèves et observait les tableaux accrochés au mur. Contre toute attente, elle se tourna vers Eduins, un immense sourire accroché à ses lèvres démesurées. Charlie n'avait pas bougé, elle se tenait devant sa classe ébahie, baguette en main, attendant de voir la suite, qui ne tarda pas à venir.

- Prenez rendez-vous avec moi, Professeur Ombrage, alors je serai peut-être en mesure de vous répondre.

Ses paroles, dénuées de tout timbre, flottèrent dans la pièce quelques secondes avant de s'évanouir. Un silence de mort règnait dans la pièce, interrompu par quelques raclements de voix, ou de chaises, des élèves, gênés. Charlie avait les yeux fixés sur sa collègue. Elle semblait figée, telle une fine statue de pierre. Elle comptait continuer son cours mais se doutait bien qu'Ombrage n'allait pas s'arrêter là, et refusait de se faire interrompe une fois encore lors de son cours. Elle était tolérante, très tolérante. Et jamais elle n'aurait cru se montrer aussi patiente. Finalement, elle décida d'enchaîner. Les minutes passaient et son heure de classe s'amoindrissait.

- La porte est derrière vous Professeur.

Derrière elle, la carte du monde vacilla un instant, comme balayée par quelques brises invisibles. Toujours aussi immobile, Charlie attendait, comme une majorité des élèves, et même tous, la suite.

_________________PDP Forum (c) o.0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan Finch
6ème année
avatar

Masculin Parchemins rédigés : 97
Age : 26
Localisation : Plus près que vous ne le pensez
Hiérarchie : Elève
Maison/Emploi : Serdaigle
Fibiz : 0
Date d'inscription : 10/07/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Histoire de la Magie, 5ème niveau : Les Bases Historiques   Ven 3 Aoû - 13:07:54

Finch regardait la prof d'Histoire de la Magie avec un petit sourire.
Aussitôt, il prit un rouleau de parchemin qu'il titra: "Professeur Eduins".
Sa plume évoluait sans bruit sur le parchemin, le recouvrant d'une écriture fine et soignée.
Il écrivit ses premières impressions sur ce professeur.
Il trouvait qu'Eduins avait un petit quelque chose de mystérieux dans le regard, et l'impression de force qui émanait du professeur forçait le respect.
Quand à cette Ombrage...Il avait déjà quelques notes sur elle, donc, pas la peine de gâcher le cours d'Histoire pour cette vieille bique.


Beaucoup d'élèves qu'il connaissait de vue se trouvait dans la salle, aussi il se promit d'entamer très bientôt un rouleau sur chacun de ces élèves mais, pour le moment, il vallait mieux s'intéresser au cours.
Le jeune garçon écarta alors une mèche brune qui lui barrait le front et reporta son attention sur les deux professeurs.


Cette dispute lui permettait de se détendre et d'analyser les rapports entre les professeurs et, visiblement, Ombrage ne faisait pas l'unanimité.
Il appuya son menton sur sa main et ferma les yeux quelques secondes.
Il sentait bien que ce cours allait être passionant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Eduins
Histoire de la Magie
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 51
Age : 34
Localisation : Chemin de Traverse
Hiérarchie : Professeur
Maison/Emploi : Histoire de la Magie
Fibiz : -3
Date d'inscription : 13/03/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Histoire de la Magie, 5ème niveau : Les Bases Historiques   Sam 18 Aoû - 20:08:04

Pendant une seconde, il n'y eut pas un bruit dans la salle de classe, pas un souffle, pas un murmure. Puis lentement, le professeur Ombrage quitta la pièce, sans prononcer mot. Une douce vague de chuchotements balaya la salle d'Histoire de la Magie.

- Sileeeence.

Sa voix toujours aussi basse et calme résonna quelques temps et tous les élèves tournèrent son regard vers elle. Elle n'avait pas haussé le ton, mais une lourde menace transparaissait derrière ce "e" qui se trainait. Elle regardait la porte qui venait de se refermer. Charlie se retourna à nouveau vers ses élèves, et son regard se posa sur une élève. Elle se tenait droite, et avait un regard brillant de curiosité et d'intelligence. Une Gryffondor. Le professeur Dumbledore avait averti, avant son départ, qu'une élève entrerait directement en cinquième année. Apparemment elle venait d'un autre monde que celui des sorciers ou des moldus.

- Parle-d'Or.

Sa cape virevolta et le jeune professeur se dirigea vers son élève. Elle planta ses yeux gris et froids sur le visage clair de Lyra et posa ses deux sur la table de la jeune élève. Son timbre de voix, toujours aussi étrangement calme, avait un côté moqueur et une sorte de défi résonnait dans son ton. Tous savaient que la jeune Gryffondor était donc nouvelle ici, et Charlie, comme ses collègues, savaient que le professeur Dumbledore avait tenté de lui apprendre en trois petits mois ce qu'une élève normale apprenait en quatre ans. Elle s'en était, selon les dires, admirablement bien tirée et avait un niveau comparable à ses camarades de cinquième année. Mais Charlie n'écoutait pas les rumeurs, et par cette simple question, le nom des autres écoles de sorcelleries les plus célèbres à Poudlard, elle voulait connaître la trempe de Lyra. Car avec ça, elle verrait sa réaction, sa manière de répondre, ses reflexes. Tout les sorciers de quinze ans se devaient de savoir répondre à cette question stupide. D'ailleurs, elle regrettait presque à présent de l'avoir posé. C'était beaucoup trop simple, elle était trop indulgente avec ses élèves, qui pour la plupart détestait sa matière. Les jeunes ne s'intéressaient pas à leur Histoire, tout comme l'Histoire des autres pays.

- Répondez.

Un ordre, impératif, et sans répliques. Tous les autre élèves de sa classe devaient certainement trouver horrible ce que faisait le professeur Eduins, voire méchant. Cette femme était sans vergognes, c'était certainement leur pensée. Car oui, c'était ce qui transparaissait, à ce moment. Comment pouvait-elle poser cette question, justement à Lyra, sachant que la jeune élève avait enregistré un nombre énorme d'informations sur son nouveau monde. Si elle se rappelait de cette petite chose, ce détail, c'était un miracle, une grande chance ! Toute la classe était en éveil, et attendait la suite des choses, devant remercier secrètement un quelconque Dieu qu'Eduins n'avait pas jeté leur dévolu sur eux.

_________________PDP Forum (c) o.0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyra Parle-d'Or
6ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 177
Age : 27
Maison/Emploi : Elève
Fibiz : 0
Date d'inscription : 02/04/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Histoire de la Magie, 5ème niveau : Les Bases Historiques   Sam 18 Aoû - 20:39:40

Lyra observa calmement le professeur Ombrage quitter la pièce. Elle sourit devant l’audace dont avait fait preuve le professeur Eduins. Elle commençait à l’apprécier. Cependant, l’ordre lancé sèchement par la jeune femme cloua chaque élève à son siège, leur passant immédiatement l’envie de bavarder. Lyra observait le professeur qui regardait les élèves. Vraiment, vraiment étrange. Mais quel caractère exceptionnel !

Et soudain, le regard se fixa sur la jeune fille. Pour une raison qu’elle ignorait, Lyra se sentie une proie. Une proie que le professeur avait cherchée parmi les élèves et qu’elle venait de trouver. Le nom de Lyra, sortant de la bouche du professeur Eduins paraissait étrange à l’oreille de la jeune fille, comme s’il lui était étranger.

Elle se sentit soudain terrifiée. Mauis qu’avait-elle soudain ? Répondre à la question, c’était tout ce que demandait le professeur, rien de plus. Et une question des plus simples de plus ! Lyra avait la réponse. Alors pourquoi lui était-il devenu soudainement, si difficile de répondre. Elle s’aperçut qu’elle aurait bien été incapable de dire un mot.

Lyra se redressa sur sa chaise, résignée à répondre une bonne fois pour toute. Ce professeur était sinistre, mais elle ne pouvait rien lui faire. Elle se sentait vraiment stupide d’avoir faibli devant elle. Mais elle savait au fond d’elle que chacun des élèves de cette classe aurait ressenti la même chose qu’elle si jamais ils avaient été interrogés.

Elle ouvrit donc la bouche pour répondre mais sa voix resta coincée au fond de sa gorge.

* Eh bien, qu’attends-tu pour répondre Lyra ? *

La voix de Pantalaimon dans sa tête la rassura. Elle glissa sa main dans a poche, à la recherche de la petite souris et caressa son poil soyeux. Le contact l’apaisa et elle n’hésita pas. Sa voix ne tremblait pas mais n’avait pas l’assurance des Serpentards.

« Eh bien, professeur, le nom des trois écoles de sorcelleries dont vous parlez, sont, il me semble, Durmstrang, BeauxBâtons et Poudlard. »

Elle sentait les regards de ses camarades fixés sur elle et cela la rendait plutôt mal à l’aise. Elle se demandait encore pourquoi le professeur Eduins l’avait choisie elle, pour répondre, et si elle savait que Lyra avait la réponse à sa question. Mais tout le monde, ici, avait la réponse. C’était évident.

La jeune fille attendait patiemment de voir ce que le professeur allait répondre et si la réponse lui conviendrait. Elle l’observait, essayant d’éviter les regards de ses camarades.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alacroisee-desmondes.lightbb.com
Charlie Eduins
Histoire de la Magie
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 51
Age : 34
Localisation : Chemin de Traverse
Hiérarchie : Professeur
Maison/Emploi : Histoire de la Magie
Fibiz : -3
Date d'inscription : 13/03/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Histoire de la Magie, 5ème niveau : Les Bases Historiques   Dim 19 Aoû - 11:22:43

Le visage du professeur était fermé, ses yeux froids et un rictus mauvais déformait ses lèvres. Il se passa quelques secondes entre la réponse de Lyra et la réaction de Charlie. Puis, contre toute attente, le professeur d'Histoire de la Magie se retourna, dos à ses élèves. Personne ne pouvait le voir mais un lèger sourire dansait sur ses fines lèvres. Arrivée à la carte du monde, elle prit sa baguette et tapota la toile. La France apparut en grand. Un petit château, fait de glace et de marbre apparemment, avait été dessiné en tout petit à la pointe ouest du pays.

- L'Académie Beauxbâtons, l'école des France, dans la région de Bretagne. Et...

D'un nouveau coup de baguette, une autre région apparut. Cette fois ce n'était pas un pays, mais plutôt une partie du globe. Le professeur Eduins avait agrandit sa carte sur le Nord de l'Europe.

- On suppose que Durmstrang se trouverait ici. Le professeur Karkaroff en effet cache ses trésors de la vue de tous. Un pièttre directeur, dévoré par les beautés de son école...

Elle s'arrêta et regarda chacun de ses élèves, un par un. Puis à nouveau, ses yeux tombèrent sur Lyra. Elle hocha si légèrement la tête que seuls les élèves la regardant fixement auraient pu percevoir son geste.

- 5 points à Gryffondor pour votre réponse Parle-d'Or, néanmoins, une erreur de votre part aurait été très malvenue. Connaître les troix écoles principales de Magie est la moindre des choses pour un sorcier.

Elle changea la diapositive du projecteur. La carte disparut pour laisser la toile blanche, avant qu'un grand tableau apparaisse. Rouge, jaune et marron, il en resortait une sorte de rage et de fureur. On voyait clairement une ville fortifiée, prise d'assaut par une armée venue de l'extérieur.



Eduins se tourna vers la classe. Avant d'ajouter un quelconque commentaire, ou remarque sur le tableau qui venait d'apparaître, elle demanda, de sa voix toujours aussi basse, menaçante et froide :

- Quelqu'un pourrait-il me dire ce que ce tableau représente.

Ses yeux gris acier, tels ceux d'un faucon en chasse, attendaient de voir une main se lever. Et elle priait pour ses élèves de ne pas avoir à désigner à nouveau quelqu'un, car sa patience avait des limites. D'ailleurs elle songeait déjà qu'à la fin de l'heure, elle chasserait de sa classe tous les élèves qu'elle jugerait inapte à suivre ses cours. C'est à dire les fainéants, les insolents et les imbéciles.

_________________PDP Forum (c) o.0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan Finch
6ème année
avatar

Masculin Parchemins rédigés : 97
Age : 26
Localisation : Plus près que vous ne le pensez
Hiérarchie : Elève
Maison/Emploi : Serdaigle
Fibiz : 0
Date d'inscription : 10/07/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Histoire de la Magie, 5ème niveau : Les Bases Historiques   Dim 19 Aoû - 14:00:17

Jonathan trouvait le professeur un peu dur, mais il n'avait pas tord.
Cependant, il connaissait Lyra et, pour lui, il était inutile de faire ce genre de chose pour la tester.

Eduins était vraiment à fond dans le travail, pensa le jeune Serdaigle, un sourire aux lèvres. Binns était plutôt partisant de la farniente.

Le tableau qui apparu sur le tableau intrigua Finch.
Il ressemblait fort à une illustration, une copie d'une tapisserie du Palais de Bukingham qui représentait...


"La Guerre de Cent Ans" répondit Finch après avoir levé le doigt.

Ces hommes étaient des chevaliers anglais et, pour que cela intéresse les élèves, cela devait avoir un rapport avec la magie, d'où la guerrre de Cent ans.
Logique de prof....ou impression d'élève...


Le Serdaigle n'était pas vraiment sûr d'avoir eût raison d'intervenir.
Charlie Eduins était redoutable, et il le savait très bien.

Ses yeux sombres ne quittaient plus le regard froid du professeur, attendant une réponse, qu'il espérait positive.
Un renvoi du cours d'Histoire lui aurait été fatal.


Sa plume posée sur son parchemin avait cessée de bouger, laissant place à la suite du cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyra Parle-d'Or
6ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 177
Age : 27
Maison/Emploi : Elève
Fibiz : 0
Date d'inscription : 02/04/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Histoire de la Magie, 5ème niveau : Les Bases Historiques   Lun 20 Aoû - 13:03:20

Lyra cru tout d’abord avoir mal répondu. La réaction du professeur était des plus étonnantes. La jeune fille ne savait pas vraiment à quoi elle s’était attendu, mais certainement pas à être ignorée de la sorte. Le professeur Eduins était-elle de ceux qui détestent que les élèves répondent juste ? Non, Lyra ne le pensait pas. Au contraire même, elle semblait vouloir que tous les élèves répondent justes et que les autres partent de sa classe. Un professeur vraiment spécial, vraiment original.

Lyra ne se formalisa pas de la réaction du professeur. Le regard froid et mauvais qu’elle lui avait lancé ne l’atteignait pas. Elle savait que cela faisait partie du métier d’Eduins, faire comprendre aux élèves qu’il ne suffit pas de répondre juste aux questions banales pour être considéré comme bon élève. Aussi, elle fut soulagée de voir que le professeur repartait dans sa leçon et l’ignorait.

Mais, après avoir situé les deux écoles de sorcelleries que Lyra avait citées, elle se retourna vers la jeune fille et lui accorda 5 points pour sa maison… mais aussi lui signala que ce n’était pas un exploit d’avoir répondu. Une voix si sèche ! Lyra savait que le professeur avait raison. Cette question, tout le monde pouvait y répondre, elle était d’une simplicité déconcertante. Qui ne savait pas cela ne pouvait pas se prétendre sorcier ou étudiant en sorcellerie. Elle ne se fâcha pas, au contraire, elle comprenait la réaction du professeur. Et puis, elle venait de gagner 5 points ! C’était bien la première fois ! Les premiers points qu’elle apportait à sa maison, cela la rendait vraiment heureuse.

Le professeur changea de sujet et fit apparaître au tableau l’image d’une diapositive. Lyra reconnut immédiatement la représentation. Elle l’avait vue avec le professeur Dumbledor, elle s’en souvenait. Quant à sa signification…

Un bras se leva avant que Lyra n’ait eu le temps de réfléchir à la réponse. L’élève fut interrogé. Lyra reconnut la voix de Jonathan Finch, à qui elle avait demandé des devoirs et qui lui avait finalement proposé d'être son témoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alacroisee-desmondes.lightbb.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire de la Magie, 5ème niveau : Les Bases Historiques   Lun 20 Aoû - 15:15:33

Elyne suivait le cours en silence, le professeur Eduins demanda quelles étaient les grandes écoles de sorcellerie. Une question facile pensa Elyne mais elle n’avait nullement envie de répondre, le professeur interrogea une élève de Gryffondor. La jeune Frizty posa son regard sur l’élève. Le professeur avait parlé sèchement à l’élève mais cela ne surpris nullement la jeune serdaigle qui resta de marbre au ton qu’employait le professeur. Cette froideur, cette autorité faisaient penser pour la jeune fille à la Gardienne des Loups. Cette femme était exigeante envers les siens et même envers Elyne. Alors l’autorité du professeur d’Histoire de la Magie ne surpris pas la jeune fille.

L’élève de Gryffondor répondit à la question du professeur et sa réponse était exacte. Eduins montra ensuite les différentes diapositives des différentes écoles de sorcellerie avec le lieu de l’endroit où elle se situerait. Elyne notait les différentes informations sur une feuille quand le professeur d’Histoire de la Magie montra une autre diapositive. Elyne fronça les sourcils, elle savait qu’elle avait déjà vu cette image quelque part mais elle n’arrivait pas à donner un nom à cette image. La jeune serdaigle réfléchissait, son esprit cherchait dans les moindres recoins de subconscient le nom de cette image et le lieu où la jeune Frizty avait vu cette image.

Les souvenirs se mélangeaient dans la tête de l’élève des Serdaigle quand elle entendit une voix donner une réponse. Elyne regarda qui avait donné la réponse, s’était un garçon de sa maison. Frizty essaya de donner un nom à ce garçon, elle réfléchissait quand enfin le nom lui vient en tête. Il se nommait Jonathan Finch. Il avait donné une réponse à la question du professeur d’Histoire de la Magie. Elyne essaya de se souvenir si la réponse que donna le jeune homme était exacte. Ses souvenirs se mêlèrent donnèrent une réponse mais le nom de cette image ne voulait toujours pas venir sur la langue de la jeune fille.

Elyne n’aimait pas parler en cours, elle préférait écouter. Elle n’osait prendre la parole même quand elle connaît la réponse. Mais là, Eduins prenait des élèves au hasard afin de répondre aux questions. C’est pourquoi Finch avait répondu, il voulait éviter certainement que le professeur ne désigne quelqu’un. Et peut-être éviter que se soit lui qui soit interrogé lorsque Eduins poserait une autre question. Elyne attendait de savoir la réponse du professeur. Elle restait dans son coin en silence, ses yeux attentifs à chaque gestes, réponses et mouvements.
Revenir en haut Aller en bas
Alésia Midrist
6ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 46
Age : 28
Localisation : Près des gens que j'aime
Hiérarchie : Eléve
Maison/Emploi : Serdaigle
Fibiz : 0
Date d'inscription : 07/04/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Histoire de la Magie, 5ème niveau : Les Bases Historiques   Lun 20 Aoû - 17:00:49

Alésia attendait, comme tous les élèves de la salle s demandant bien comment allait se terminer la rencontre entre les deux professeurs. Finalement, le professeur Ombrage quitta la salle sans un mot. Cette réaction surpris tous les élèves qui semblaient bien décider à commenter ce qui venait de se passer. Mais ils n’en n’eurent pas vraiment le temps. A peines quelques mots étaient sortis de la bouche des élèves qu le professeur les interrompit. Alésia fût surprise et intimidé. Le professeur n’avait pas haussé la voix, pourtant tout le monde avait entendu l’ordre de silence et l’avait exécuté. Personne n’avait l’air de vouloir contrarier le professeur d’histoire de la magie qui n’avait aucune difficulté pour se faire obéir.

La voix du professeur s’éleva à nouveau dans la salle. Elle avait donné le nom d’une élève. Un griffondor apparemment. Elle lui demanda de répondre à la question posée précédemment. Et bien que la réponse soit évidente, elle mit quelques secondes à venir. Et Alésia comprenait parfaitement l’adolescente. Si c’était elle qui avait été interrogé, elle aurait probablement agît de la même façon. Finalement le professeur se retourna et revînt vers la carte du monde où elle commença à indiquer le lieu des deux autres écoles de magie. Alésia nota sur un parchemin ce que venait de dire le professeur. Elle eut l’impression que le professeur n’aimait pas le directeur de Drumstrang, enfin elle en fût plutôt sûre. Puis le professeur observa chacun des élèves un à un, probablement pour voir si ils étaient tous attentifs, ceux qui étaient sûrement le cas, on aurait pu entendre une mouche voler. Puis le professeur donna cinq points à Griffondors, pour la réponse formulée plus tôt par la Griffondor.

Elle changea la diapositive et un tableau apparut. Une scène de guerre apparemment. Mais de quelle guerre, voilà la question. Alésia eut bau chercher, elle ne voyait pas. Elle aimait bien l’histoire, mais elle avait du mal dans cette matière. Immédiatement elle su qu’elle avait intérêt travailler sérieusement cette matière, si elle ne voulait pas coûter des points à sa maison ou tout simplement se récolter de mauvais résultats. Elle chercha sur le tableau des indices qui pourrait la mettre sur la voie. Histoire au moins de voir, si elle n’était pas capable d’émettre une hypothèse quand aux attaquants et aux attaqués. Mais rien ne lui vînt.

Finalement un garçon de sa maison émit une réponse. La guerre de cent ans ? Pourquoi pas. Après tout les soldats pourraient être très bien les Anglais. Mais à quel moment de la guerre ce tableau pouvaient bien se dérouler ? Et quelle scène représentait-il exactement ? Beaucoup trop de questions sans réponses aux yeux de la jeune fille.

Tout en continuant d’observer le tableau, Alésia faisait comme tous les élèves de la classe. Elle attendait en silence la réaction du professeur afin de savoir si ce tableau représentait bien un moment de la guerre de cent ans. Alésia n’avait jamais était bavarde en cours et elle espérait sincèrement ne pas être interrogée car la guerre de cent ans, n’était pas le sujet qu’elle connaissait le mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewingsofliberty.forumactif.com
Charlie Eduins
Histoire de la Magie
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 51
Age : 34
Localisation : Chemin de Traverse
Hiérarchie : Professeur
Maison/Emploi : Histoire de la Magie
Fibiz : -3
Date d'inscription : 13/03/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Histoire de la Magie, 5ème niveau : Les Bases Historiques   Lun 20 Aoû - 21:47:52

- Non Finch, ce n'est pas la Guerre de cent ans.

Le professeur Eduins faisait des tours de classe tout en commençant son explication. Elle parlait rapidement, mais de voix basse, menaçante et autoritaire. Un silence, seulement brisé par les mots de Eduins, règnait dans la pièce. Un livre tombé, un mouvement d'une chaise, un froissement de parchemin, aurait pu étouffer très facilement la voix de la sorcière. Mais personne ne bougeait, et Charlie n'allait pas osé la voix, c'était certain.

- C'est l'oeuvre d'un auteur anonyme, une des nombreuses oeuvres qui représente la première croisade. De 1095 à environ 1099, elle était composée en majorité de français, puis d'habitants de l'Europe de l'Est. Un homme est à la tête de cette première croisade, du moins, il est l'un des facteurs, et certainement le plus important et le plus influent, qui a fait se diriger cette masse de moldus jusqu'à Jérusalem. Son nom.

Ses yeux se posèrent sur une main qui s'était levée rapidement. Elle hocha légèrement la tête pour permettre à la jeune personne de répondre. Il s'agissait d'Hermione Granger, une élève de Gryffondor, connue pour son intelligence et sa capacité à enreistrer des informations. Eduins aimait ce genre d'élève, qui faisait tout pour réussir.

- Pierre l'Ermite. Il a prêché dans les villes françaises, plus en Allemange, à Cologne. Il annonçait à qui voulait l'entendre que les Turcs ne laissaient plus l'accès libre aux chrétiens pour se rendre à la Ville Sainte.
- Bien.


Sans rien ajouté, le professeur Eduins ne dirigea vers le projecteur et changea pour la troisième fois de diapositive. Cette fois ce n'était ni une carte, ni un tableau, mais un dessin. Un magnifique dessin, plus vrai que nature. Il représentait un vieu sorcier, le visage sage et les yeux pétillants d'intelligence. Une petite barbe grise couvrait son menton, et ses cheveux étaient attachés en catogan sur sa nuque. Il portait une fiole qui contenait un liquide translucide. Derrière lui, un bureau en désordre, couvert de livres et de parchemins griffonnés. Juste en dessous du dessin, un nom :

Citation :
Heinrich Cornelius Agrippa von Nettesheim

Et deux dates, assurément sa date de naissance, et sa date de mort. Il y avait également les lieux qui l'avaient vus naître et mourir :

Citation :
1486 [Allemagne] 1535 [Angleterre]

Charlie regarda ses élèves, et sa voix profonde et menaçante, elle demanda :

- Quelqu'un peut-il me dire qui est Heinrich Cornelius Agrippa von Nettesheim ?

Quelques élèves avaient du s'en rendre compte à présent, mais ce cours, qui était le premier cours de l'année avec ce professeur, était un peu spécial. Le professeur ne suivait pas le programme, et elle ne demandait pas non plus que les élèves remplissent des fiches de présentations, c'était une sorte d'examen. Elle voulait juger le niveau de ses élèves, que ce soit dans l'Histoire Magique, l'Histoire des Moldus, que ce soit l'Histoire des anglais ou des égyptiens, que ce soit l'Histoire de créature, de personnage ou de pays.

_________________PDP Forum (c) o.0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire de la Magie, 5ème niveau : Les Bases Historiques   Mar 21 Aoû - 11:28:12

Elyne écoutait attentivement ce que disait le professeur Eduins quand elle demanda ensuite à une élève de Gryffondor : Hermione Granger de répondre. Celle-ci lui répondit et Eduins était semblait-il satisfaite de la réponse.

Le professeur d'Histoire de la Magie posa ensuite une autre question et cette fois, l'esprit d'Elyne s'activa à toutes vitesses. Elle connaissait la réponse et elle allait la donner. La jeune serdaigle leva la main timidement mais elle la leva quand même. Une voix claire sortit des lèvres du jeune loup-garou en donnant la réponse.

"Heinrich Cornelius Agrippa von Nettesheim était un médecin, alchimiste et philosophe allemand de la fin du XV ème siècle et début du XVI ème siècle."

Elyne avait parlé calmement, elle connaissait la réponse. Et elle avait osé parler pour la première fois de sa vie dans un cours. Surtout dans celui de l'Histoire de la Magie. D'ailleurs au passage, elle n'a jamais parlé dans aucun autre cours. De peur de dire une ânerie ou alors elle préférait se taire et voir si ce qu'elle pensait était la bonne réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Lyra Parle-d'Or
6ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 177
Age : 27
Maison/Emploi : Elève
Fibiz : 0
Date d'inscription : 02/04/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Histoire de la Magie, 5ème niveau : Les Bases Historiques   Mar 21 Aoû - 17:15:41

Lyra avait tout suivi et prenait des notes de temps en temps, selon ce qu'elle pensait devoir retenir.

Lorsqu'Hermione répondit, la jeune fille sourit. C'était réellement une élève exceptionnelle qui savait tout ou presque.

La question qui suivit concernait un certain Heinrich Cornelius Agrippa von Nettesheim. Lyra réfléchit un instant et les paroles de professeur Dumbledor lui revinrent. Ainsi que la carte de chocgrenouille qu'il lui avait présentée. Sur celle-ci, Lyra avait pu voir un personnage des plus étranges. Elle se souvenait du numéro de la carte : le 2. Un personnage important pour être à cette position.

Une des élèves répondit. Lyra savait qu'elle avait raison. Mais elle pouvait aussi rajouter des informations sur cet homme. Aussi leva-t-elle la main.

"Je voulais simplement ajouter qu'Heinrich Cornelius Agrippa von Nettesheim a été fait prisonnier par les moldus, si je me souviens bien. A cause de ses écrits il me semble."

En effet, elle n'était pas certaine mais il lui semblait bien que c'était ce que le professeur Dumbledor lui avait enseigné en lui montrant le dos de la carte de chocogrenouille.

Lyra se souvenait parfaitement de ce jour car elle avait été très surprise de voir le professeur Dumbledor sortir ces cartes. Il avait même fait part à la jeune fille de son adoration de ces firandises. Ce directeur était vraiment un sorcier incroyable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alacroisee-desmondes.lightbb.com
Sicada A. Falcoro
7ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 218
Age : 27
Hiérarchie : Elève
Fibiz : -2
Date d'inscription : 14/02/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Histoire de la Magie, 5ème niveau : Les Bases Historiques   Jeu 30 Aoû - 17:16:05

Les questions s'enchaînaient et Sicada ne parlait pas. Elle suivait distraitement ce qui se déroulait autour d'elle. La venue d'Ombrage ne semblait pas avoir perturbé le professeur Eduins, différemment de la fois où elle était venue en cours de Divination si elle croyait les rumeurs. Mais elle n'y doutait pas vraiment, Trelawney, elle l'avait croisée une fois dans un couloir des châteaux en cinq ans, c'était une femme étrange, couverte châle et puant l'alcool bon marché à plein nez. On lui avait également dit que ses cours n'étaient que blagues, Trelawney n'avait aucun don. Sicada n'avait jamais voulu faire Divination, elle pensait que cette matière ne s'enseignait pas, on avait le don ou on ne l'avait pas, ça s'arrêtait là.

Chaque question posée par Eduins n'avait rien à voir entre elles. Ce premier cours était sûrement un test, pour qu'elle se rendre compte du niveau de ses élèves. Sicada n'avait pas envie de parler néanmoins, les questions étaient stupides et sans attraits. Elle préférait un bon cours, qui parle de la même chose lors de l'heure. Là on passait des bases de la sorcellerie aux batailles des moldus, c'était d'un ennui.

La jeune Falcoro avait posé sa tête entre ses mains, son regard vagabondait entre l'écran, les élèves et le professeur. Lyra venait de complèter la dernière question sur un personnage allemand. Cette fille l'intriguait, elle devait se l'avouer. Elle se doutait bien qu'il s'agissait qu'une élève comme les autres ici, stupides et naïves, mièvres et innocentes, mais elle venait d'un autre monde si on en croyait, encore une fois, kes rumeurs. Sicada ne savait pas vraiment quoi penser de celle-ci. Un autre monde ? Elle connaissait l'existence d'autres galaxie, d'autres mondes et d'autres personnes, mais comment se faisait-il qu'elle soit une sorcière ? Elle aurait bien voulu voir ce dont elle était capable. Elle ne savait pas pourquoi elle pensait à elle ainsi. Certes, la Serpentard était très curieuse, mais après tout elle se fichait bien de ce qu'était la Gryffondor, elle ne serait pas différentes des élèves de sa maison, ni même de toutes l'école. Depuis quatre années ici, elle n'avait vu aucune personne digne de son interêt, ou peut-être un minimum.

*Je me demande si elle avait vu mon petit mot... Elle va sûrement se demander ce qu'il signifie... Elle ne saurait même pas qu'il vient de ma part... Dommage.*

Son attention se retira de Lyra et elle regardait à présent le professeur Eduins. Peut-être qu'elle donnerait une réponse à la question prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Eduins
Histoire de la Magie
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 51
Age : 34
Localisation : Chemin de Traverse
Hiérarchie : Professeur
Maison/Emploi : Histoire de la Magie
Fibiz : -3
Date d'inscription : 13/03/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Histoire de la Magie, 5ème niveau : Les Bases Historiques   Jeu 30 Aoû - 19:11:07

Cette fois, elle n'eut pas à attendre plus longtemps. Une élève de Serdaigle leva la main. Lorsqu'elle lui donna l'autorisation de parler, Frizty, c'était son nom donna une réponse tout à fait correct. Parle-d'Or complèta la réponse, ce qui plut énormément au professeur Eduins. Il aimait les élèves volontaires, qui osaient lever la main et se prononcer sur le cours.

- C'est correct, 10 points à Serdaigle, ainsi qu'à Gryffondor.

Alors qu'elle s'appretait à changer de diapositve, une sonnerie retentit, annonçant la fin des cours. La petite visite d'Ombrage les avait retardé puisqu'elle ne l'aurait crue, mais Charlie en avait vu assez pour se faire une idée sur ses élèves. Cette année, seuls quelques uns ne seraient pas admis à son cours. La majorité lui avait satisfait.

Elle remonta la toile blanche, ouvrit les volets d'un coup de baguette et se tourna vers ses élèves. Sa voix sévère et froide, menaçante comme toujours, résonna doucement dans la salle éclairée.

- Pour la prochaine fois je voudrais un exposé sur un sorcier et un moldu célèbre. De n'importe quelle époque. J'en voudrais au minimum 30 cm de parchemin. Sortez.

Les chaises écorchèrent le sol, les sacs remuèrent et petit à petit, les élèves se levaient pour sortir dans le couloir où une rumeur sourde commençait déjà à naître. Mais avant qu'un élève ne puisse quitter la salle de clase, le professeur Eduins avait ajouté quelques paroles.

- Hugo, Stevens et McHaidon, vous êtes exclus du cours.

Tous les élèves se regardèrent, les trois élèves n'avaient rien fait de moins que les autres. Certes, ils n'avaient pas parlé de l'heure, mais c'en était de même pour Falcoro et beaucoup d'autres élèves. Le professeur d'Histoire de la Magie semblait être munie d'une sorte de sixième sens, pour détecter les bons élèves, les élèves volontaires et travailleurs, des autres, du moins c'était la seule explication plausible.

[HJ : Pour le devoir, vous rédigerez donc un paragraphe sur un sorcier célèbre (Vous pouvez en inventer) et un moldu célèbre (Là, s'il vous plait, prenez quelqu'un qui a existé, ou qui existe encore). Il n'y a pas de lignes obligatoires. Pour connaître les critères de notation, allez voir dans les Règles. Si vos personnages ont besoin d'aide => mon bureau. Vous avez un délai de 2 semaines. Rendez-moi le devoir par MP]

_________________PDP Forum (c) o.0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire de la Magie, 5ème niveau : Les Bases Historiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire de la Magie, 5ème niveau : Les Bases Historiques
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Livre] Histoire de la Magie, par Bathilda Tourdesac
» [Histoire de la Magie] Programme et tests de l'année
» Premier cours d'Histoire de la Magie - Toutes années confondues
» - Examen d'Histoire de la magie // Terminé
» Cuthbert Binns, légitime professeur d'histoire de la magie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, l'école des sorciers :: Poudlard :: 6EME ÉTAGE :: Histoire de la Magie :: Anciens Cours-
Sauter vers: