Bienvenue à Poudlard !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Clément Catérit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clément Catérit
5ème année
avatar

Parchemins rédigés : 54
Age : 28
Localisation : septième nuage à gauche en partant du soleil
Fibiz : 0
Date d'inscription : 23/03/2008

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Clément Catérit   Dim 23 Mar - 1:51:06

Prénom :


Clément

Nom :


Catérit

Nationalité :


Française

Origine et classe sociale :


Moldue assez aisée

Famille :


Fils unique d’un chirurgien et d’une professeur d’anglais, il ne se connaît pas d’autre famille, ses grands-parents étaient morts alors qu’il était encore bébé.

Age/Année :


14 ans / quatrième année

Personnalité du personnage :


Clément est quelqu’un d’assez renfermé qui ne manifeste que rarement ses émotions parce qu’il n’a pas l’habitude que qui que ce soit y fasse attention. Solitaire, il aime les livres et n’a jusqu’à présent eu aucun(e) ami(e). Il a grandit en étant beaucoup seul, son père travaillant beaucoup et sa mère passant son temps à corriger des copies et préparant des cours, sa « nurse » embauchée par ses parents pour prendre soin de lui ayant souvent des rendez-vous galants et le laissant seul aussitôt qu’il fut assez grand pour y rester sans se mettre en danger.
C’est également quelqu’un de studieux, aimant apprendre de nouvelles choses, que ce soit en connaissance de cours, ou en connaissance des personnes qui l’entourent : il est souvent silencieux, observant et mémorisant de nombreux détails dont il fera ensuite des déductions, dans ses moments de rêveries solitaires.
C’est quelqu’un de plutôt « transparent » : discret, on ne le remarque pas. Même en cours, il fait partie des bons élèves et n’a pas de véritable problème, mais il se retient d’être parmi les tous premiers de la classe, préférant rester discret plutôt que d’être sollicité par ses camarades pour leur expliquer ci ou ça qu’ils n’auraient pas compris en cours..
Très loyal, lorsqu’il a une idée en tête ou un but à atteindre, il utilise tous les moyens à sa portée pour ce faire, n’hésitant pas à en inventer de nouveaux, démontrant ainsi qu’il a une grande imagination. Optimiste, il ne baisse jamais les bras.
Il est également courageux, et n’hésitera pas à se mettre en danger s’il juge que cela s’avère nécessaire.
Il a également une fierté certaine. Etant plutôt mûr pour son âge, il se juge apte à se juger lui-même et accepte difficilement les reproches que lui font les autres s’il ne les estime pas partagés.

Physique du personnage :


Clément est un jeune homme dont la croissance a été plutôt rapide, si bien qu’il mesure déjà 1m75. Il a les yeux verts, et ses cheveux blonds, épais, ont des reflets roux. Ils sont coupés courts mais pas ras pour autant, et son assez épais. Il ne porte pas de lunette et a le visage plutôt rond que long, même s’il n’a aucun kilo superflu. Si on le regarde de près, on se rend compte que bien que courts et suffisamment clairs pour ne pas attirer l’attention, c’est quelqu’un de plutôt poilu, qui aura une belle barbe d’ici quelques mois s’il ne fait rien contre.
Il est plutôt carré, particulièrement des épaules, et sa musculature commence à se dessiner, promettant un corps d’athlète à l’adulte qu’il sera bientôt.
Cela dit, préférant éviter les questions, il évite de la montrer, et lorsqu’il n’a pas son uniforme, il est la plupart du temps en manches longues, ou à la rigueur en T-shirt à manches ¾ lorsqu’il fait vraiment chaud et que ses manches longues attireraient trop l’attention. Un jean et des baskets complètent sa tenue par tous les temps.

Sous sa forme féline, c’est un chat plutôt haut sur pattes, aux yeux verts et franchement roux au poil épais mi-long. Il est assez carré, ce qui lui donne une allure plutôt massive puisqu’il n’est pas plus long que la moyenne des chats.
Cette apparence plutôt trapue ne l’empêche pas d’être très agile et rapide lorsqu’il le veut.

Histoire du personnage :


Premier sorcier d'une famille de Moldus, Clément s'aperçut de ses pouvoirs magiques le jour de ses quatre ans. Alors qu'il était au fond du jardin, allongé seul sous un arbre et parfaitement invisible de la maison, en train de rêver qu'il était un chat, il se transforma d'un coup en un magnifique spécimen de cet animal, roux aux yeux verts. Il ne paniqua absolument pas, partant explorer le quartier sous un angle différent. Lorsqu’il se sentit fatigué, il retourna à l’endroit où il s’était « félinisé » et repensa au petit garçon qu’il avait été jusqu’à ce jour, certain que la transformation s’opérerait à nouveau, ce qui arriva. Il rentra ensuite chez ses parents où personne ne s’était inquiété de son absence un peu prolongée.
Ayant peur que la magie s'arrête s'il en parlait, il garda sa capacité à se transformer secrète.
Même ses parents n'en savaient rien.
Au début, il se mettait toujours sous le même arbre, exactement dans la même position que la première fois, pensant que sa métamorphose, qu’il appréciait beaucoup, ne pouvait se faire que dans ces conditions.
Mais un jour, son père décida de faire couper l’arbre, qui avait poussé penché et, étant mort, risquait de s’effondrer un soir de tempête.
Clément, malgré son désarroi devant cette destruction de son « lieu magique », ne se découragea pas pour autant. Il aimait trop la liberté que lui offrait sa forme féline pour y renoncer aussi facilement.
Petit à petit, il maîtrisa parfaitement sa métamorphose, se transformant où il le souhaitait. Il réussit même à se faire adopter par ses parents sous sa forme de chat, ce qui lui permettait de les espionner à loisir, particulièrement lorsqu'ils croyaient leur fils endormi : le chat, qu’ils avaient appelé Félix grattait à la porte et rentrait, passait dîner rapidement à l’office, puis entrait dans le salon où se tenaient ses parents, faisait consciencieusement sa toilette, et sautait sur les genoux de sa mère lorsque son travail était terminé où juste à côté de son tas de copies. Une fois là, il se mettait en boule et ronronnait doucement tandis qu’elle passait distraitement sa main dans la fourrure de Félix, en bavardant ou continuant ses corrections.

La magie faisant pour lui partie de quelque chose de normal, il ne fut pas vraiment surpris de recevoir sa lettre de Beaubâtons lorsqu’il eut onze ans.
Mais convaincre ses parents ne fut pas une mince affaire. Eux ne croyaient pas du tout à la magie, et prenaient cette lettre pour une escroquerie.
Heureusement pour Clément, Beaubâtons était près de l’internat moldu où il se trouvait, et il passait toutes ses heures « d’études » à se hâter de changer d’établissement sous sa forme féline, assistant au maximum de cours et rattrapant le maximum du retard qu’il avait accumulé dans ses cours de magie, quitte à emprunter nuitamment des cahiers à ses camarades, avec lesquels il s’isolait sur le toit du dortoir, comprenant et retenant le maximum de leur contenus, la forme féline n’étant guère pratique pour prendre quelques notes que ce soit. Et il n’aimait pas être sur le toit sous sa forme humaine. Lorsqu’il devait absolument noter quelque chose, il descendait rapidement dans le parc où du matériel scolaire l’attendait dans un vieux cabanon abandonné. C’était aussi là qu’il s’exerçait à la magie pratique avec sa baguette, mais il préférait ne pas y aller trop souvent parce que le temps du trajet et des transformations nécessaires lui faisait perdre un temps à ses yeux trop précieux.

Malheureusement pour lui, ses examens de fin d’années à Beaubâtons le firent multiplier ses absences du pensionnat moldu qui s’en aperçut et l’expulsa à la fin de l’année scolaire.
Il se trouva donc de retour chez ses parents avant la date prévu.
Son père, lui demandant des explications, mais refusant catégoriquement l’existence d’un monde « parallèle » qu’il ne pouvait percevoir, enferma Clément dans sa chambre, avec interdiction d’en sortir.
Résolu à continuer son apprentissage de sorcier même contre ses parents, Clément, qui souhaitait s’éloigner le plus possible de ses parents avec qui il avait la sensation d’étouffer, connaissait l’existence de Poudlard et parlait parfaitement anglais depuis son enfance grâce à sa mère, écrivit une lettre à Albus Dumbledore sur une feuille moldue avec un stylo d’écolier, son matériel scolaire magique étant resté à Beaubâtons où il n’avait du reste pas pu terminer ses examens.
Ce soir-là, il ouvrit sa fenêtre, se transforma en chat, prit la feuille dans sa gueule, et sauta dehors comme il l’avait tant de fois fait dans son enfance. Une fois sorti, il s’éloigna dans la campagne dont la maison était proche, reprit sa forme humaine, s’assit et attendit. Voyant un hibou, il lui confia son message, et lui dit qu’il attendrait la réponse tous les soirs au même endroit. Il regarda le hibou s’envoler, puis rentra rapidement, d’autant qu’il était nettement plus surveillé depuis son renvoi.
Deux jours plus tard, le hibou revint, porteur d’un colis accompagné d’une lettre : il s’agissait d’un portoloin que lui envoyait Dumbledore afin qu’il le rejoigne immédiatement à Poudlard pour y passer quelques examens afin de vérifier son niveau, son changement d’école ayant été accepté.
Il y alla donc, puis revint, tranquillisé, terminer les vacances chez ses parents.
Le 30 août, il écrivit à ses parents une lettre leur demandant de ne pas s’inquiéter pour lui ni chercher à le revoir.
Il se transforma en chat, se rendit à la gare la plus proche, et sauta dans le premier train pour Paris, d’où il prit, toujours félin, l’avion pour Londres. Là, il prit une chambre au Chaudron Baveur avec sa bourse d’études, et profita du dernier jour avant la rentrée pour acheter tout son matériel scolaire.
C’est ainsi qu’il se retrouve à Poudlard en ce début d’année.

Matières optionnelles choisies :


- soins aux créatures magiques
- divination

Loisirs :


lire, et dormir d’un œil en boule dans un coin.

Ce qu'il déteste :


le bruit et être dérangé

Baguette magique :


25 centimètres, osier, avec un crin de licorne à l’intérieur

Autres :


c’est un Animagus non-déclaré


Dernière édition par Clément Catérit le Dim 27 Juil - 19:17:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choixpeau Magique

avatar

Parchemins rédigés : 56
Localisation : Dans le bureau de Dumbledore
Hiérarchie : Choixpeau
Maison/Emploi : Les maisons de Poudlard
Fibiz : 6
Date d'inscription : 14/02/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Clément Catérit   Dim 4 Mai - 22:08:50

"Hum....solitaire, mais je vois surtout de la loyauté en toi, et du courage..." marmonna le Choixpeau en faisant toutes sortes de grimaces, concentré et les yeux fermés tandis qu'il lisait dans la tête d'un rouquin du nom de Clément Catérit qui venait de le poser sur sa tête.

*Décidément, tous les rouquins sont dans la même maison...* songea-t-il en prenant sa décision.

Il rouvrit alors les yeux et annonça, haut et clair, sa voix s'entendant à travers toute la Grande Salle :

"GRYFFONDOR !!"


Le garçon enleva alors le Choixpeau de sur sa tête, le posa sur le tabouret à trois pieds, et le Choixpeau atendit que le nom suivant soit appelé, tandis que celui sui venait de le quitter se dirigeait à grands pas vers la table où tous les élèves applandissaient et s'y asseyait rapidement, visiblement gêné d'être suivi par autant de paires d'yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-de-phoenix.forumactif.fr
 
Clément Catérit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» Demande d'agrément
» Croix de bois, croix de fer, si je ment je vais en enfer ! [PV : Hikari]
» Tu vois, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses [Rochers maudits, Rang D, Qu'importe, Mine powa]
» Floodeurs, floodeuses, on vous ment !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, l'école des sorciers :: Plume de Phoenix :: LE REGISTRE D'ETAT CIVIL :: 'Elèves Classés-
Sauter vers: