Bienvenue à Poudlard !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une promenade nonchalante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cerise Matthew
3ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 13
Age : 26
Localisation : Peut-être derrière toi, qui sait?
Fibiz : 0
Date d'inscription : 27/03/2008

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Une promenade nonchalante   Ven 28 Mar - 19:22:54

Cerise s'était aventuré dans le Parc avec la ferme intention de prendre un peu l'air. L'atmosphère chaleureuse qui régnait au château l'oppressait à cet instant présent et elle souhaitait plus que tout faire une petite promenade en solitaire.

Une brise fraîche faisait bouger les branches des arbres et la jeune fille sentit l'air frais souffler contre son cou. Cette sensation lui fit du bien et elle s'élança en avant, gambadant joyeusement, de plutôt bonne humeur pour quelqu'un qui venait de recevoir une lettre assassine de la part de son père.
"Sache que ton frère a honte de toi, de ton comportement passé, on le traite de tous les noms à Durmstrang. Tu n'es qu'une petite idiote." Disait la lettre.

Petite idiote? Oui... et alors? La petite idiote en question grimaça en songeant à ses paroles un peu trop sévères, lues dans un parchemin dont l'écriture sèche faisait frémir la jeune fille à chacune de ses lectures.

Puis, retenant un éclat de rire malvenu en raison des circonstances, Cerise avança rapidement dans l'herbe et jeta ses chaussures qui attérirent quelques mètres plus loin. C'est pieds nus que la jeune fille tournoya sur elle-même, les yeux fermés, en tentant de chasser toutes ses pensées de sa tête.

En vain. Elle n'arrivait pas à penser à autre chose. Elle rouvrit les yeux et fronça les sourcils, mécontente de son incapacité à faire le vide dans son esprit. Pour une raison inconnue, Cerise se mit à danser tout doucement, avec une infinie douceur et avec des gestes qu'elle voulaient le plus grâcieux possible, puis accélérant le rythme, elle se mit à tournoyer avec élégance, mimant des révérences à des cavaliers invisibles, faisant des pirouettes comiques et tournoyant, tournoyant, toujours plus vite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clément Catérit
5ème année
avatar

Parchemins rédigés : 54
Age : 28
Localisation : septième nuage à gauche en partant du soleil
Fibiz : 0
Date d'inscription : 23/03/2008

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Une promenade nonchalante   Ven 28 Mar - 20:41:28

Clément, qui avait lui aussi décidé de profiter de cette journée de beau temps, plutôt rare en cette saison, était sorti faire un tour dans le parc malgré le froid. Le jeune homme cherchait à rassembler ses souvenirs à propos des antidotes sur lesquels il devait rendre un devoir la semaine suivante, et marchait au hasard tout en réfléchissant.

Soudain, une sorte de tourbillon noir au loin le tira de ses pensées. Réalisant qu’il s’agissait d’une élève qui dansait, sa curiosité éveillée par ce comportement plutôt inhabituel, il eut envie d’en savoir plus.
Il s’arrêta et observa la jeune fille faire quelques tourbillons. Certain de ne pas la connaître, il préféra prendre sa forme féline, sachant par l’expérience qu’il avait eu la veille que si elle était de Serpentard, elle serait moins réticente à la présence d’un chat qu’à celle d’un Gryffondor.

*C’est tout de même bien pratique d’être Animagus –et d’être cet animal-là– lorsqu’on est aussi curieux que moi. Un chat attire facilement les confidences, parce que les humains ont l’impression d’être écoutés, mais qu’un chat normal n’a pas la capacité de parler aux humains…* songea-t-il en s’avançant vers un arbre proche et imposant.

*Et la présence d’arbres centenaires derrière les troncs desquels se dissimuler totalement et facilement est très appréciable aussi * songea-t-il durant sa brève transformation à l’abri des regards.

Quelques instants plus tard, un félin sortit de derrière le chêne multicentenaire et se dirigea tranquillement vers la jeune danseuse, pointant le bout de sa queue dressée vers la jeune fille qu’il saluait ainsi à la manière féline.

Arrivé à quelques mètres d’elle il s’assit et resta là, regardant la danse et attendant de voir la réaction de la jeune fille lorsqu’elle remarquerait sa présence.


*Elle est nettement plus jeune que moi * nota-t-il en remarquant la jeunesse du visage qui avait une expression enfantine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerise Matthew
3ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 13
Age : 26
Localisation : Peut-être derrière toi, qui sait?
Fibiz : 0
Date d'inscription : 27/03/2008

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Une promenade nonchalante   Ven 28 Mar - 22:01:55

Cerise dansait toujours avec cette énergie qui la caractérisait lorsque sa cheville se tordit et, en faisant de grands gestes avec ses mains, elle tomba par terre dans l'herbe d'une façon quelque peu pitoyable. Le souffle court, furieuse, son visage se renfrogna en une moue contrariée et elle regarda autour d'elle pour vérifier que personne n'était présent et n'avait assisté à cette chute plutôt humiliante pour elle. Son regard se promena un peu partout au loin et finit par s'arrêter sur le félin qui était tout prêt.

Se relevant précipitamment, comme s'il fallait absolument garder la face en toute circonstance, même devant les animaux, la jeune fille se remit bien droite et scuta l'animal qui la regardait. Le visage de Cerise s'illumina d'un grand sourire radieux.
Ce chat avait exactement le même pelage, le même regard que le félin qu'elle avait eu il y avait quelques années auparavant, un chat qui avait finir par partir de la maison, excédé par l'attitude de sa jeune maîtresse et ayant probablement trouver une meilleure demeure. Mais oui, plus elle l'observait et plus ce chat ressemblait à son Barnabé...
La jeune fille se précipita sur l'animal en criant :

- BARNABEEE ! Tu es enfin revenu ! Je t'ai manqué pas vrai ?

La jeune fille s'approcha du félin et le saisit dans ses bras avec amour, l'enserrant de toutes ces forces, n'ayant pas grand intérêt de la réaction du chat qui pourrait très bien lui donner un coup de griffe sur le nez pour la dissuader de l'approcher.

- Vilaine petite boule de poils ! Tu ne revenais plus à la maison hein !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clément Catérit
5ème année
avatar

Parchemins rédigés : 54
Age : 28
Localisation : septième nuage à gauche en partant du soleil
Fibiz : 0
Date d'inscription : 23/03/2008

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Une promenade nonchalante   Sam 29 Mar - 19:06:57

*Ca devait finir par lui arriver, à force de tourner toujours dans le même sens * songea Clément, amusé par le déséquilibre de la jeune fille et surtout par son air maladroit et absolument sans grâce lorsqu’elle chuta, qui contrastait tant avec sa vivacité d’avant.

La moue contrariée qu’elle afficha lorsqu’elle se tourna vers lui le fit éclater de rire, rire qui ressortit de son poitrail sous forme d’un léger ronronnement.
Cependant, son rire s’étrangla rapidement dans sa gorge lorsque la jeune fille, promptement relevée, lui sauta dessus, le serrant bien trop fort dans ses bras.
Etant un chat pacifique qui avait comme principe de ne pas griffer, il eut quelques minutes de patience, mais, se sentant étouffer, il sortir ses griffes, se mettant à labourer vigoureusement de ses pattes arrières de la jeune fille qui fort heureusement le lâcha.

Aussitôt libre, Clément bondit à cinq mètres d’elle et se tapit sur le sol, prêt à bondir hors de sa portée. Il frémissait d’indignation d’avoir été traité de la sorte, et grondait légèrement, avertissant ainsi la jeune fille que si elle le réapprochait, ce serait à ses risques et périls…


* Si elle se comportait ainsi avec son chat, pas étonnant qu’il ait déménagé !* songea-t-il. *Un chat est bien trop indépendant pour supporter une furie capricieuse comme celle-ci ! Et puis, Barnabé, franchement, quel horrible nom ! ! !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerise Matthew
3ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 13
Age : 26
Localisation : Peut-être derrière toi, qui sait?
Fibiz : 0
Date d'inscription : 27/03/2008

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Une promenade nonchalante   Sam 29 Mar - 21:42:07

Après la furieuse réaction du chat, Cerise le lâcha rapidement et tandis qu'il s'éloignait d'elle en frémissant d'indignation, elle recula elle aussi de quelques pas, visiblement peu rassurée.
Elle le fixa attentivement pendant quelques secondes, le jugeant ainsi du regard, puis se mordit la lèvre inférieure, consciente de sa naïveté.

*Bien sûr que non ce n'est pas Barnabé...*

Petite idiote. Petite idiote. Ces mots raisonnaient dans toute sa tête, contre ses tympans, à lui en donner la nausée. Haussant les épaules d'un air résigné, elle tourna le dos au félin, puis se dirigea à grands pas vers ses chaussures qu'elle avait jeter négligeamment au sol quelques minutes auparavant. Se laissant tomber sur l'herbe, elle se rechaussa et entreprit de lacer ses chaussures sans quitter le chat des yeux.

Elle était vraiment contrariée que l'animal soit parti si précipitamment, et qu'il ait par ailleurs sorti ses griffes, mais Cerise n'était pas stupide au point de retenter une nouvelle approche. La jeune fille détestait être prise au dépourvue, son caractère était celui de quelqu'un qui veut à tout prix tout contrôler. C'est pourquoi, tout en restant assise en tailleur sur le sol, elle marmonna :

- Sale bête... Je parie que tu es plein de puces !

Mais elle se ressaisit bien vite. Après tout, qu'était-ce ? Un animal. Et elle adorait les animaux. C'était toujours mieux qu'un de ces stupides Gryffondor. Les animaux, eux, étaient parfaitement fréquentables. Au fond, même si celui-ci avait l'air particulièrement remonté contre elle, Cerise ne pouvait qu'apprécier son caractère contraire à la soumission. Elle hocha donc la tête et dit d'une voix forte, comme si le chat pouvait la comprendre :

- Bah, tant pis... Au fond, tu as bien raison de te défendre ! Pas de baguette magique, mais des sacrées griffes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clément Catérit
5ème année
avatar

Parchemins rédigés : 54
Age : 28
Localisation : septième nuage à gauche en partant du soleil
Fibiz : 0
Date d'inscription : 23/03/2008

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Une promenade nonchalante   Sam 29 Mar - 22:20:36

*Ah non, Madame, j’ai pas de puce, moi. Je suis un chat propre, moi.* pensa-t-il, amusé par sa remarque, au ton de laquelle il devina qu’elle était un peu déçue de ne pas avoir pu approcher davantage l’animal.

Restant prudent, il demeura tout de même immobile, se contentant de l’observer, se calmant progressivement tandis qu’elle retournait vers ses chaussures.

Rassuré de voir qu’il s’était parfaitement fait comprendre, Clément, bien que ne quittant pas du tout la jeune fille du regard par précaution, se coucha sur le ventre et se mit à ramper doucement vers elle pendant qu’elle se rechaussait.
C’est ainsi que lorsqu’elle eut fini, il n’était plus qu’à un mètre d’elle, juste assez loin pour être hors de portée de sa main. Là, il s’arrêta et la regarda, clignant de temps en temps des yeux.

Il resta ainsi, regardant alternativement la jeune fille et ses lacets, très tenté de jouer avec ces derniers pour renouer le contact, mais pas du tout tenté pour être repris avec autorité….
Toutefois, entendant la dernière phrase de Cerise, il fut tranquillisé.


*Je pense qu’elle a compris….mais avec les Serpentards, mieux vaut toujours être prudent* songea-t-il, tandis qu’il plongeait ses yeux dans le regard de Cerise pour mieux jauger ses réelles intentions.
Son regard disant la même chose que ses mots, il se décida enfin et, d’un bond, franchit le mètre qui les séparait.

Il avait visé le pied gauche de l’adolescente, et entreprenait à présent de mordiller l’une des extrémité du lacet, décoinçant la longueur de sous le pied de Cerise avec sa patte gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerise Matthew
3ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 13
Age : 26
Localisation : Peut-être derrière toi, qui sait?
Fibiz : 0
Date d'inscription : 27/03/2008

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Une promenade nonchalante   Dim 30 Mar - 0:45:27

Cerise avait observé avec étonnement le chat ramper près d'elle. Il était prudent et la jeune fille haussa un sourcil d'un air franchement amusé en le voyant agir de la sorte.
Une fois qu'il eut franchi le mètre qui les séparait, Cerise éclata de rire en le voyant se diriger vers son pied gauche et s' "attaquer" à son lacet.

- Mais ma parole tu es un vrai petit tigre !

Elle avait dit cela d'un air rieur : Les traces de la contrariété avaient disparus de son visage et elle arborait maintenant un grand sourire ravi, celui d'une petite fille qui a obtenu une sucrerie après l'avoir ardemment désiré.
Elle remua légèrement son pied pour opposer une résistance au félin, partageant ainsi le jeu auquel se livrait l'animal.

- Tu crois que tu peux tirer sur mes lacets sans que je m'y oppose, petit blagueur?

Les soucis de la jeune fille avait complètement disparus. Son esprit était maintenant accaparé par le chat qui était apparu à ses yeux, et Cerise se sentait déjà plus légère, plus heureuse, même si la situation n'avait rien d'exceptionnel. A ses yeux, c'était un trésor inestimable que de partager une certaine complicité avec quelqu'un d'autre, un animal ou non, et peu importe les conditions de cette complicité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yléssa Malisse
5ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 39
Age : 28
Localisation : Là où tu n'es pas!!
Fibiz : 0
Date d'inscription : 23/03/2008

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Une promenade nonchalante   Dim 30 Mar - 3:07:06

« Yléssa!! Pourquoi tu fais cette tête bizarre? » Venait de demander une horrible voix stridente qui rendait la dite Yléssa malade. Ses pauvres tympans avaient du supporter toute la matinée la présence irritable de cette chère Elena.

Les « Yléssa par-ci, Yléssa par-là » avaient ponctué la plus grande partie de sa journée dés son réveil et alors que d’habitude la jeune fille les supportait plutôt bien, aujourd’hui, elle n’en pouvait plus.

Elle se distrayait souvent des critiques stupides d’Elena, elles lui permettaient d’envenimer encore plus son orgueil (si c’était possible) qui se sentait tellement supérieur à ce genres de choses…Surtout quand elle savait que son « amie » était incapable de répéter ses menaces ou autres injures face à la personne concernée.
Mais aujourd’hui était un jour différent et Yléssa s’ennuyait. Oui, elle s’ennuyait à en mourir et bien qu’elle ait essayé de jeter quelques coups d’œil à tout les groupes de Gryffondor qu’elle croisait, aucun n’avait retenu son attention…

Que cherchait-elle vraiment?? Elle-même l’ignorait même si un léger sursaut survenait à chaque fois qu’elle croyait le reconnaître, lui.

« Yléssa?? Tu ne m’écoutes pas on dirait?? Elle va mieux ta main? »

Mademoiselle Malisse leva immédiatement les yeux vers la commère et se massa la main par réflexe.

« Oui, oui…ça va dix fois mieux…Tu m’excuses un instant?…Ou plutôt non, pas un instant, le reste de la journée et je n’ai pas à m’excuser… » Répondit Yléssa en se levant subitement d’une des chaises de la bibliothèque sous le regard surpris d’Elena. Cette dernière, bête comme ses pieds, lui souhaita même une bonne après midi visiblement déçue de ne pas avoir pu la finir avec la grande Yléssa Malisse.

Après être sortie d‘un pas rapide de la bibliothèque et après s’être assurée qu’il n’y avait plus personne dans le hall, la jeune Serpentard se mit à courir jusqu’à l’extérieur.
Il faisait si beau, la jeune fille respira à plein poumons l’air pur comme si elle était restée trop longtemps prisonnière du château. C’est vrai qu’il faisait un peu froid, elle n’avait pas de cape mais qu’importe, elle ne rentrerait pas aux dortoires avant ce soir.

Profitant de ces trop courts instants de solitude, Yléssa décida de se balader un peu dans le Parc.
Elle remarquait que beaucoup d’élèves étaient de sortie, surtout prés du lac, ils restaient là, entre amis ou à deux, à caresser l’eau froide de leurs pieds.

*Hum…c’est pas ici que je vais pouvoir être tranquille* Pensa-t-elle en répondant par un sourire hypocrite à des salutations de la part d’un groupe de Serpentard qui avait pris en otage un grand chêne dont certains élèves de première année d’autres maisons venaient de se faire chasser…

Elle décida donc de continuer son chemin jusqu’à un endroit du parc plus tranquille, en réalité c’était désert.
Enfin pas si désert que ça puisqu’elle venait d’entendre une voix, une petite voix derrière un grand arbre qui disait:

« Mais ma parole tu es un vrai petit tigre ! »

Yléssa se stoppa net et pensa faire demi-tour, ne voulant pas déranger un couple d’amoureux, quand elle cru entendre un miaulement.
Faisant immédiatement le rapprochement avec son chat-sauveur d’hier, la jeune fille s’approcha doucement du grand arbre centenaire et pencha la tête sur le côté afin d’observer ce qui se passait derrière.
Un éclair orange confirma son pressentiment. Le chat était bien là, il jouait avec les lacets d’une adorable petite fille.

Yléssa ne pensait pas l’avoir déjà vu à Poudlard mais plus elle y pensait, plus elle se disait qu’elle n’observait peut-être pas assez les élèves des autres maisons ou ceux, qui comme la jeune inconnue, n’avaient pas encore atteint la quatrième année.

Un léger sourire en coin, la Serp’ passa quelques minutes à les regarder discrètement derrière son arbre puis décida de sortir de sa cachette. Elle venait de poser ses yeux sur le blason de la gamine, elle était de sa maison, elle pouvait se présenter librement.

« Il est à toi ce joli chat? » Demanda Yléssa en souriant légèrement bien que son regard ait gardé sa pointe habituelle de sournoiserie.
La jeune fille s’avança et détailla la rouquine assise par terre.
Elle était jolie, on aurait dit un ange, dommage qu’un air dédaigneux ternisse un si beau visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clément Catérit
5ème année
avatar

Parchemins rédigés : 54
Age : 28
Localisation : septième nuage à gauche en partant du soleil
Fibiz : 0
Date d'inscription : 23/03/2008

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Une promenade nonchalante   Dim 30 Mar - 3:38:40

*Oh, ben zut alors, tu me compliques la tâche * pensa Clément, toutefois content que la Serpentarde entre dans son jeu, lui confirmant ainsi qu’il était accepté.
S’entendant traiter de tigre, il s’amusa à bailler, prenant ce prétexte pour pousser un mini rugissement.
Du coup, il avait lâché le morceau de lacet qu’il tenait entre ses crocs.
Et maintenant qu’il était coincé sous le pied de Cerise, le félin se retrouvait sans rien à se mettre sous la dent.


*Si tu pouvais bouger ton pied, ne serait-ce qu’une demi seconde, ça m’arrangerait drôlement… Oh, je sais ! *

Le minet coquin mit aussitôt en application l’idée qui venait de lui venir en tête : roulant sur le ventre, il sorti les griffes de sa patte droite, prêt à s’en servir pour attraper ce lacet récalcitrant au délaçage.
Quand à sa patte gauche….il la glissa contre le pied nu de la jeune fille dans sa chaussure. Son but ? Avoir l’air de chercher à soulever la chaussure. Mais en fait, utiliser sa fourrure pour la chatouiller, ce qui la ferait immanquablement bouger.

Soudain, il s’arrêta de bouger la patte : il venait de sentir du froid contre ses coussinets
* Mais c’est un véritable glaçon, ce pied ! Il faut dire que même s’il fait particulièrement beau, on n’est qu’en novembre….et elle est pieds nus….forcément… Ah là là ces filles, qu’est-ce qu’elles ne feraient pas pour être coquettes !! Même s’enrhumer !!! Enfin bon, je crois que ma patte va rester un peu là, histoire de dégeler l’atmosphère….*

Clément fut toutefois interrompu dans ses activités par une voix qui le fit sursauter. Trop concentré, il n’avait pas fait attention que quelqu’un approchait.
Et surtout, il lui semblait reconnaître la voix….
Se tournant pour regarder, il cligna trois fois de suite des yeux.
Et oui, c’était bel et bien Yléssa ! !


*Merci du compliment, ça fait toujours plaisir de l’entendre, surtout de ta part à toi * pensa-t-il en réalisant qu’elle venait de dire qu’il était joli, du moins sous sa forme féline.

Ne sachant trop s'il devait se réjouir ou non de la présence de celle qu'il aimait, il ne fit aucun geste, se contentant de rester là, à plat ventre, une patte servant de radiateur, mais regardant Yléssa en attendant la réponse de Cerise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerise Matthew
3ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 13
Age : 26
Localisation : Peut-être derrière toi, qui sait?
Fibiz : 0
Date d'inscription : 27/03/2008

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Une promenade nonchalante   Lun 31 Mar - 20:24:47

Cerise éclata de rire tandis que le chat émit un rugissement digne d'un petit fauve. Il avait à présent lâcher le lacet de la jeune fille par inadvertance et glisser sa patte dans la chaussure de l'adolescente. Cerise accueillit sans problèmes ce bout de poils tout chaud contre son pied frigorifié, ce qui eut pour effet de la faire tressaillir car la fourrure de l'animal contre sa peau la chatouilla.

Elle allait tendre la main avec délicatesse pour effleurer la tête du félin dans le but de lui caresser la tête et non de le brusquer comme la première fois, lorsqu'une voix tout près d'elle la fit sursauter. La jeune fille était tellement captivée par l'animal qu'elle n'avait pas songé à regarder autour d'elle.

« Il est à toi ce joli chat? » Dit la voix.

Soudainement, le visage de Cerise se renferma et elle plissa les lèvres d'un air dédaigneux. Qui était donc cette inconnue pour venir la déranger et lui adresser la parole? Quelle inconvenance... Les gens ne savaient-ils donc pas rester à la place qui leur était reservée?

La jeune fille qui lui faisait face lui adressait un léger sourire que Cerise ne put s'empêcher de trouver très beau. En effet, même si l'inconnue avait troublé sa tranquillité, la jeune fille ne pouvait nier que l'arrogance qui émergeait de ce visage lui allait fort bien. Elle était très jolie et Cerise ouvrit la bouche, un peu surprise de tant d'élégance et de classe, puis elle se ressaisit bien vite, prête à remettre l'inconnue à sa place.

L'expression méprisante de l'adolescente changea pourtant du tout au tout quand elle descendit les yeux sur le blason de l'inconnue et elle sourit avec ravissement. Cette fille devait vraiment être quelqu'un de très importante, vu sa maison et la façon dont elle était apparue. Son regard alla du chat qu'elle fixa avec attendrissement à la jeune fille qu'elle regardait avec admiration.

- Non, il n'est pas à moi mademoiselle... Répondit Cerise un peu intimidée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yléssa Malisse
5ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 39
Age : 28
Localisation : Là où tu n'es pas!!
Fibiz : 0
Date d'inscription : 23/03/2008

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Une promenade nonchalante   Ven 4 Avr - 1:17:34

[Hrp: Sorry pour le retard >_< Suis chiante je sais hihihih *BAF* mais vous avez vu suis gentille, j'ai posté trés tard rien que pour vous my friends ^^]

Yléssa se rapprocha doucement de la jeune fille et du félin, celui-ci avait glissé sa patte dans la chaussure de la fillette. Tout deux ne bougeaient plus, observant la nouvelle venue en silence.
Yléssa prit le temps de détailler la réaction de la gamine (elle n’a que deux ans de moins mais bon >_<), son visage s’était renfermé puis rouvert en l’espace de quelques secondes.
La jeune Serp’ en conclut qu’elle venait de voir son blason…
Cette attitude était typique des Serpentards, elle-même aurait réagit de la même manière si quelqu’un avait débarqué sans prévenir lors de ses moments de solitude.

- Non, il n'est pas à moi mademoiselle...

Yléssa fut surprise, cette petite voix fit rejaillir certains souvenirs à la surface, elle n’y avait pas pensé depuis si longtemps, c’est vrai qu’elle lui ressemblait un peu…Un léger trouble s’empara de son cœur l’espace d’une seconde.

« Vraiment?? Pourtant, il a l’air de t’apprécier on dirait!! Et moi qui le cherchait depuis un moment, s’il s’en va avec tout le monde je ne pourrai jamais l’adopter…» Répondit la jeune fille en observant l’animal balayant en même temps ses souvenirs.

« En tout cas, tu es très polie jeune fille mais tu peux m’appeler Yléssa c’est toujours mieux que mademoiselle non?? » Ajouta-t-elle en soupirant avant de s’appuyer contre un arbre à quelques mètres des deux autres.

Elle remarqua le regard plein de tendresse avec lequel la fillette fixait la peluche orange (XD)…Elle aussi avait bien envie de le garder ce chat.

« S’il n’est à personne…Alors j’imagine qu’on ne nous dira rien si on le ramène dans notre salle commune… » Dit Yléssa d’un air sournois.

*En plus, il faudra une sacré preuve à son propriétaire pour prouver que cette boule de poil lui appartient…*

« C’est bizarre, je ne t’ai jamais vu à Serpentard….Mais j’imagine que toi aussi tu dois t’y ennuyer pour fuir aussi loin… ».

Yléssa sourit une seconde fois même si ses sourires se faisaient discrets. Ils n’étaient pas hypocrites comme elle avait l’habitude d’en lancer, non, même si elle n’avait dit que quelques mots, la gamine lui donnait envie de sourire tout bêtement.

*Il n’empêche qu’Elena va beaucoup moins s’ennuyer quand j’aurai ramené le matou..* Pensa-t-elle en rigolant intérieurement. Quelle sadique!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clément Catérit
5ème année
avatar

Parchemins rédigés : 54
Age : 28
Localisation : septième nuage à gauche en partant du soleil
Fibiz : 0
Date d'inscription : 23/03/2008

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Une promenade nonchalante   Ven 4 Avr - 13:00:07

Clément, en entendant la plus jeune des deux filles dire qu’il ne lui appartenait pas, se sentit soulagé. Soulagé, parce qu’il était donc libre. Vraiment libre (et surtout considéré comme tel) de se faire adopter par qui bon lui semblait.

*Mais ai-je vraiment envie de me faire adopter par Yléssa ? ? ?* se demanda-t-il pour la énième fois depuis quelques jours. Il n’avait toujours pas la réponse, mais vu la réponse de la jeune fille en question, il commençait à devenir urgent de trouver une réponse à cette question…

*Mais je préfère réfléchir tranquillement à tout ça…et ça nécessite un peu de solitude…*

Comme Clément émettait ce souhait, un merle, se posa à quelques mètres de lui et se mit à siffloter gaiement, offrant ainsi un prétexte parfaitement plausible du point de vue que les humains ont sur les félins à Clément pour s’éclipser.

Il se tourna vers le merle, récupéra vivement sa patte qui était dans le soulier, et se mis à courir en direction de l’oiseau, qui, pas du tout affolé, sautilla un peu plus loin en direction des arbres, derrière les deux filles.
Le chat le suivit, puis, lorsqu’il fut hors de vue, il se faufila au cœur d’un bosquet pour plus de sûreté, s’arrêta et se mit à réfléchir.

Une légère brise se leva, apportant des cuisines une odeur sucrée très appétissante…
*Une odeur de caramel !* identifia aussitôt Clément qui adorait ça. Particulièrement les glaces au caramel que faisaient les moldus…Rien que d’y penser, l’eau lui en venait à la bouche.

*Oh, et puis zut, qu’y a-t-il de mal à se régaler ? ?* songea-t-il. Décidé, il repris sa forme humaine et, d’un coup de baguette, fit apparaître une authentique crème glacée faite maison, parfum caramel bien sûr, crème glacée bien sûr accompagnée d’une petite cuillère.

Il s’assit dans l’espace au cœur du buisson, à la fois suffisamment grand pour l’accueillir, et aux branches suffisamment épaisses pour le masquer au regard de quelque passant humain que ce soit, et il se mit à réfléchir tout en dégustant l’un de ses desserts favoris…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerise Matthew
3ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 13
Age : 26
Localisation : Peut-être derrière toi, qui sait?
Fibiz : 0
Date d'inscription : 27/03/2008

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Une promenade nonchalante   Sam 5 Avr - 15:55:26

« Vraiment?? Pourtant, il a l’air de t’apprécier on dirait!! Et moi qui le cherchait depuis un moment, s’il s’en va avec tout le monde je ne pourrai jamais l’adopter…»

Cerise esquissa un léger sourire quand la jeune fille lui dit que le félin semblait l'apprécier et elle eut un air étonné lorsqu'elle lui dit qu'elle le cherchait déjà depuis quelques temps. Ainsi, la belle Serpentard avait déjà fait la rencontre de cette adorable boule de poils.

« En tout cas, tu es très polie jeune fille mais tu peux m’appeler Yléssa c’est toujours mieux que mademoiselle non?? »

Cerise rougit légèrement et inclina la tête en manière d'approbation :

- Oui, pardon. D'accord...Yléssa.

« S’il n’est à personne…Alors j’imagine qu’on ne nous dira rien si on le ramène dans notre salle commune… »

L'adolescente leva un regard ravi vers son interlocutrice. Bien sûr qu'elles pourraient le ramener dans leur salle commune. Et si quelqu'un osait leur faire une quelconque remarque, alors qu'il vienne. Cerise jeta un regard affectueux à l'animal lorsqu'il s'échappa pour aller vagabonder près d'un merle qui passait par là.

« C’est bizarre, je ne t’ai jamais vu à Serpentard….Mais j’imagine que toi aussi tu dois t’y ennuyer pour fuir aussi loin… »

- Oui, je m'ennuie un peu... Répondit-elle. Mais juste un peu ! Serpentard est une belle Maison mais en dehors de ça, Poudlard n'est pas vraiment une école très intéressante...

Elle fit une légère grimace de désapprobation et regarda le chat s'éloigner pour finalement disparaître. Où se rendait-il donc? Elle n'y prêta pas plus attention. Elle avait reporté son regard sur Yléssa, qu'elle fixait d'un air admiratif et un peu envieur. Et en même temps, elle était au comble de la joie de rencontrer une personne comme elle et qu'elle daigne même lui adresser la parole.

- Moi, c'est Cerise... Dit-elle avec un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yléssa Malisse
5ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 39
Age : 28
Localisation : Là où tu n'es pas!!
Fibiz : 0
Date d'inscription : 23/03/2008

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Une promenade nonchalante   Sam 5 Avr - 17:10:47

- Oui, pardon. D'accord...Yléssa.

La jeune fille sourit de plus belle, c’était fou comme elle lui ressemblait, si la fillette l’avait appelé « Myléssa » là elle aurait sérieusement douté….Mais la fierté qu’elle pouvait lire dans son regard faussait toute la donne…Le sourire d’Yléssa se teinta peu à peu d’une douce tristesse.

Elle repoussa ce nœud qu’elle avait à l’estomac et la fuite du matou lui donna un prétexte pour s’avancer vers la gamine.
Elle suivit des yeux l’animal qui s’amusait à chasser le merle jusqu’à qu’il disparaisse, elle aurait voulu le suivre mais l’envie de continuer sa conversation avec la jeune fille l’emporta.

En soupirant, elle s’assit dans l’herbe, face à sa nouvelle rencontre, allongea ses jambes et bascula sa tête en arrière, histoire de profiter des rayons du soleil qui la baignaient de leur lumière.

*Vivement l’été* pensa-t-elle

- Oui, je m'ennuie un peu...Mais juste un peu ! Serpentard est une belle Maison mais en dehors de ça, Poudlard n'est pas vraiment une école très intéressante...

Yléssa toujours dans sa position sans regarder la jeune fille se mit à rire. Un rire plus amer qu’elle ne l’aurait voulu.

« Oui, Poudlard est tombé bien bas…Mais Serpentard décline aussi malheureusement!! Peu d’entre nous peuvent se vanter d’en être digne. Certains, même ayant le sang pur, sont d’une bêtise et d’un ridicule, que l’on pourrait abaisser leur rang à celui des sangs-de-Bourbe.
Je t’assure, il faut se méfier de ses fréquentations…. »
Venait de dire la blondinette d’un air hautain et dont l’orgueil ne cessait de s’accroître (elle va exploser mdr)

Yléssa ne le savait que trop bien, combien de fois elle avait entendu ses « copines » se vanter de leur argent alors qu’elle-même savait parfaitement que certaines n’étaient pas si riches que ça, combien de fois un Serpentard seul n’avait pas eu le cran pour répondre aux attaques des Gryffondors??

Elle méprisait la vantardise, elle ne se vantait jamais contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce qu’elle disait, elle était capable de le faire, sa fierté et son estime d’elle était si fort qu’elle serait prête à n’importe quoi pour prouver ce dont elle était capable.

« Cerise?? C’est…original comme prénom…Très joli et au moins tu ne passes pas inaperçue » Dit-elle en se redressant surprise lorsque la gamine lui avoua son nom.

« Ça me fait penser à un truc…La peluche orange, si on la ramène avec nous, va falloir lui donner un nom…Arf, je ne suis vraiment pas douée pour nommer les gens….Je ne sais même pas si c‘est réellement un mâle…Et puis si il se barre toujours comme ça, autant le laisser où il est….Au moins il est libre… » Finit-elle par dire tout en se tournant pour observer l’endroit vers lequel le chat s’était éclipsé, laissant sa dernière phrase en suspens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clément Catérit
5ème année
avatar

Parchemins rédigés : 54
Age : 28
Localisation : septième nuage à gauche en partant du soleil
Fibiz : 0
Date d'inscription : 23/03/2008

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Une promenade nonchalante   Sam 5 Avr - 17:51:32

Tandis que le jeune homme dégustait sa glace au caramel, la voix des deux filles parvenait à ses oreilles *Ca me fait du bien d’entendre sa voix . Et me faire adopter me donnera l’avantage de pouvoir l’approcher, et veiller à son bonheur dans une certaine mesure.
Mais j’aime bien aussi l’autre petite….Cerise, à ce que je viens d’entendre…c’est joli comme prénom…et ça me rappelle la France…
Et si je me faisais adopter par les deux ? N’empêche, ce serait super, et ça me conviendrait très bien...*


Sa décision prise, Clément dégusta les dernières cuillerées de glace tout en pensant à la France, plus particulièrement à ses parents qui lui manquaient malgré sa nouvelle vie, sa passion pour la magie, et ses peut-être nouvelles amies, malgré tout ce qu’il pouvait y avoir de nouveau et de passionnant dans le château.

* Tiens, ça me fait penser que j’ai vu de multiples desserts très variés ici, y compris des que je ne connaissais pas, mais je n’ai vu aucune crème glacée depuis que je suis arrivée…serait-ce…une spécialité française ou une spécialité moldue ? ?
Ce qui est sûr, c’est que je pense que les filles se régaleraient avec ça…et que j’ai envie de les régaler, et plus encore de leur faire découvrir quelque chose…Voyons voir, comment m’y prendre…*

Tout en réfléchissant, le jeune homme sortit sa baguette magique. Il commença par faire apparaître un récipient qu’il pourrait parfaitement fermer et qui serait suffisamment solide pour résister aux cailloux et autres coup de pattes que sa forme féline le contraindrait d’utiliser pour amener ce festin aux deux filles.
Ce fut donc un assez grand saladier en plastique épais avec un couvercle s’emboîtant parfaitement.
L’ayant magiquement rempli de crème glacée au caramel, il le ferma et le posa par terre.

Le récipient était à la fois assez grand pour contenter deux gourmandes et suffisamment petit pour qu’un chat puisse le faire rouler aisément entre ses pattes.

Clément reprit alors sa forme féline et sortit du buisson qui l’abritait en poussant devant lui le saladier qu’il faisait en même temps passer d’une patte dans l’autre.

Se prenant au jeu et entendant qu’on parlait de lui et que sa présence semblait souhaitée, le chat se mit à courir après sa « proie ». Il arriva ainsi près des filles et les dépassa d’environ un mètre.
Voulant leur livrer sa marchandise et préférant se retrouver face à elles, le chat fit alors un demi-tour en dérapage « contrôlé ». Enfin, contrôlé…dans une certaine mesure, puisque le saladier lui échappa des pattes et roula juste entre les deux filles, à cinquante centimètres de chacune.

Clément sauta dessus, et, le prenant entre ses pattes, il releva la tête et se mit à regarder alternativement les deux Serpentard, semblant surpris de les voir, genre : « tiens, vous êtes là vous ? ! »
Mais en fait, il était attentif à leur réaction et curieux de savoir laquelle allait réagir en premier, ne souhaitant en manquer aucune miette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerise Matthew
3ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 13
Age : 26
Localisation : Peut-être derrière toi, qui sait?
Fibiz : 0
Date d'inscription : 27/03/2008

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Une promenade nonchalante   Sam 5 Avr - 18:44:38

Tout en écoutant le discours d'Yléssa, Cerise hochait frénétiquement la tête, buvant littéralement les paroles de la jeune fille vis-à-vis des fréquentations douteuses que l'on pouvait trouver à Poudlard, et même à Serpentard, Maison qui était sensée être la plus noble et la plus digne de toute l'école.

« Cerise?? C’est…original comme prénom…Très joli et au moins tu ne passes pas inaperçue »

La dénommée Cerise redressa un peu la tête fièrement, arborant un petit sourire satisfait, ayant soudainement retrouver son assurance grâce au fait qu'Yléssa lui dise qu'elle ne passait pas inaperçue. Certes, non, mais Cerise n'avait franchement pas besoin de son prénom pour se faire remarquer par les autres.

Quand Yléssa émit l'hypothèse de baptiser le chat, Cerise fronça les sourcils, ce qui lui fit plisser son front en signe de concentration. Elle haussa les épaules quand la Serpentard lui dit qu'elle n'était pas douée pour nommer les autres. La jeune fille secoua la tête en signe de négation lorsqu'Yléssa évoqua la prétendue liberté du chat.

- Pour le nom, on peut toujours y réfléchir... Et si nous l'emmenons dans notre salle commune, il aura une maison... et nous le laisserons sortir pour profiter de sa liberté... Murmura Cerise. Il ne pourra que plus pleinement l'apprécier !

C'est sur ces bonnes paroles que Cerise vit arriver le chat et un saladier qui roula près des deux Serpentard. La jeune fille ne réagit pas tout de suite, elle se contenta de fixer le saladier avec curiosité et surprise, puis leva les yeux vers le félin et les écarquilla d'un air franchement incrédule. Comment le chat s'était-il débrouillé pour ramener un saladier rempli d'une substance pour le moins incongrue qui lui était étrangère. [HJ : Oui tu as raison Clément, les sorciers ne connaissent pas les glaces Wink ]Comment avait-il pu emmener ça, et comment cela se faisait qu'un chat soit aussi intelligent? La jeune fille n'avait jamais douté de l'intelligence des animaux mais à ce point, ça en devenait incroyable.

- Mais... Mais... Comment a-t-il fait..? Bredouilla t-elle en fixant tour à tour Yléssa et le chat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yléssa Malisse
5ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 39
Age : 28
Localisation : Là où tu n'es pas!!
Fibiz : 0
Date d'inscription : 23/03/2008

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Une promenade nonchalante   Mar 8 Avr - 0:54:59

Yléssa garda un petit sourire en coin lorsque Cerise affirma qu’elle voulait garder le chat, elle sentit tout à coup chez elle un air capricieux. La Serpentard ne s’était pas trompée, elle avait bien à faire à une gamine possessive…Mais qu’importe, elle aussi l’avait été à son âge et l'était même encore parfois (souvent même mdr).

« et nous le laisserons sortir pour profiter de sa liberté... Il ne pourra que plus pleinement l'apprécier ! » Continua Cerise dans un murmure. Yléssa n’était pas étonnée par ces propos, n’importe quelle famille de sang pur de ce rang donnait à ses enfants une éducation stricte et accordait très peu de libertés…

C’était sans aucun doute un point qui la différenciait des autres. Yléssa, bien que baignée depuis sa plus tendre enfance dans les préceptes de son père, qui se sont révélés, selon elle, extrêmement enrichissants, a toujours parfait son éducation seule, ainsi donc sa liberté, elle l’avait acquise en marchant sur les autres tout simplement. A la place du chat, elle se serait battue farouchement contre cette demoiselle.

Malgré tout, la Serp’ ne pu qu’approuver la jeune fille et elle commençait à réfléchir silencieusement à un nom à donner au matou quand soudain elle le vit courir devant elle, après une sorte de saladier qui roulait.
L’objet roula jusqu’aux deux filles et après que l’animal ait sauté dessus, Yléssa entendit un « Mais... Mais... Comment a-t-il fait..? » de la part de Cerise totalement incrédule.

Pour Yléssa la question était plutôt « qui avait donné ça au chat? Était-ce intentionnel? Avait-on voulu offrir ce saladier rempli de substance inconnue à deux Serpentard?? »
La jeune fille ne réfléchit pas plus longtemps, elle ne savait pas ce que contenait ce saladier et franchement préférait ne pas le savoir.
Même si elle avait eu un air étonné quand elle vit l’animal se ramener avec un saladier entre ses pattes, elle avait à présent le visage fermé, si c’était une mauvaise blague ils auraient affaire à elle.

La jeune fille lança un regard suspicieux au chat puis à l’objet avant de se lever et d’observer autour d’elle, la main dans la poche, touchant des doigts sa baguette.

« Moi j’aimerai savoir qui nous a envoyé ça surtout…Cerise, réfléchis deux secondes, un chat ne peut pas ramener volontairement un saladier proprement fermé, contenant je ne sais quoi dedans…. »Dit-elle d’un air à la fois supérieur mais surtout mécontent, elle n’aimait pas qu’on se moque d’elle. Elle lançait des regard perçants autour d’elle, essayant de démasquer les éventuels comploteurs.

« Et puis c’est quoi d’abord ce truc? » Demanda-t-elle à la jeune fille assise prés du chat.

Yléssa se rassit, les lèvres pincées, déçue de ne pas avoir pu trouver ce qu’elle cherchait. Doucement, elle prit le saladier des pattes du chat et le posa entre elle et Cerise. Lui jetant des regards remplis de curiosités et de méfiance.

« C’est bizarre…on dirait…de la crème de marron sans en avoir la texture…Pfff…je n’ouvre pas ça, je suis certaine qu’un joli sortilège nous y attend » Finit-elle par dire, irritée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clément Catérit
5ème année
avatar

Parchemins rédigés : 54
Age : 28
Localisation : septième nuage à gauche en partant du soleil
Fibiz : 0
Date d'inscription : 23/03/2008

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Une promenade nonchalante   Dim 13 Avr - 13:14:36

* J’ai comme l’impression que je prends des risques en me faisant adopter par elle * remarqua Clément en entendant ce que disait Cerise. Cela ne le fit cependant pas changer d’avis pour autant : * La bagarre ne me fait pas peur, quitte à griffer, même si j’ai horreur de ça ! Elle finira par comprendre que j’ai besoin d’un minimum de liberté, et je la gagnerai à tout prix, ne serait-ce que pour aller en cours, faire mes devoirs, manger et dormir à Gryffondor* songea-t-il en approchant des deux filles tandis qu’il courait après le saladier.

* Et puis, je n’aurai peut-être pas besoin d’utiliser mes griffes, Yléssa me semble plus mature : il est possible qu’elle m’aide à faire comprendre à Cerise qu’un chat est un animal indépendant * conclut-il, stoppant le saladier entre ses patounes velourées à présent qu’il était entre les deux Serpentard.

*Oulàh, j’ai peut-être été un peu optimiste, là * rectifia-t-il intérieurement en voyant la réaction limite paranoïaque d’Yléssa devant la glace. *De toutes façons, si quelqu’un voulait leur faire du mal, franchement du poison…chez les Moldus, je veux bien que ça marche, mais ici, avec un expert comme le Professeur Rogue en potions et contrepoisons, ce serait vraiment ridicule. Et puis, un poison, ça a une odeur*raisonna-t-il. * Yléssa est vraiment très peu réfléchie parfois, comme une enfant * constata-t-il.

* Voilà que ma crème glacée est ensorcelée maintenant * songea-t-il, mi-amusé mi-outragé. *Bon, d’accord, j’ai fait sortir les ingrédients qui la composent de ma baguette, mais c’est une authentique recette moldue, que j’ai vu ma mère réaliser bien des fois, et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle ne risquait pas d’utiliser le moindre sortilège, elle qui refuse de croire en la magie. *

Clément avait cependant noté à l’attitude des deux filles qu’il ne s’était pas trompé : elles ne connaissaient pas la crème glacée. Le jeune homme regarda quelques instants Yléssa pour voir si elle avait l’intention de lui rendre le saladier ou celle de l’ouvrir. Puis, voyant que non mais plus décidé que jamais à les faire y goûter, il s’approcha, mit ses deux pattes avant sur le saladier, puis, comme son museau se trouvait à la limite du saladier et du couvercle, il fronça le nez et renifla à plusieurs reprises, comme attiré par une bonne odeur, et alla même jusqu’à se lécher les babines.
Il s’allongea ensuite sur le dos, prenant comme matelas la jambe d’Yléssa et, tenant un côté du saladier entre ses pattes avant, il pédala furieusement contre la jointure avec ses pattes arrières, tentant d’ouvrir le saladier.


* J’espère qu’au moins l’une des deux va m’aider, parce que je ne suis pas près d’y arriver avec mes pattes *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerise Matthew
3ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 13
Age : 26
Localisation : Peut-être derrière toi, qui sait?
Fibiz : 0
Date d'inscription : 27/03/2008

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Une promenade nonchalante   Dim 13 Avr - 17:04:00

« C’est bizarre…on dirait…de la crème de marron sans en avoir la texture…Pfff…je n’ouvre pas ça, je suis certaine qu’un joli sortilège nous y attend »

Cerise grimaça en voyant la résignation d'Yléssa. Comment cette fille pouvait-elle être si peu curieuse de ce que renfermait le saladier? Cerise, quand à elle, avait grand peine à contenir sa curiosité, elle agitait ses doigts, se retenant difficilement d'ouvrir le saladier.

- Ca ne peut pas être un sortilège... Personne n'oserait s'attaquer à des Serpentard de cette manière.

Si Cerise était d'une curiosité maladive, elle pouvait également se montrer très naïve. Pour elle, la pureté de son sang était une sorte de bouclier infranchissable auquel personne ne pouvait s'attaquer. Après tout, sa famille ne lui avait-elle pas enseigné durant toute son enfance que son statut était supérieur à celui des autres? Et on ne s'attaque pas aux être supérieurs, n'est-ce pas?

Elle soupira donc devant la paranoïa d'Yléssa et fixa le chat qui essayait par tous les moyens de faire céder le couvercle. Amusée devant un tel manége, elle le laissa donc s'affairer pendant quelques minutes puis décida d'agir. D'un air un peu hautain à l'égard d'Yléssa, qui semblait signifier "Moi, je prends des risques. Moi, je suis plus jeune mais j'ose regarder ce que dissimule ce saladier qui t'effraie tant", la jeune fille caressa la tête du félin pour lui faire comprendre qu'il était inutile d'essayer d'ouvrir le saladier puisqu'elle allait s'y atteler. Cerise prit donc le saladier entre ses mains et le secoua légèrement, un peu intriguée.

- Que renfermes-tu, Ô, puissant saladier ? Murmura t-elle en rigolant, et sûrement un peu pour se moquer d'Yléssa, même si elle ne voulait pas froisser cette demoiselle appartenant à sa Maison.

L'adolescente entreprit donc de soulever délicatement le couvercle et, les yeux brillants, elle découvrit une texture qui lui était inconnue. Oui, Yléssa avait raison... Cela ressemblait à de la crème de marron mais il était évident que ça n'en était pas.
Faisant preuve d'un enthousiasme grandissant, elle trempa son doigt dans l'étrange texture. Avec précaution, elle le porta à sa bouche et frissonna de plaisir. C'était d'un goût exquis, nouveau... Excellent tout simplement. La jeune fille ne regrettait pas d'avoir ouvert le saladier ! Cerise se tourna vers Yléssa et lui tendit le saladier en s'écriant avec un sourire radieux :

- C'est tout froid... Mais c'est délicieux ! Je n'avais jamais rien mangé de tel avant ! Tu devrais goûter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yléssa Malisse
5ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 39
Age : 28
Localisation : Là où tu n'es pas!!
Fibiz : 0
Date d'inscription : 23/03/2008

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Une promenade nonchalante   Dim 13 Avr - 23:35:52

- Ça ne peut pas être un sortilège... Personne n'oserait s'attaquer à des Serpentard de cette manière.

Yléssa ne pu s’empêcher d’émettre un léger ricanement, sur quelle planète vivait cette enfant? Tout comme les Serpentards, les Gryffondors et les autres maisons n’hésitaient pas à faire des coups tordus dés qu‘ils en avaient l’occasion….Les Serpentards gardaient malgré tout le mauvais rôle comme toujours, simplement parce qu’ils osaient affirmer leurs pensées, encore une grande injustice selon Yléssa.

La jeune fille n’eut pas le temps de répondre puisqu’elle observait le jeu du chat, il semblait vouloir ouvrir cette maudite boîte. Yléssa plissa les sourcils, "un peu barj’ ce chat…" C’est comme s’il comprenait la situation et incitait les filles à goûter à cette étrange mixture.
Après quelques secondes de réflexions, Cerise prit le saladier des pattes de l’animal et commença à ouvrir prudemment l’objet sous l’œil à la fois inquiet et sournois de l’autre Serpentard.

*Moques-toi de moi ma chérie…Mais je ne te conseil pas de faire ça avec tout ce que tu trouveras plus tard…* Pensa la demoiselle Malisse en regardant la gamine plonger son doigt dans la mixture.

- Cerise…Attend…Laisse au moins le chat goû…

Trop tard, la jeune fille porta immédiatement son doigt à sa bouche. Yléssa resta silencieuse, attendant la moindre réaction, non pas qu’elle s’inquiétait réellement pour la gamine mais elle était curieuse de savoir ce que c’était et si il y avait des effets secondaires…On ne sait jamais….

"C'est tout froid... Mais c'est délicieux ! Je n'avais jamais rien mangé de tel avant ! Tu devrais goûter !" Dit soudainement Cerise, un sourire radieux sur les lèvres comme une enfant ayant reçu une belle surprise.

Devant cet air si enthousiaste, Yléssa ne pu que sourire, quelle naïveté, quelle insouciance!! Pourtant la règle numéro un en magie était de ne jamais toucher à ce qu’on ne connaissait pas…apparemment ce n’était qu’un dessert, rien de bien méchant. Elle avait eu de la chance sur ce coup là!!
Yléssa se sentit d’un seul coup un peu honteuse d’avoir était si paranoïaque, même si son éducation l’avait formaté à être ainsi. Elle grimaça légèrement avant de dire:

« C’est étrange, moi non plus je ne connais pas ce dessert…Il n’est ni anglais, ni français, c’est certains!! »

Après quelques secondes de regards soupçonneux vers le contenu de l’objet et vers Cerise, elle décida d’y plonger elle-aussi un doigt. Oui, c’était froid, glacé même…Elle hésita quelques secondes, puis voyant que Cerise ne portait pas encore d’énormes boutons sur le visage, décida de goûter elle-aussi.
L’effet fut immédiat, une sensation étrange de plaisir sucré mêlé à ce froid mystérieux s’empara de ses papilles. C’était délicieux, un petit paradis de délice…

« hum...Caramel!! » Fit-elle en soupirant, un large sourire se dessinant sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clément Catérit
5ème année
avatar

Parchemins rédigés : 54
Age : 28
Localisation : septième nuage à gauche en partant du soleil
Fibiz : 0
Date d'inscription : 23/03/2008

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Une promenade nonchalante   Mar 15 Avr - 17:17:34

*Merci Cerise ! * pensa Clément, content que le saladier soit ouvert et qu'au moins une des deux filles y goûte et se régale.

Tandis qu'Yléssa hésitait, il la regarda, en la « poussant » du regard à goûter elle aussi, se demandant si elle allait finir par se décider.
Entendant sa remarque selon laquelle lui devait y goûter d'abord, il comprit qu'elle ne l'empêcherait pas d'en déguster un peu : même s'il venait d'en déguster une, Clément ne savait pas résister à l'appel de la crème glacée au caramel,,,
Aussi s'approcha-t-il du saladier, le nez frémissant.

Lorsqu'il fut contre le saladier, à le toucher, il hésita :


*Elles, elles mangent avec leurs doigts, mais moi... ma patte n'est pas vraiment hygiénique, elle vient d'aller dans la gadoue de la forêt...Bon, dans ce cas, je crois que je vais...laper la glace !*

Sa décision prise, Clément se pencha au-dessus du saladier.
Au même moment,Yléssa décréta que le dessert n'était certainement pas français.
Clément en sursauta de surprise double : que la jeune fille connaisse les desserts français, mais aussi qu'elle puisse affirmer à ce point que ce n'en était pas un,
Le jeune homme ayant la tête ailleurs ne se méfia pas et, se penchant trop au-dessus du dessert, tomba dedans, à plat dos, la queue par-dessus la tête, faisant un roulé-boulé par-dessus le bord du saladier.


* Ça alors, c'est bien la première fois que ça m'arrive !! Maintenant, il est temps de se sortir rapidement de cette situation plus qu'humiliante !!* songea-t-il, vexé.

Le saladier étant trop petit pour qu'il y fasse un « roulé boulé », il redressa son poitrail comme s'il faisait des abdos (^^) et, se retrouvant ainsi assis, sauta hors du saladier et s'en alla à quelques mètres derrière les deux filles, sans se soucier de la crème glacée que son impulsion hors du récipient avait projetée sur les deux Serpentard,

Lorsqu'il fut à une distance suffisante pour ne pas leur maculer el dos de crème glacée en plus du reste, il s'ébroua pour enlever le plus gros et, s'asseyant, se mit à se lécher à grands coups de langue pour se débarrasser des restes de crèmes qui collaient à son pelage.
Tandis que sa toilette le détenait, il réalisa que même s'il s'était senti humilié sur le coup, ce « bain de glace » forcé ferait probablement partie de ses meilleurs souvenir, tout comme le fait d'avoir régalé ses nouvelles amies.


* N'empêche, j'aimerais bien qu'Yléssa sache que ça vient de moi, ça la ferait peut-être changer d'avis sur les Gryffondor, aussi peu que ce soit.

Et puis, j'aimerais trop voir sa tête qi elle apprend qu'elle s'est régalée avec une recette Moldue, elle qui les déteste tant. La tête de Cerise serait probablement pas mal à voir non plus, Même si ce n'est guère prudent que Clément se retrouve seul face à eux Serpentard,,, Quoique, Cerise n'a pas l'air si méchante que ça. Et je persiste à croire qu'Yléssa n'est pas méchante dans le fond...

Bon, c'eset décidé, je tente le tout pour le tout !! Et je sais même comment je vais m'y prendre,,,*


Sa décision prise tandis qu'il terminait sa toilette, Clément se leva et se dirigea vers les quelques arbres qui lui avaient déjà servi de cachette un peu plus tôt.
Sitôt masqué aux regards par leurs branches, il reprit sa forme humaine
et se dirigea à grands pas vers le château.
Il fit ensuite demi-tour et revint vers les filles, à qui il semblerait ainsi qu'il arrivait du château,
Tout en marchant, il lança quelques sortilèges d'attraction dans de mauvaises directions, attenant quelques dizaines de secondes entre chaque. Puis, alors qu'il était encore à environ une trentaine de mètres d'elles et qu'il ne les voyait pas encore, il jugea le moment opportun el lança, cette fois dans la bonne direction :

ACCIO SALADIER CREME GLACEE CARAMEL !!

Puis il resta là et attendit de voir ce qui allait se passer et comment allaient réagir les deux filles face à un saladier fugueur,,,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerise Matthew
3ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 13
Age : 26
Localisation : Peut-être derrière toi, qui sait?
Fibiz : 0
Date d'inscription : 27/03/2008

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Une promenade nonchalante   Mar 15 Avr - 20:12:46

« C’est étrange, moi non plus je ne connais pas ce dessert…Il n’est ni anglais, ni français, c’est certains!!

Un dessert ni anglais ni français? Mais dans ce cas, d'où venait-il? Etrange... Cerise fronça les sourcils en regardant Yléssa goûter à la substance inconnue et déclarer cela à la manière d'une professionnelle des desserts.
C'est alors que le chat s'approcha du saladier et Cerise constata avec amusement qu'il était tout aussi curieux de faire connaissance avec ce dessert, du moins c'est ce qu'elle croyait... La jeune fille le regarda donc avancer pour laper la substance et éclata littéralement de rire lorsqu'elle le vit tomber la tête la première dans le saladier.

*Quel maladroit...* Songea t-elle en le fixant.

Mais son sourire s'effaça bien vite lorsque le félin se dégagea du saladier et projeta de la glace sur les deux Serpentard. Cerise essuya son uniforme d'un revers de la main d'un air un peu contrarié, ne faisait ainsi plus attention au chat qui faisait sa toilette puis qui décida de s'éloigner. Levant les yeux vers Yléssa, elle décréta, mi-amusée, mi-vexée :

- Ce chat nous en fera voir de toutes les couleurs ! Non mais vraiment...

A peine eut-elle prononcé cette phrase qu'elle redressa précipitamment la tête quand le saladier fit un bond pour s'envoler et disparaître hors de la vue des deux jeunes filles. Cerise écarquilla les yeux, un peu surprise, du genre --> Shocked (^^) Crème glacée caramel ? C'était donc ça le nom de ce fameux dessert ? Voilà un saladier empli d'une substance délicieuse mais inconnue, qui apparaissait grâce à un chat, et disparaissait on ne sait de quelle manière ! C'en était trop pour l'adolescente, la patience de Cerise avait ses limites. Elle se leva rapidement en regardant Yléssa et prit une mine apeurée, quelque peu étonnée et peu rassurée.

- Tu... Tu crois que c'est un monstre ?! Demanda naïvement la jeune fille à Yléssa, ravalant des larmes qui n'allaient sans doute pas tarder à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yléssa Malisse
5ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 39
Age : 28
Localisation : Là où tu n'es pas!!
Fibiz : 0
Date d'inscription : 23/03/2008

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Une promenade nonchalante   Mar 15 Avr - 22:23:22

Emportée par le bonheur sucré qu’offrait le dessert, Yléssa ne réagit pas de suite quand le chat tomba dans le saladier, ce n’est que le rire de Cerise qui la fit redescendre sur Terre.
La jeune fille posa alors son regard sur la boule de poil noyée dans un délicieux bain saveur caramel. Elle ne pu s’empêcher de sourire même lorsque l’animal sauta hors du saladier, projetant ainsi de la glace sur les deux Serpentards.

- Ce chat nous en fera voir de toutes les couleurs ! Non mais vraiment... Dit la petite Cerise dont l’expression semblait partagée entre le rire et l’indignation.

Sur ce, Yléssa se retourna pour voir s’éloigner le chat orangé, le sourire aux lèvres. Quelle belle journée en fin de compte, oui c’était certain, ce caramel allait leur en faire voir de toutes les couleurs…Caramel? Pourquoi avait-elle pensé ça? Elle voulait dire chat, oui, ce chat…

*Caramel…hum…intéressant* Pensa-t-elle amusée.

Elle n’eu pas le temps de faire part de sa trouvaille quand au nom de leur nouveau petit compagnon à Cerise, que le saladier du bonheur s’éleva de quelques centimètres avant de s’éloigner à grande vitesse.
Yléssa resta quelques secondes silencieuse, abasourdie par la situation. Son cerveau mit un petit moment avant de joindre les deux bouts. Un saladier volant? Un sortilège d’attraction plutôt…Qui était assez fou pour piquer l’objet à des Serpentards ?

La jeune fille se leva brusquement, sortit sa baguette et commença à avancer dans la direction qu’avait pris le saladier quelques secondes plus tôt.

- Tu... Tu crois que c'est un monstre ?! Venait de demander une petite voix juste derrière elle.
-_-’’’ Yléssa se tourna vers Cerise et afficha un large sourire narquois, le regard déterminé.

« Si c’en est un, je compte bien l’écorcher vif!! Suis-moi!! » Dit-elle avant de se mettre à courir, excusant par cette phrase la naïveté de la gamine.

Après quelques minutes de course, Yléssa vit le saladier tourner derrière des bosquets, le jeteur de sort devait se trouver sur le chemin menant au château. Elle ralentit le pas, un doigt sur sa bouche, elle fit signe à Cerise qui se trouvait derrière elle ne pas faire de bruit…
Elle pointa sa baguette devant elle, contourna les bosquets et se retrouva nez à nez avec le voleur de saladier qui tenait ce dernier.

« Tu es pris la main dans le s…Clément??? » S’écria Yléssa stupéfaite en reconnaissant le Gryffondor, abaissant du coup sa baguette comme si elle savait inconsciemment qu’elle ne pouvait rien craindre de lui.

« Mais qu’est-ce que tu fais ici? Et pourquoi tu…CE SALADIER EST A MOI!!! » Finit-elle par dire en arrachant l’objet de tant de convoitises des mains du jeune homme.

« Ca t’arrives souvent de voler des trucs aux gens?? Si tu n’as rien à manger demande à tes chers parents moldus de t’envoyer des provisions…. Mais laisse tranquille les honnêtes gens » Fit-elle, excédée par le culot du garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clément Catérit
5ème année
avatar

Parchemins rédigés : 54
Age : 28
Localisation : septième nuage à gauche en partant du soleil
Fibiz : 0
Date d'inscription : 23/03/2008

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Une promenade nonchalante   Mar 15 Avr - 23:32:37

Clément vit comme prévu, arriver le saladier au bout de quelques instants. Il tendit sa main gauche devant lui et posa délicatement l’objet dessus, puis mis le bras droit le long de son corps, ce qui abaissa sa baguette, mettant fin au sortilège.

Au même moment, il vit Yléssa débouler en l’invectivant, mais fut aussitôt rassuré en voyant que la jeune fille abaissait sa baguette. Cependant, il préféra garder la sienne en main : Cerise avait l’air plutôt trouillarde, mais il était un Gryffondor, et elle deux Serpentard…
Entendant les paroles d’Yléssa, il eut une idée et lança un sortilège informulé sur le saladier, ne bougeant pratiquement pas sa baguette, si bien que son geste était invisible.

« Bonsoir jeune fille » dit-il à Yléssa d'un ton joyeux : il était finalement content qu'elle le voit sous sa forme humaine, et surtout ravi qu'elle ait retenu son prénom.

« Mais pourquoi es-tu… » il allait dire énervée comme ça, mais elle ne lui en laissa pas le temps, lui prenant le saladier plutôt violemment

*Ben si t’aime pas les glaces, on te donnera autre chose* songea-t-il, amusé en voyant à quel point elle y tenait.

« Tu devrais regarder le fond du saladier, avant de dire qu’il est à toi » lui dit-il calmement.en entendant ses accusations.
En effet, le jeune homme venait de graver dans le plastique du fond les lettres C. C. qui étaient ses initiales.

« Et puis d’abord, sais-tu ce qu’il contient et d’où ça provient ?? » lui demanda-t-il.
Sans lui laisser le temps de répondre, il ajoutât : « Voilà qui m’étonnerait fort, parce que je ne pense pas que tu sois du genre à accuser els gens à tort, même si tu t’appropries le bien d’autrui.
J’étais parti terminer un devoir pendant les heures de refroidissement de ma préparation que j’avais laissée au frais sure un soupirail du château, et lorsque je suis revenu deux heures plus tard, plus rien !
N’ayant aucune idée de qui l’avait pris ni d’où il était, j’ai parcouru le château en lançant des sortilèges d’attraction. Comme je n’avais aucun résultat, je suis sorti continuer la même opération dans le parc, voilà tout.
A présent, veux-tu bien m’expliquer pourquoi tu dis qu’il est à toi ?? »
demanda-t-il en s’asseyant en tailleur dans l’herbe qui se trouvait là.

*Puisque la discussion m’a l’air partie pour durer, autant se mettre à l’aise* pensa-t-il. Il garda toutefois sa baguette à la main, attendant pour la lâcher d’être sûr de ce qu’allait faire Cerise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerise Matthew
3ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 13
Age : 26
Localisation : Peut-être derrière toi, qui sait?
Fibiz : 0
Date d'inscription : 27/03/2008

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Une promenade nonchalante   Mar 15 Avr - 23:56:17

Cerise avait couru pour suivre Yléssa qui était partie comme une flèche. Les deux jeunes filles s'étaient arrêté devant un jeune homme que Cerise n'avait jamais vu auparavant.

« Tu es pris la main dans le s…Clément??? »

La jeune fille abaissa les yeux sur le blason de l'uniforme de l'adolescent et fit un bond sur le côté en constatant qu'il était de Gryffondor. Comment se faisait-il qu'Yléssa connaisse un tel garçon ? La façon dont elle lui parlait était plus que douteuse, ils se connaissaient de vue ou étaient vraiment proches ? Intriguée, Cerise ne sut que dire sur le moment et elle décida d'abord d'écouter la conversation qui venait de s'engager. Avec une petite moue de dédain, elle écouta le discours du jeune homme tout en songeant :

*J'avais raison finalement... C'est bien un monstre en quelque sorte...*

A partir du moment où elle avait aperçu le blason du jeune homme, le sang de l'adolescente n'avait fait qu'un tour. Toute son éducation, ses principes, tout lui revenait à l'esprit. Les conseils, les humiliations de son frère pour lui faire comprendre que les gens qui n'étaient pas pareil qu'elle étaient inférieurs, tout cela bouillonnait en elle et Cerise serra très fort ses poings avec rage. Sa baguette était dans sa poche, et elle sut qu'elle n'aurait aucun scrupule à s'en servir.

Pourtant, mieux valait éclaircir la situation avant de se retrouver dans un duel. Cerise n'était pas bête et elle savait bien qu'il faudrait démêler deux, trois choses avant de se laisser aller à la "violence". Après tout, la subtilité du mépris était un procédé qui lui avait toujours grandement plu.

Avec un air qui se voulait ennuyé, Cerise passa sa main devant sa bouche, faisant ainsi mine de bailler et s'appuya contre un arbre. Puis, elle dit d'un air qui se voulait le plus méprisant possible :

- Eh ben, on t'a pas demandé de nous raconter ta vie non plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une promenade nonchalante   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une promenade nonchalante
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» Promenade avec minidou
» Une Promenade sous le clair de Lune [PV Evangeline + Elyane]
» Petite promenade pour se détendre (libre)
» Promenade de digestion. (Pv Samia)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, l'école des sorciers :: Le parc de Poudlard :: LE PARC-
Sauter vers: