Bienvenue à Poudlard !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-42%
Le deal à ne pas rater :
PANDA Lit enfant cabane brut – Bois pin massif naturel – ...
129.99 € 225.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Convocation [PV] deuxième semaine de septembre 20h

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Convocation [PV] deuxième semaine de septembre 20h Empty
MessageSujet: Convocation [PV] deuxième semaine de septembre 20h   Convocation [PV] deuxième semaine de septembre 20h EmptyDim 24 Juin - 23:19:53

Elyne arriva dans la salle de l'histoire de la magie, elle avait reçu une convocation par hibou de la part du professeur. Elle ne savait pas du tout ce que désirait le professeur.
Elyne avait pris tout ce qui avait été écrit sur la lettre, c'est-à-dire sa baguette et un vêtement chaud. La jeune fille se posait des questions mais elle se concentra afin de pas se faire repérer dans les couloirs.
Mais quelle chance d'être à moitié loup ainsi on peut entendre les moindres petits bruits et ainsi se cacher et éviter ainsi une punition de Rusard ou de Lucius Malefoy.... et sans oublier Dolores Ombrage qui avait une sale habitude de punir sans raison... enfin sans raison valable. Elle portait bien son nom, c'est-à-dire... une véritable plaie pour tout le monde ( ^^; ).
Il faisait nuit, une nuit comme les autres. Et oui, pas de pleine Lune ce soir pour le plus grand bonheur de la jeune fille qui n'avait nullement envie de se transformer devant son professeur. Surtout que celui-ci n'était pas au courant de sa transformation. Puisque la seule personne au courant est Dumbledore. Raison de plus, pour laquelle elle s'inquiétait autant de la disparition de celui-ci.
Il était 19h56 quand Elyne arriva devant la porte de l salle du cours de l'histoire de la magie. Elle avait 4 minutes d'avance et cela plaisait à la jeune fille. Car elle n'aimait pas arriver en retard à une convocation. Surtout venant d'un professeur qui l'intéressait fortement. En effet, Elyne adorait l'histoire alors raison de plus ( ^^).
Frizty s'arrêta devant la porte, elle regarda celle-ci. Un bois d'une excellente qualitée avait été utilisé afin de faire cette porte. Mais bon passons ce détail sans importance, Elyne avança sa main. Elle hésitait à frapper. Des question s'entrechoquèrent dans sa tête.

*Et si j'étais arrivée trop en avance ?? Et si, le professeur m'attendait ailleurs ?? Et si, ce n'était pas un piège de quelqu'un ?? Mais pour quel intéret aurait-il fais cela ?? Bon arrête de te poser des questions idiotes et frappe à cette porte !!*

Elyne avança encore sa main quand elle s'arrêta de nouveau. Un bruit la surpris. Elle sursauta, s'était le hulullemnt d'un hibou. Elyne était sûr les nerfs à un tel point qu'un rien la surprendrait (en voici la preuve ^^; ).

*Reste calme, ma grande. Comment réagirais la Gardienne des Loups en te voyant ?? Elle dirait sûrement... tu as peur pour rien mon petit loup-garou. Mouai cela ne m'étonnerait pas d'elle.*

Elyne se calma et décida enfin de frapper à la porte (c'est pas trop tôt ^^ ). Elle frappa et un son sourd se fit entendre. La jeune fille attendit qu'on lui dise d'entrer.
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Eduins
Histoire de la Magie
Charlie Eduins

Féminin Parchemins rédigés : 51
Age : 35
Localisation : Chemin de Traverse
Hiérarchie : Professeur
Maison/Emploi : Histoire de la Magie
Fibiz : -3
Date d'inscription : 13/03/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

Convocation [PV] deuxième semaine de septembre 20h Empty
MessageSujet: Re: Convocation [PV] deuxième semaine de septembre 20h   Convocation [PV] deuxième semaine de septembre 20h EmptyLun 25 Juin - 19:47:01

La nuit était fraîche et calme ce soir, pas de cris dans les couloirs, pas de disputes, pas trop de chose à faire... A vrai dire, le professeur d'Histoire de la Magie s'était bien avancée, pour ne pas avoir trop de copies à corriger. La lune brillait doucement, visible à environ 1/3 de sa superficie. Quelques étoiles scintilaient à ses côtés mais une grande majorité restait voilée par les nombreux nuages qui avaient déversés leurs eaux toute la journée. C'était l'automne, tout simplement, la saison la plus belle, la plus poétique de l'année. Toutes ces feuilles marrons, rouges, jaunes, aux nuances plus ou moins accentués, toute cette pluie que crachait le ciel sur la terre, et ces morceaux de cotons déchirés, qui voguaient dans le ciel tels les voiles oubliées d'anciens pêcheurs. L'orage avait grondé doucement tout l'après-midi, un son rauque, qui avait bercé les élèves, les rendant apathiques. Heureusement, elle n'avait eu que deux heures de cours, avec les 4èmes et les 7èmes années. Elle avait profité de son temps libre pour s'avancer dans ses cours. Puis, elle s'était concentrée sur la tâche que Dumbledore lui avait donnée, juste avant son départ précipité. C'était intéressant. Oui, intéressant.

Assise à son bureau, elle feuilletait un livre fort passionnant, expliquant en détails la transphormation d'un lycanthrope. Ces informations étaient plus ou moins erronés selon le chapitre. Par exemple, au chapitre 2, l'auteur notait en détail la forme animale que prenait l'homme. Mais c'était totalement stupide, chaque loup-garou était unique, chaque poil de son pelage était individuel. On ne pouvait donner la définition précise de la créature. Hormis les yeux peut-être, tous étaient jaune ou rouge, variant entre les êtres, et plus ou moins foncés. Et ce passage, au chapitre 7, qui relatait la naissance d'un loup-garou, né de deux autres lycanthropes. Jamais elle n'avait entendu ça et elle doutait fortement que ce soirt possible. Certes, l'homme loup était attirée par la femme-loup et vise versa mais ils n'allaient pas plus loin... Du moins, elle n'en avait jamais entendu parler. Pour elle, seule une morcure pouvait faire naître ce genre de spécimen. Mais à bien y réfléchir, cela pouvait être possible... Pourquoi pas oui. C'était une idée à creuser. Néanmoins, hormis ces deux points, le volume pouvait se montrer utile. Il parlait également, tout à la fin, de la potion à préparer pour atténuer voire faire disparaître l'agrassivité et la soif de sang des créatures. Il donnait même tous les ingrédients à utiliser et l'ordre dans lesquels ils devaient être versés, également les endroits, les moments de l'année... Bref, très détaillée cette recette. Charlie savait la préparer. Elle avait travaillé des mois et des mois durant à ce breuvage, en ratant un certain nombre avant de voir ses souhaits réalisés.

On frappa à la porte. Il était exactement 19 heures et 59 minutes. A la sonnerie de 20 heures, la jeune femme ordonna que l'invitée franchise la porte. Elyne Frizty entra dans la pièce. Elle ferma la porte du bureau avant de faire quelques pas. Charlie ne leva pas la tête, elle finissait de lire ce livre, revenant sur quelques passages, observant plus en détails certaines illustrations, notamment celle qui décrivait les effets de la potion, à la fin de l'ouvrage. Intéressant, comme toujours...

Au bout d'une dizaines de minutes, Charlie ferma sa lecture. Elyne n'avait pas bougé. Elle se leva, tournant le dos à son élève et regarda par la fenêtre grande ouverte. La faible lueur de l'astre nocturne éclairait légèrement la forêt interdite. Une agréable odeur de pluie et de terre humide flottait dans l'air. Le jeune professeur avait les mains dans le dos, le visage baigné par la lumière naturel, les yeux dans le vague. Elle portait une grande cape noire, ses cheveux désordonnés pendaient lamentablement sur ses épaules. Ses doigts blancs, trop blancs, trafiquaient une petite corde qu'elle avait entre ses mains. Elle se retourna et regarda son élève. Le professeur Eduins avait le teint grisâtre, de grosses cernes sous les yeux et un regard gris acier, dur et froid, sans pitié. Sa bouche était clair et son teint très pâle. Elle semblait se fondre dans l'obscurité de son bureau. La nuit n'était pas tombée totalement, une faible lumière rosée persistait à l'horizon, mais déjà la nuit rattrapait le jour et toute trace d'un soleil avait disparu... Quelques bougies sur le bureau s'agitèrent alors qu'une bourasque pénétrait dans le bureau. Finalement elles s'éteinrent et se fut la petite lune et les quelques étoiles présentes qui arrêtrent l'obscurité. Charlie sortit ses mains de derrière elle, prit une baguette qu'elle tenait dans le fond de sa cape et d'un geste sec ralluma les bâtons de cire.

- Si je vous ai convoqué, c'est par ordre de Dumbledore.

Elle marqua une pause. Seulement ces mots semblèrent la fatiguer et l'élève dût se demander comment elle faisait pour faire ses cours. Bien qu'elle n'y était pas toujours... Une fois par mois, lors de quelques jours, elle était absente et c'était Binns qui remplaçait. Sa voix était très calme et il fallait tendre l'oreille pour l'entendre, bien qu'il règnait un silence total dans la salle.

- Je vois que vous avez apporté ce que j'avais demandé. Bien.

Seconde pause, comme pour reprendre son souffle. La jeune fille face à elle avait le visage inquiet. Elle devait en effet se demander pourquoi elle avait été convoqué, mais Charlie imaginait, espérait, qu'elle se doutait du motif. Sauf si sa transphormation datait de peu de temps, mais Dumbledore n'avait pas eut le temps de l'en informer. Peu importe, elle poserait elle-même ses questions. Ses yeux gris fixaient le visage d'Elyne, comme si elle analysait chacun de ses mouvements, chacune des émotions qui pouvaient traverser ses traits. Elle observait tout et tentait d'en connaître un maximum sur cette jeune fille. Certes, elle l'avait déjà eue en classe mais cela ne lui donnait pas beaucoup d'informations. Finalement, elle reprit :

- Pour l'instant je vais vous demander une seule chose...

Elle lui désigna la chaise devant son bureau mais elle-même resta debout. Elle paraissait las et ses minutes s'écoulaient lentement, chaque parole, chaque geste semblaient l'ennuyer profondément. Elle attendit que l'élève s'installa avant de continuer.

- Parlez-moi de votre enfance.

_________________PDP Forum (c) o.0
Convocation [PV] deuxième semaine de septembre 20h 2guk1at
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Convocation [PV] deuxième semaine de septembre 20h Empty
MessageSujet: Re: Convocation [PV] deuxième semaine de septembre 20h   Convocation [PV] deuxième semaine de septembre 20h EmptyLun 25 Juin - 22:08:01

Elyne était devant la porte de la salle du cours d'histoire de la magie quand la sonnerie de 20h se fit entendre, la jeune fille entendue que l'on lui autorisait d'entrer. Elle ouvrit alors la porte, elle entra timidement mais elle entra quand même.
La salle de cours était plongée dans l'obscurité ce qui plaisait à la jeune fille car elle et l'obscurité des lieux lui plaisait. Mais ce qui lui plaisait le plus, s'était les ténèbres de la forêt interdite. Car la forêt cachait de nombreux secrets en son coeur et elle cachait également l'identité de Elyne. Ainsi personne ne savait qui elle était réellement et personne ne le saurait. La seule personne qui le savait dans Poudlard était Dumbledore mais depuis son départ, Elyne ne savait pas comment réagir vis-à-vis de l'établissement. Elle avait peur que son secret soit un jour découvert et que cela lui cause des problèmes.
La jeune fille observait le professeur, elle la trouvait fatiguer et elle se demandait comment elle faisait pour tenir et faire des cours. Mais comme on dit : il ne faut pas juger les gens sur leur apparence mais plus sur leur comportement et leur caractère.
Elyne ne s'approchait pas, il faut dire qu'elle n'y était pas invitée alors elle ne s'approchait pas. Quand le professeur l'invita afin qu'elle s’asseye devant elle, Elyne s'avança et alla s'installer à la chaise indiquée par le professeur.
Les questions que le professeur de l'histoire de la magie surprirent Elyne. Elle ne s'attendait pas du tout à cela, elle croyait que le professeur voulait la voir pour les cours ou autre mais elle ne s'attendait pas du tout à cela.
Elyne demanda alors poliment au professeur.

« Pardonnez-moi professeur mais pourquoi me posez-vous cette question ? En quoi mon enfance peut vous être utile ? »

Elyne se posait des questions sur les intentions du professeur de l'histoire de la magie. Elle la regarda attentivement, ses instincts de loup lui disaient de se méfier et c'est ce qu'elle faisait.
Elle observait les moindre fais et gestes du professeur, Elyne avait sa main sur sa baguette. Elle ne savait pas pourquoi elle se méfiait mais elle se méfiait quand même. Ses instincts de loup ne la trompaient jamais.

Elyne demanda en plus au professeur qui était certes froide et sévère mais elle l’appréciait pour autant car les gens sévères avec elle, ont bien raison. La preuve la Gardienne des loups a été sévère avec elle et le résultat le voilà. Elyne est un loup-garou.

« Que vous a demandez Dumbledore ? »

Un hurlement de loup se fit entendre, les instincts de loup de la jeune fille régirent de suite mais pas seulement ses instincts de loup mais aussi les instincts humains de la jeune fille. Elle écoutait attentivement ce que disait le loup mais ce loup n’était pas n’importe quel loup. Cette voix, cette plainte, ces paroles ne peuvent être prononcés que par une seule et même personne. Cette personne est respectée de tous les loups mais aussi des loups-garous. Cette personne n’est autre que la Grande Gardienne des loups ; Syruni.

Elyne écoutait le hurlement avec attention, elle devait quitter de suite la salle mais cela ne se faisait pas de quitter la salle sans autorisation mais aussi et surtout parce que Eduins lui avait demandé de venir et il devait y avoir une bonne raison. C’est alors que le hurlement se termina et Elyne comprit ce que lui disait Syruni : « Retrouve-moi lors de la prochaine pleine Lune, je dois te parler. ».

Elyne baissa la tête puis elle la releva rapidement et demanda au professeur.

« Pourquoi suis-je ici ? »

Tout ce que demandait la jeune Serdaigle était une réponse simple. La jeune fille ne demandait rien de plus. Ses paroles étaient calmes, sans exigences et surtout sans froideur ni même de méchanceté. Elyne avait appris à contrôler ses nerfs et ses réactions qui étaient souvent très impulsifs.
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Eduins
Histoire de la Magie
Charlie Eduins

Féminin Parchemins rédigés : 51
Age : 35
Localisation : Chemin de Traverse
Hiérarchie : Professeur
Maison/Emploi : Histoire de la Magie
Fibiz : -3
Date d'inscription : 13/03/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

Convocation [PV] deuxième semaine de septembre 20h Empty
MessageSujet: Re: Convocation [PV] deuxième semaine de septembre 20h   Convocation [PV] deuxième semaine de septembre 20h EmptyJeu 19 Juil - 12:39:56

Charlie ne réagit pas pas aux questionnements de la jeune élève. En fait, elle n'avait pas l'habitude qu'on ne lui obéisse pas tout de suite. Elle avait plongé ses yeux dans ceux de la Serdaigle. Le professeur Eduins restait néanmoins debout, dos à la fenêtre toujours ouverte. Sa baguette entre les mains, elle coutourna son bureau, mais ne s'installa pas à sa chaise. Elle posa ses deux paumes bien à plat sur la surface lisse du meuble et s'approcha doucement d'Elyne.

- Je crois vous avoir posé une question Melle Fristy. Dois-je la répéter ?

Une douce et délicieuse menace perçait dans sa voix calme et profonde. Elle n'avait pas haussé la voix, mais l'intonation avait changé. On pouvait y trouver de l'impatience, une forme d'énervement également.

Lorsque Dumbledore l'avait convoquée dans son bureau pour lui faire par de son idée, Charlie n'avait pas été très enthousiasmée. La perspective d'enseigner dans un autre domaine que l'Histoire de la Magie l'avait certes séduite, mais elle doutait vraiment de son influence sur ce genre de chose. Seulement, quelqu'un avait été là pour chaque personne dans la même situation. Aujourd'hui, le Directeur de Poudlard ne pouvait s'occuper spécialement, comme il l'avait fait deux fois auparavant, de cette enfant. Alors il avait choisi quelqu'un. Et pas n'importe qui... Charlie Eduins n'était pas connu dans l'établissement. C'était sa première année d'enseignement ici, et elle avait fait peu de cours depuis la rentrée qui n'avait eu lieu que deux semaines dans le passé. Aussi, elle ne connaissait pas bien ses élèves... Pour les quelques heures passées avec les cinquièmes années, elle savait qu'Elyne Frizty était une enfant calme et attentive, modèle en somme, une Serdaigle. Elle aimait apprendre et se montrait curieuse, apparemment. Tout ce dont pouvait rêver un professeur ordinaire ! Mais si Eduins se plaisait dans son métier, ele ne le montrait pas vraiment... La rumeur qui courait sur elle, comme quoi elle était bonne professeur, se noyait dans la seconde. Les élèves ne l'aimaient pas beaucoup. Oh ils ne pouvaient pas dire qu'elle était mauvaise, elle présentait ses cours, mais elle était très exigeante. Mais le pire, c'était les ressemblances avec Rogue... Elle était froide et directe, moqueuse et sarcastiques. Jamais elle ne félicitait directement un élève pour son bon travail. Il y avait des signes à déceler chez elle... Car lorsqu'elle tombait sur un bon devoir, elle le signalait, mais peu d'élèves arrivaient à savoir lorsqu'elle se montrait contente d'un travail.

Charlie se releva, remit ses mains dans son dos, sa baguette entre les doigts. Elle marcha jusqu'à la fenêtre. Le vent s'était un peu calmé mais l'odeur de la terre humide restait persistante et embaumait le bureau, tel un "berceau nocturne et sûr"... Ce petit vers d'un poète français fit irruption dans sa tête. Charmant...

- J'attends.

_________________PDP Forum (c) o.0
Convocation [PV] deuxième semaine de septembre 20h 2guk1at
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Convocation [PV] deuxième semaine de septembre 20h Empty
MessageSujet: Re: Convocation [PV] deuxième semaine de septembre 20h   Convocation [PV] deuxième semaine de septembre 20h EmptyLun 30 Juil - 10:01:32

Elyne était toujours assise devant le bureau du professeur, la jeune fille voulait une réponse à ses questions mais le professeur également. Elle voulait connaître son enfance mais dans quel intérêt ? Et à quoi cela lui servirait de savoir qu’elle est fille d’un sorcier et d’une moldue, qu’à son neuvième anniversaire elle était devenue un loup-garou, que ses parents se sont fais attaqués par on se sait quoi le jour où elle devait aller à la gare qui l’emmenait pour Poudlard et que son frère ne donnait plus signe de vie depuis ce jour là. Est-ce que c’est vraiment tout cela que voulait connaître le professeur de l’Histoire de la Magie ? A parement oui.

La jeune serdaigle sentait dans la voix du professeur, qu’elle était calme mais celle-ci résonnait avec de l’impatience et de l’énervement. Elyne regardait le professeur dans les yeux, elle n’avait nullement envie de parler d’elle. Même si c’est Dumbledore qui lui demandait de parler de son enfance au professeur Eduins, jamais elle le ferait. Pour la simple et bonne raison qu’elle ne voulait pas que les gens la rejette à cause de sa transformation. Elle avait trop connue ça un temps et maintenant elle n’osait s’attachée aux gens de peur de les faire souffrir en les blessant le jour où elle se transformerait en loup-garou ou alors que ceux-ci se séparent d’elle parce qu’ils ont peur de la jeune Frizty. Tout simplement. Voilà les explications logiques que se donnaient Elyne.

Mais quelque chose dictait à la jeune fille de se faire plus confiance en elle et ainsi elle pourrait avoir confiance aux autres. Mais quand même, elle ne voulait rien dire. Elyne avait les mains moites, le stress de révéler son secret lui faisait du mal. Cela la torturait à un point impressionnant, elle ne voulait pas en parler, elle ne voulait pas.

Elyne ouvrit la bouche et finit par déclarer d’une voix assez angoissée.

« J’espère que vous ne me jugerez pas après ce que je vous aurais dévoilé professeur. »

La jeune fille inspira profondément et commença son long et interminable monologue et récit de sa vie.

« Je suis née en Amérique, un jour de printemps et plus précisément aux Etats-Unis. Mes origines de sorcière m’ont été données par mon père qui est sorcier et ma mère n’est qu’une moldue. Nous avons vécu en Amérique pendant presque toute mon enfance, pour être plus précise jusqu’à mes sept ans. Nous sommes ensuite arrivés en Angleterre pour la simple et bonne raison que le travail de ma mère la poussée à aller travailler dans un autre endroit. La distance étant trop impressionnante nous avons décidé de déménager. Mais mon frère est resté en Amérique pour étudier les dragons… »
*C’est ce que je sais pour l’instant mais je suis sûre qu’il y a autre chose l’a dessous ; pensa intérieurement la jeune fille.*


Elyne faisait une pause afin de reprendre sa respiration et de se rappeler avec précision toute son enfance. Mais il y avait tellement de chose à dire qu’elle ne savait pas par où commencer. Alors elle continua.

« Nous sommes donc arriver en Angleterre. Tout se passa tranquillement jusqu’à mon neuvième anniversaire. Derrière la maison que mes parents avaient acheté, il y avait une forêt. Certes elle n’était pas très grande mais assez pour faire des balades en pleine nuit ou en pleine journée. Mais pendant l’automne de mon neuvième anniversaire, j’étais partie me promener toute seule dans la forêt… comme d’habitude. Quand je suis tombée nez à nez avec des loups. A l’époque je détestais ces animaux mais depuis ce jour je les respecte et je suis prête à mourir pour eux s’il le fallait. Vous, vous demandez certainement pourquoi. Et bien je vais vous répondre avec grand plaisir professeur. Je suis un loup-garou depuis mon neuvième anniversaire. Cela fait six années que je me transforme à chaque pleine lune. Six années à devoir supporter ce secret, six années à devoir me reposer pendant au moins une semaine après chaque transformation. Et je me transformerais jusqu’à ma mort. J’y suis habituée à présent mais au début s’était très dure… »

Elyne s’arrêta dans son récit car elle avait omis un détail très important. Elle n’avait pas dit pourquoi elle se transformait en loup-garou depuis tout ce temps. La jeune fille avança sa chaise au bureau du professeur qui continuait de l’écouter et de l’observer attentivement. Elyne reprit.

« Je vous pris d’accepter mes excuses professeur mais j’ai omis un détail très important. En effet, si je me transforme en loup-garou c’est simplement parce que j’ai été punie… Oui puni par la Gardienne des Loups. A l’époque j’avais osé porter la main sur un de ses enfants… c’est ainsi qu’elle appelle les loups. Se sont tous ses enfants, je n’ai pas cherché à comprendre mais je sais à présent que je fais partie de sa grande famille de loup et de loup-garou. La Gardienne et les loups sont en quelque sorte ma deuxième famille après mes parents… »

Elyne s’arrêta de nouveau, elle commençait à fatiguée à force de parler. Mais elle reprit quand même.

« Voilà pour la grande partie de mon enfance le reste c’est sans importance à mes yeux… sauf le jour de mon départ pour Poudlard. Mes parents se sont fais attaqués par je ne sais quoi ou je ne sais qui. Et j’ai juré que je retrouverais celui ou ceux qui ont fais cela et qu’ils connaîtront la colère des loups car aucune pitié ne prendra mon cœur quand je leur ferais subir au centuple ce qu’ils ont osé me faire subir. Et depuis le jour où mes parents se sont fais attaqués, je n’ai aucunes nouvelles de mon frère. Quand je le reverrais je lui demanderais à ma manière pourquoi il ne m’a pas donné de signe de vie. »

Elyne était en colère contre son frère qui ne lui avait plus donné de nouvelle. Elle ne supportait pas de savoir que celui qu’elle aimait ne lui dise pas comment il allait et surtout qu’il ne lui demande pas ce qu’il s’est passé pour leur parent. Car l’affaire était passée dans les journaux sorciers.

La jeune serdaigle regarda le professeur et reprit après un silence.

« Voilà vous savez tout de moi. Je suis à Poudlard depuis mon dixième anniversaire. Je ne suis plus jamais sorti des murs de cet établissement et quand j’aurais finis ma scolarité, je prendrais mes affaires et je voyagerais dans le monde entier afin de rechercher qui a osé faire cela à mes parents et aussi de retrouver mon frère. Mais en ce qui concerne ma transformation en loup-garou, je l’accepte et je suis heureuse ainsi. Je ne changerais pour rien au monde mon mode de vie. Même si on me disait qu’on a trouvé un moyen de me redonner une vie normale, c’est-à-dire sans transformation à chaque pleine lune, je répondrais que je désire rester comme je suis car il y a des gens qui m’aiment. Et ces gens sont mes parents qui m’aiment que je sois un loup-garou ou alors une fille normale. »

Elyne parlait avec de la sagesse dans sa voix, elle voulait que Eduins comprenne qu’elle aimait sa double vie et que pour rien au monde on pourrait lui faire changer d’avis. La jeune fille attendait à présent la réaction du professeur.
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Eduins
Histoire de la Magie
Charlie Eduins

Féminin Parchemins rédigés : 51
Age : 35
Localisation : Chemin de Traverse
Hiérarchie : Professeur
Maison/Emploi : Histoire de la Magie
Fibiz : -3
Date d'inscription : 13/03/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

Convocation [PV] deuxième semaine de septembre 20h Empty
MessageSujet: Re: Convocation [PV] deuxième semaine de septembre 20h   Convocation [PV] deuxième semaine de septembre 20h EmptyLun 30 Juil - 13:28:55

Les yeux rivés sur l'extérieur, Charlie attendait. Elle sentait bien la bataille qui se déroulait dans l'esprit de la jeune fille. Dois-je parler, dois-je me taire. C'était tout à fait compréhensible, mais Eduins savait qu'elle finirait par obéir. A son âge, lorsqu'on a un si lourd secret sur les épaules, on a toujours besoin de parler. Les secrets sont néfastes pour les jeunes sorciers, ils s'y perdent, ils y sombrent et finissent par détester tout ce monde qui les a tant rejeter. C'est pour ça que Dumbledore voulait qu'elle lui parle. Elle eut un sourire. Dumbledore. Qui avait disparu... Et elle, elle était là, à tenter de rassurer une jeune fille, de... l'aider ! Foutaises...

Charlie se retourna, et plongea ses yeux clairs et gris dans le regard légèrement surpris et paniqué de la jeune Elyne. Mais maintenant qu'elle avait terminé son récit, elle était fière, et si elle doutait encore d'avoir pris la bonne décision, elle gardait ses opinions profondément ancrés dans son coeur, elle aimait son statut de Loup-Garou, elle aimait ce qu'elle était. Bien bien, au moins elle était sûre d'une chose, c'était déjà pas mal...

- Merci Frizty.

Les secondes s'écoulèrent. Puis le professeur alla s'asseoir à son bureau. Elle avait les yeux perdus dans le vague, réfléchissant à la meilleure manière d'aborder les choses. Finalement elle tourna son visage pâle et maladif vers l'enfant.

- Je vais être franche avec vous. Dumbledore m'a demandé de vous aider, de vous écouter. Vous n'avez pas l'air de vous en rendre compte, mais être Loug-Garou n'est pas aussi plaisant.

Elle se leva à nouveau. Avait-elle la bougeotte, qu'elle ne pouvait pas rester plus de cinq minutes au même endroit ? Doucement, presque en rampant, elle contourna le bureau et se mit face à Elyne, toujours assise. D'un regard impérieux et presque méprisant, elle commença.

- Vous êtes jeune, vous êtes sans expérience, vous êtes faible. Votre corps répond à chacun de vos caprices, vous pensez vous fatiguer après vos transphormation mais ce n'est rien par rapport à ce qui vous attends dans quelques années...

Elle avait chuchoté ces dernières paroles, puis alors qu'elle continuait, elle s'était levé et sa voix avait monté d'un ton. Elle s'était à nouveau installée à sa fenêtre, Mais cette fois, elle ne regardauit pas dehors, elle gardait les yeux fixés sur la Serdaigle. Cette dernière ne devait voir d'elle qu'une ombre.

- Votre corps ne va plus grandir mais vieillir, et si alors c'était fatiguant de vous transphormer, cela va devenir invivable, épuisant, affolant...

Entre chaque adjectif, elle marquait une pause, laissant ainsi toute l'horreur de la chose pénétrer le doux corps de sa disciple. Elle se tut. Un silence angoissé, étouffant, s'installa dans le bureau. L'élève ne l'interrompit pas, et Charlie attendit avant de continuer. Au bout d'une dizaine de minutes, elle se mit à ricaner doucement, un rire sans joie, qui ne dura qu'une fraction de seconde.

- Ne croyez pas que je vais vous plaindre pour ce qui est arrivé à vos parents Miss. Des gens sont faits pour vivre, d'autre pour mourir. Ainsi va la vie... et la mort.

Elle hésitait pour la suite des évènements, elle n'aurait d'ailleurs jamais dû accepter l'offre de Dumbledore. Que pouvait-elle pour cette fille ? Beaucoup certes, mais le voulait-elle ? Elle n'était ici que pour ses cours et rien d'autre. Les gamins à cet âge ne comprenait rien à l'existence. Il suffisait d'écouter Frizty ! Elle aimait se transphormer... Tss... Mais c'est vrai qu'à son âge, ce n'était pas si fatiguant, si difficile de resister. Le corps évoluait et se pliait aux besoins de son Maître. Et avec la potion que lui fournissait Dumbledore, c'était plutôt simple. Mais que ferait-elle, lorsqu'elle serait seule ? Charlie décida de commencer par ça, là c'était son domaine et c'était plus technique, plus simple donc.

Elle se dirigea vers la porte, et regarda Elyne.

- Suivez-moi, et n'oubliez pas votre manteau.

La porte se referma derrière les deux femmes. Les couloirs étaient vides, c'était compréhensible, vu l'heure qu'il était. C'est à dire, presque deux heures. Une seconde après, elles descendaient une volée de marches pour atteindre le hall. Mais il n'était pas vide, un homme se tenait là, un homme qu'elle avait déjà vu...

[=> Hall]

_________________PDP Forum (c) o.0
Convocation [PV] deuxième semaine de septembre 20h 2guk1at
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Convocation [PV] deuxième semaine de septembre 20h Empty
MessageSujet: Re: Convocation [PV] deuxième semaine de septembre 20h   Convocation [PV] deuxième semaine de septembre 20h Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Convocation [PV] deuxième semaine de septembre 20h
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, l'école des sorciers :: Plume de Phoenix, Hors Jeu :: ARCHIVES-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser