Bienvenue à Poudlard !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Escapade de Nuit [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sicada A. Falcoro
7ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 218
Age : 26
Hiérarchie : Elève
Fibiz : -2
Date d'inscription : 14/02/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Escapade de Nuit [Libre]   Dim 29 Juil - 21:59:23

La nuit était tombée depuis pas mal de temps déjà. Les couloirs étaient silencieux, la lune éclairait le parc de ses rayons clairs. Une faible brise venaient agiter les arbres de la forêt Interdite, brise froide d'automne. Une petite pluie était tombée aujourd'hui et le ciel avait gardé une teinte grise et morne. Le soleil ne s'était pas montré et il en serait apparemment de même pour demain, et après-demain...

Sicada marchait sans lumière, sans se butter sur des armures ou des plis de tapis. Quatre années d'études ici lui avaient appris les nombreux pièges du château. La journée s'était très mal passée, et c'était pour ça qu'elle était là, seule, la nuit. Elle avait besoin de marcher, de se détendre. C'était donc d'un pas furieux et rageur qu'elle marchait, et courait presque. Ca avait commencé par une heure de potions avec Rogue, première heure de la journée. Comme toujours, elle avait bien réussi son breuvage, mais le Maître des Potions avait "malencontreusement" renversé son chaudron, elle avait obtenu la note minimale. Et avec ça, elle n'avait pu répliquer. Elle savait qu'un mot de travers et il aurait pu la virer. Les plaintes auprès du directeur à son sujet étaient trop nombreuses, elle n'avait plus droit à l'erreur... C'est ainsi qu'elle avait seulement serré les dents et les poings, ses yeux lançant des éclairs à l'homme qui lui faisait face, un léger, très léger, sourire cynique sur les lèvres. Puis, après un mot d'excuse mielleux, il s'était retourné, naturellement. Quel ordure...

Ensuite, il y avait son accroche avec cette fille de Serdaigle. Elle se montrait tellement sûre d'elle, avec sa baguette et ses sorts stupides ! Sicada n'avait pu s'empêcher de lui couper le clappait, avec un sort de lévitation. La jeune élève s'était retrouvée dans les airs, la tête en bas, bien fait pour elle. Un sourire dessina ses lèvres à cette pensée, seul bon moment de la journée. Malheureusement, le professeur d'arithmancie l'avait surprise : 20 points en moins pour Serpentard Miss. Et merde...

Pour continuer les ennuis, elle avait reçu une lettre de son père, comme quoi elle ne pourrait pas passer les vacances de Noël au domaine. La cause ? Il avait des choses à règler avec des amis, et il ne voulait pas l'avoir dans les pattes. Comme si la maison n'était pas assez grande pour accueillir plusieurs personnes ! Hypocrite, elle l'aurait tué sur place mais qui pouvait-elle ? Rien, malheureusement. Et elle allait devoir passer ces deux semaines enfermée dans ce fichu château, avec tous ces imbéciles... L'idée de lui répondre que s'il ne voulait pas d'elle, il n'avait qu'à pas faire de fille lui avait brûlé les lèvres, mais elle n'avait rien répondu au courrier. Mieux vallait ne pas provoquer le père, elle savait de quoi il était capable lorsqu'il s'énervait et elle préférait éviter.

Et pour terminer, elle avait sauté le repas du soir pour terminer un devoir en retard pour le cours de Sortilèges. Devoir qui, d'ailleurs, avait été baclé pour un manque de motivations de la part de la jeune Falcoro. En effet, malgré le calme de la salle commune des Serpentards, elle n'avait pas réussi à se concentrer sur ces fichues questions. Résultat, la faim la tirallait, elle était épuisée, énervée et ne pouvait s'empêcher de parcourir ainsi les couloirs du Château. Ses pas la conduiraient Dieu sait où...

Au bout d'une vingtaine de minutes, elle se rendit compte qu'elle était aux pieds de la tour ouest. Un escalier en colimaçon montait jusqu'aux toits, et au bureau du professeur d'Astronomie. Sans réfléchir, Sicada monta. Elle allait sortir, s'asseoir sur le toit et ne plus penser à rien, pas à Rogue, pas à son père, pas à ses fichus élèves, à rien. Mais un drôle de bruit la stoppa dans son élan. Alors qu'elle s'appretait à grimper la seconde volée de marches de la tour, elle vit une porte. C'était la porte du bureau du professeur d'Astronomie, si elle se souvenait bien. Après un bref coup d'oeil derrière elle, s'assurant ainsi qu'elle était bien seule, elle s'approcha de la serrure. Mais alors qu'elle se collait à la porte, des bruits de pas la firent se retourner brutalement. Avant même qu'elle pense à s'enfuir, une silhouette se détacha dans l'obscurité ambiante. Figée, elle ne bougea pas, baguette en main, les yeux fixés sur cette forme qui allait bientôt se dévoiler. Une brève idée lui traversa l'esprit, l'idée qu'il s'agissait d'un professeur et qu'elle allait avoir de gros ennuis. A cette pensée très pessimiste, elle eut un sourire sans joie, songeant alors que sa journée serait complète, avec une retenue ou autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan Finch
6ème année
avatar

Masculin Parchemins rédigés : 97
Age : 25
Localisation : Plus près que vous ne le pensez
Hiérarchie : Elève
Maison/Emploi : Serdaigle
Fibiz : 0
Date d'inscription : 10/07/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Escapade de Nuit [Libre]   Ven 3 Aoû - 13:32:14

[comme il n'y a personne, je viens Wink ]

Jonathan avait fuit la salle commune et les dortoirs.
C'était bien trop peuplé à son goût.
Tous ces gens qui s'y trouvaient ne lui inspiraient rien de bon, et il préférait largement partir en balade dans la fraîcheur nocturne, là où il était sûr d'être loin de toutes ces personnes aux regards trop...chaleureux.
non pas que Finch déteste les personnes aimables! Loin de là!
Mais, il n'avait aucune expérience de gentillesse pure et sans arrière pensée, ce qui faisait que, pour lui, tout les êtres vivants agissaient selon des plans odieux et calculés.

Il passait devant le bureau du professeur d'Astronomie quand, tout à coups, il aperçut une ombre qui se projetait sur la porte.
Se sachant repéré, il sortit sa baguette.


"Lumos" souffla-t-il dans un murmure

La lumière qui jaillie que la baguette éclaira alors l'être et le jeune Serdaigle reconnu alors la jeune fille de Serpentard qui se trouvait avec lui en cours.

"Qu'est-ce que tu fais là?" marmonna-t-il, baguette au poing.

Il ne tremblait pas, mais pour lui, les Serpentard ne pouvaient pas agir normalement.
Des Serpentard, il en avait connu, et il s'en méfiait maintenant encore plus que de la peste.
qu'est ce que cette fille pouvait bien faire dans la Tour d'Astronomie, à une heure pareille.
Remaquez, elle aurait très bien pu lui retourner la question...


Le moindre son aurait pu réveiller le professeur, aussi Jonathan fit signe à la Serpentard de le suivre, avec dans la bouche la sensation amère de trahir sa maison....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sicada A. Falcoro
7ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 218
Age : 26
Hiérarchie : Elève
Fibiz : -2
Date d'inscription : 14/02/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Escapade de Nuit [Libre]   Ven 3 Aoû - 19:24:42

[Merci Smile , je désesperais]

Contre toute attente, ce fut Finch qui arrivait. C'était un élève de sa classe, un Serdaigle. Peu bavard, il était toujours penché sur des parchemins ou plngés dans ses livres. Sicada ne se rappelait pas de l'avoir vu avec des amis, ou autre chose qu'un bouquin et un parchemin ? Certes, elle-même aimait beaucoup lire et écrire, mais elle n'en faisait pas une fixation !!

Elle abaissa sa baguette, un léger sourire sur les lèvres, très léger. Dire qu'elle avait pendant une seconde songé à la venue d'un professeur. Ca changeait tout. Le jeune garçon lui demanda ce qu'elle faisait là. Falcoro ne bougeait pas, ses yeux gris plongés dans ceux châtains de son camarades. Que faisait-elle là ? Il était culoté, cet imbécile, de demander une chose pareil. Mais Sicada était las de s'énerver, las de lancer des sorts pour donner un soupçon déducation aux habitants du château. Et que comprendrait-il lui, sinon qu'elle était plus forte que lui ? Non, elle ne voulait user son temps à lui apprendre ce serait-ce qu'une part de bon sens...

- De quoi j'me mêle ?

Sa voix n'était pas méchante, à proprement dit. Elle était glacée, comme toujours, mais à vrai dire, c'était le timbre naturel de la voix de Sicada. Elle avait prononcé ces paroles doucement, pour ne pas éveiller les soupçons du Professeur d'Astronomie. Son ton, néanmoins bas, gardait toute cette fermeté précoce qui la rendait si déstabilisante. Elle n'avait même pas la force de se moqueur du pauvre garçon, quel plaisir ? A cet instant, elle désirait simplement être un peu seule. Et après tout, ce qui se passait derrière cette porte lui importait peu.

Elle se retourna doucement, puis se mit à gravir les autres marches qui la mèneraient aux Toits. Mais avant ça, elle lança une dernière phrase à l'adresse de Jonathan.

- Apprends à savoir ce que toi tu fais là, avant de le demander aux autres.

Cette dernière remarque résonnait étrangement entre les murs étroits de la Tour. Cette phrase pouvait sonner creuse, mais elle se plaisait à sortir ce genre de... conseil, voire prophétie. Ca n'avait aucun sens pour la majorité des élèves de cette école, mais les plus réfléchies allaient creuser la question jusqu'à trouver une réponse. Et ça, c'est ce qui était intéressant. Malheureusement, cette catégorie d'élèves était totalement inexistante à Poudlard. La majorité des élèves se bornait à faire leurs devoirs, et à suivre en cours, à manger et à dormir. Leurs principaux soucis étaient de se trouver un petit ami, de savoir si demain il pleuverait ou ferait soleil, quels étaient les derniers scores de Quidditch, qui s'était battu avec qui... Futilité déconcertante. A sa première année, Sicada avait été emportée par cette monotomie, elle était complètement à côté de la plaque et passait ses journées toutes seules, effrayée par cette bêtise. Mais maintenant, elle avait appris à vivre, et y trouvait même du plaisir. Du plaisir, oui, à écouter les conversations. C'était un vrai délice de se moquer ouvertement de ces esprits pauvres. Tout le monde savait qu'elle était comme ça, du moins ceux de sa maison.

Voilà quatre années qu'elle avait passé ici, et apparemment cette cinquième année serait identique, plus ou moins, aux autres. Mais qui sait, peut-être qu'en fait, il se passerait quelque chose, ici, à Poudlard. Avec le retour du Seigneur des Ténèbres, rien n'était moins sûr que l'avenir. Maintenant qu'elle y pensait, cette évidence était assez folle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan Finch
6ème année
avatar

Masculin Parchemins rédigés : 97
Age : 25
Localisation : Plus près que vous ne le pensez
Hiérarchie : Elève
Maison/Emploi : Serdaigle
Fibiz : 0
Date d'inscription : 10/07/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Escapade de Nuit [Libre]   Ven 3 Aoû - 19:46:57

[lol c'est pas sympa de te moquer de ce pauvre serdaigle!!]

Finch n'apprécia pas le ton de sa camarade, mais ne répliqua pas.
Qu'aurait-il pu lui dire? Des remarques qui lui auraient semblées être le vulgaire écho des professeurs.
Bof.
De plus, Finch ne parlait pas souvent, et les rares personnes qui connaissaient le son de sa voix pouvaiet se compter sur les doigts de la main.
Il baissa la tête mais, lorsqu'il entendit la jeune fille lui lancer une dernière phrase, son regard se mit à briller.
Elle se croyait maligne. Elle pensait sûrement le pièger avec ce genre de phrase!
Pour la peine, elle devenait tout de suite plus intéressante. Voir même importante.
Il la suivit dans les escaliers sans le moindre bruit, près à la surprendre encore une fois.
Lorsqu'il fut à quelques centimètres d'elle seulement, il lui dit:


"Je suis ici dans le seul et unique but de devenir un sorcier. Pas un grand sorcier, je n'en aurais pas la prétention. Mais un sorcier tout de même. Un de ceux qui se bas pour ses idées et pour être libre. Même si cela revient à écraser quelques personnes."

Biensûr, s'il n'était pas obligé de tuer, il s'en passerait.
Mais Sidaca n'avait pas besoin de le savoir.
Une lueur étrange brillait dans ses yeux et si, à cet instant, un adversaire c'était présenté, nul doute qu'il aurait bondit, prêt à aller jusqu'à l'impardonnable.


Cette fille ne semblait pas l'apprécier mais, une chose était sûre, il n'éprouvait pas contre elle la même haine que celle qu'il vouait aux Serpentard.
Cette fille avait un sale caractère, impossible de le nier, mais elle savait se montrer forte, très forte et cela fit sourire Finch.
Le voir sourire était en général encore plus rare que de l'entendre parler.
Vraiment, cette serpentard devait avoir un don.
Jonathan monta les dernières marches et laissa la brise jouer dans ses cheveux.
L'air frais lui glaçait le visage, mais il aimait ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sicada A. Falcoro
7ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 218
Age : 26
Hiérarchie : Elève
Fibiz : -2
Date d'inscription : 14/02/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Escapade de Nuit [Libre]   Ven 3 Aoû - 23:32:33

Sicada entendit cette voix sûre et confiante. Elle se retourna lentement et regarda le jeune homme qui lui faisait face. Puis elle se mit à rire doucement, suffisamment fort pour que le Serdaigle comprenne qu'elle s'amusait réellement, mais doucement pour ne pas trop réveiller cette zone du château. Finalement, elle s'arrêta aussi sûrement qu'elle avait commencé. La baguette de Finch s'était éteinte et ils se trouvaient dans une douce pénombre. Seuls le reflet des étoiles et de la lune dessinaient leurs traits. Une petite meurtrière laissait passer un mince filet de vent, qui venait s'amuser dans les cheveux des deux élèves.

Elle resta un moment silencieuse, son regard dur et froid plongé dans ses yeux. Il était intéressant oui, navrant mais intéressant. Un sorcier, oui. Qui s ebat pour ses idées et sa liberté. Oh en soit c'était une réponse très noble, une réponse qu'un stupide Gryffondor aurait pu prononcer. C'est à dire, une réponse mièvre et vide de sens. Mais elle pensait que sa nuit ne serait pas si solitaire que ça, oui, cela ne la tuerait pas d'échanger quelques mots avec lui. Peut-être bien que, finalement, elle lui offrirait quelques minutes de son précieux. Il pouvait s'estimer heureux, il avait beaucoup de chance de pouvoir discuter avec elle, car elle préférait de loin de ne pas parler avec n'importe qui. Parce que, comme on le disait si bien : "Ne parlons pas aux sots, ça les instruits". Et Sicada suivait très bien cette idée qu'elle truovait particulièrement éclairante sur sa situation.

- Un sorcier hein ? Je crois que c'est un peu le but de tout le monde ici...

Elle croisa les bras et le toisa de toute sa hauteur. Oh elle le dépassait bien qu'une tête, mais c'était seulement parce qu'elle était sur une marche plus haute que la sienne. En réalité, elle devait être bien plus petite que lui. Car si Sicada n'était pas petite, elle était loin d'être grande. Elle était dans la limite, la petite limite.

Elle reprit, d'une voix chargée de mépris, d'arrogance mais néanmoins intéressée.

- Te battre pour tes idées ? Mon pauvre ami... Tu es bien naïf.

Elle se pencha sur lui et murmura d'une voix glaciale et mauvaise.

- Tes idées, on va te les soustraire, les bouffer, les dévorer, quelles qu'elles soient. La liberté ? Tu ne l'obtiendras qu'en te cachant, et d'une certaine manière, ce ne sera pas la liberté puisque que tu seras prisonnier de ta propre cachette.

Elle se redressa, et ricana doucement. La moitié de son visage disparaissait derrière sa frange, et dans le noir, on ne dicernait plus qu'une faible silhouette de la jeune Serpentard, comme si elle disparaissait dans l'ombre et la pénombre qui engloutissait les lieux.

Elle ouvrit la bouche, comme pour continuer. Mais se ravisa. Oui, elle préférait écouter la réponse de ce petit homme de bon alloi, écouter sa réponse qui serait également très bonne, très juste. Cela la dégoûtait, ces personnes débordante de bons sentiments. Mais il était vrai que Jonathan était loin d'être le pire. Et peut-être qu'en perçant un peu, elle pourrait avoir quelques conversations enrichissantes avec lui. Elle y songeait simplement, et elle en jugerait après sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan Finch
6ème année
avatar

Masculin Parchemins rédigés : 97
Age : 25
Localisation : Plus près que vous ne le pensez
Hiérarchie : Elève
Maison/Emploi : Serdaigle
Fibiz : 0
Date d'inscription : 10/07/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Escapade de Nuit [Libre]   Dim 5 Aoû - 16:18:53

Jonathan tourna le dos à la Serpentard.
Pourquoi est-ce que cette fille jouait avec lui comme ça?
Cela devait vraiment lui plaire, de lui poser des questions aussi étranges.
Mais Finch n'était pas contre l'idée. Pour une fois qu'il avait la chance de dire ce qu'il pensait...
Ca changeait vraiment de la triste routine du château.

La voix glacée de Sidaca trouvait un écho dans son âme.
Ce discours le transperçait, et Finch s'avait qu'il n'avait guère de choix.
Soit il répondait franchement et il allait bientôt devenir un vulgaire jouet en caoutchou pour la jeune fille, soit il reprenait son rôle de gentil petit garçon bien obéissant et ne subirait que quelques quolibets....

Il serra la machoire et avala péniblement sa salive.


"Je sais bien comment fonctionne ce monde. Et même si ce n'était pas le cas, tu n'as pas besoin de me l'apprendre. Tu es à Serpentard, non? Tu n'es pas censée tout faire pour que je finisse par implorer ton pardon en pleurant, parce que je t'ai aperçue? "

La rage qui l'habitait brillait dans ses yeux bruns tandis qu'il cachait ses poings dans ses poches.

"Tu te permets de me juger sur quelques phrases...Et si je t'avais simplement laché une tirade apprise par coeur? Ton jugement serrait érroné, comme le mien peut l'être à ton sujet."

Jonathan en avait plus que marre d'être un de ses enfants sages tout droit sortis des contes de fées, alors, pour la première fois de sa vie, il assumerait pleinement les conséquenses de ses actes.

"Je ne suis peut-être qu'un gamin naïf et sans intéret, qui finira sa vie seul, aigri et ridé dans une grotte ou un coin du genre, mais au moins, je sais ce que je veux, et pourquoi je suis ici. J'ai ma définition de la liberté, toi, tu as la tienne. Peut-être que tu vas me les 'bouffer' mes gentilles petites idées bien mièvres. Ou peut-être que c'est moi qui boufferait les tiennes, qu'en penses-tu?'

Finch avait tenté le diable, allait-il mourir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sicada A. Falcoro
7ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 218
Age : 26
Hiérarchie : Elève
Fibiz : -2
Date d'inscription : 14/02/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Escapade de Nuit [Libre]   Dim 5 Aoû - 16:37:58

[Au fait, je t'ai pas répondu dans ton HJ plus haut, mais me moque pas geek ]

Jonathan commençait à s'emballer. Et Sicada le regardait, sans l'interrompre, écoutant tout ce qu'il avait à dire. Dommage dommage... Sicada ne dit rien, et attendit, comme elle attendait souvent après une réponse, quelques minutes. Elle était un peu déçue, oui, il fallait l'avouer, il avait réagi exactement comme elle l'escomptait, mais elle avait une pointe d'espoir tout de même. Poudlard se divisait en trois parties : dans l'une, il y avait ceux qui aurait filé, préférant éviter les ennuis avec la jeune Serpentard, la dexuième comptait des jeunes élèves comme Jonathan, des gens un peu voire très mièvre, autrement dit les lâches, et enfin l'autre, les forts.

- Dommage dommage... je pensais que tu étais "un peu", juste un peu, différent, que tu avais un minimum de jugeotte, mais je vois que non...

Elle était moqueuse et arrogante, sa voix toujours aussi dure et glacée. Alors qu'elle le regardait, une vague de dégoût la subermerga, ils étaient tous comme lui ici. Il répondait à la moindre remarque, au moindre défi. Des esprits faibles, sans force de caractère, qui ne savait jamais quand il fallait répondre et quand il fallait se taire.

- Une tirade par coeur ? Tu aurais peut-être été moins ridicule.

Elle aurait pu en dire encore beaucoup mais elle préférait se taire sur ce sujet, elle n'aimait pas parler pour ne rien dire et là, elle avait vraiment l'impression de perdre son temps. Autant quand elle discutait avec ses camarades, sur les futilités de tous les jours, ça occupait ses interlocuteurs. Oui, Sicada pensait sincèrement leur rendre un grande service, c'est à dire les occuper, comme des enfants, et des enfants ils étaients et le seront toujours s'ils ne changeaient pas. Mais à dire vrai, certains adultes étaient vraiments stupides, surtout les professeurs de Poudlard.

- Avaler mes idées ?

Elle éclata d'un rire doux et mielleux.

- Mais mes idées, quelles sont-elles ? Les connais-tu ? Non, certainement pas.

Elle monta quelques marches, puis se retourna en levant une main d'un geste théâtrale, sa voix était morne, comme las de parler. Mais elle continuait.

- Oh je sais très bien ce que tu vas dire... Que mes parents sont des mangemorts, que je suis comme eux et que je vais bientôt suivre la voie de ma famille pour devenir un Mangemort et me battre au côté du Seigneur des Ténèbres, n'est-ce pas ? Mais dis le, ton avis a peu d'importance à mes yeux...

Elle attendait sa réponse, ne songeant pas encore à sortir sa baguette, non, pas maintenant. Et si elle le ferait, ce ne serait pas ici, pas maintenant, plus tard et plus haut. Elle n'agirait que si ses paroles allaient trop loin, pour l'instant il n'était qu'un jouet entre ses mains, elle s'amusait ainsi à le pousser à bout, quel faible esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan Finch
6ème année
avatar

Masculin Parchemins rédigés : 97
Age : 25
Localisation : Plus près que vous ne le pensez
Hiérarchie : Elève
Maison/Emploi : Serdaigle
Fibiz : 0
Date d'inscription : 10/07/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Escapade de Nuit [Libre]   Dim 5 Aoû - 17:16:25

Elle le détestait vraiment.
Jonathan n'en doutait plus du tout.
Cette fille se seravait de lui pour s'occuper, comme s'il était arrivé tout pile au bon moment pour lui changer les idées.
Son regard s'assombrit et il se pencha par dessus le muret du chemin de ronde, fixait les lointaines étendues sombres qui, en journée, seraient apparues sous formes de collines.
Il aurait très facilement pu se jeter du haut des remparts, et ce n'était pas l'envie qui lui manquait.
Mais, comme toujours, le jeune Serdaigle fit le vide dans son esprit et, après quelques secondes, sa respiration devenue calme, il observa le parc, écoutant toujours Falcoro.


"Alors comme ça, avoir un minimum de jugeotte revient à te laisser faire ce que tu veux? Intéressant."

Il semblait ailleurs et répondait sur un ton détaché, comme s'il était absorbé par autre chose.
Sidaca était assez étrange. Peut-être avait-il été tenté de la suivre à cause de son caractère, ou de son charisme.
Il ne le savait pas et ne donnait pas l'impression de vouloir le savoir.

Certes, un texte apprit par coeur, sur le bon ton, lui aurait permis d'être presque crédible, mais, il ne se sentait plus capable, à une heure aussi tardive, de jouer, de jouer encore, comme à chaque seconde de sa misérable existence.
Il était fatigué par tout ça, par la vie, par le système, par les gens, et pour être franc, il aurait bien aimé secouer la Serpentard jusqu'à ce qu'elle comprenne qu'il n'en pouvait déjà plus.
Mais Jonathan n'était pas un Gryffondor, et il garda donc cet air absent pendant que la jeune fille parlait.
Pourtant, il ne perdait pas une miette de ce qu'elle disait.
Il analysait, encore et encore, chaque son, chaque mot, chaque intonation.
Par réflexe, comme tout ce qu'il faisait.


- Oh je sais très bien ce que tu vas dire... Que mes parents sont des mangemorts, que je suis comme eux et que je vais bientôt suivre la voie de ma famille pour devenir un Mangemort et me battre au côté du Seigneur des Ténèbres, n'est-ce pas ? Mais dis le, ton avis a peu d'importance à mes yeux...

Jonathan Finch se mit à trembler.
Cette fille avait dit ça sans le moindre soucis, comme si c'était on ne peut plus normal.
Le Serdaigle se laissa glisser le long du mur de pierre, jusqu'à tomber assit sur le sol dur et froid.
Il avait envie de pleurer, de hurler, mais cette fois-ci, même le simple fait de penser lui pompait son énergie.
Il n'avait plus la force. Plus la force de bouger, plus la force de parler, plus la force de la faire taire.
Il repensa alors à ses parents, devenus mangemorts et fiers de l'être. Il pensa également à son petit frère, qui les avaient suivit, et à toutes ses choses qu'il avait toujours essayé d'oublier jusqu'à cet instant.
Il avait froid, mais son coeur le brulait dans sa poitrine.
Il aurait voulu étrangler cette fille pour la voir s'effronder sur le sol avec lui.
Mais il savait que cela ne se passerait jamais.
Sidaca était plus forte que lui, elle n'avait pas peur de voir les choses en face, pas comme lui...
La colère et la tristesse s'étaient associées, le consumant de l'intérieur.
Jonathan passa ses bras autour de ses genoux et commença.


"Si les gens devenaient mangemorts par filiation, ce serait drôlement moche. J'ai pas envie de croire que ça se passe comme ça. J'ai pas envie....je veux pas...On a tous le droit de choisir ce qu'on veut être, non? Tu veux, toi, devenir mangemorts? Moi, j'ai pas envie..."

Il avait seulement murmurer ces phrases, n'ayant plus assez de voix pour que cela soit clairement audible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sicada A. Falcoro
7ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 218
Age : 26
Hiérarchie : Elève
Fibiz : -2
Date d'inscription : 14/02/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Escapade de Nuit [Libre]   Dim 5 Aoû - 17:38:13

Sicada suivait le manège du jeune garçon. Il s'était mis à la meurtrière et regardait les collines au loin. La nuit leur donnait une drôle de forme, comme une vague grossièrement dessinée au loin. A cette idée, Falcoro eut un faible sourire, sourire que personne ne pouvait comprendre, hormis elle-même.

Puis Jonathan se retourna et se laissa glisser le long du mur pour s'asseoir sur le sol, les bras autour des jambes. A le voir comme ça, Sicada n'en fut plus que convaincu, ainsi il lui donnait raison, ainsi il lui montrait qu'il laissait tomber. Ce manque d'ambition et de persévérance l'aurait mis hors d'elle en d'autre circonstance, mais la nuit avait un effet apaisant sur elle, et elle eut juste un sourire triomphait, très faible sourire. Après tout elle ne faisait aucune bataille.

- Qu'as-tu maintenant, petit pleurnichard ?

Le garçon sortit alors une phrase singulière, qui fit sortir une once de colère que même la nuit ne pouvait faire disparaître. Elle était frustrée d'entendre pareilles paroles ! La vie était cruelle, on ne faisait pas ce qu'on faisait dans la vie, et c'était tout. Oh oui, les plus forts s'en sortaient, les plus faibles suivaient. Sicada se disait comme forte, mais elle savait que face à son père, elle n'était qu'une pauvre larve sans défenses, mais ça, jamais elle ne se l'avouerait directement, à elle comme à quiconque d'autres.

- "J'ai pas envie.... j'veux pas..."

Elle imitait une petite voix aigüe et enfantine, pleurnicharde.

- Tu crois qu'on a le choix ? Parfois, la vie t'impose les choses, c'est ainsi. Mais les plus forts s'en sortent, toi tu n'iras nulle part. Ecoute toi, toujours à geindre...

Elle avait fini ça d'une voix sèche et agacée, et durant une seconde, elle crut voir le visage de son père, un sourire satisfait aux lèvres. Elle était furieuse à présent.

*- Tu as eu ce que tu voulais Papa, regarde ce que tu as fait de moi... Mais un jour... Un jour...
- Un jour quoi ma fille ? Rien, tu seras toujours ce que j'ai fait de toi, ce que j'ai voulu faire de ta vie, de ta misérable existence...*


Cette conversation lui revint en mémoire avec le visage du père Falcoro. Ils avaient eut cette brève discussion il y avait à peine un mois. C'était en Aoüt, et Sicada préférait ne pas se souvenir de ce qui avait précédé ces paroles... Elle tenta d'effacer les images de cette journée en répondant à Jonathan.

- Mangemort ? Pourquoi pas... et pourquoi ? Oui, pourquoi ?

Mais sa réponse la ramenait pleinement à la conversation avec son père, sa discussion avec le Serdaigle était d'ailleurs, pour une partie, du même sujet. Non décidemment, elle ne pourrait pas l'oublier de si tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan Finch
6ème année
avatar

Masculin Parchemins rédigés : 97
Age : 25
Localisation : Plus près que vous ne le pensez
Hiérarchie : Elève
Maison/Emploi : Serdaigle
Fibiz : 0
Date d'inscription : 10/07/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Escapade de Nuit [Libre]   Dim 5 Aoû - 17:55:22

Contre toute attente, Jonathan se releva, comme si de rien était.
Une lueur farouche dans ses yeux narguait Sidaca.
Finch s'était déjà prit un bon paquet de griffles, quand il fixiat ses parents de ces yeux là, comme s'il allait leur bondir dessus, prêt à en découdre.

Finch était comme ça.
Impossible de savoir s'il avait un caractère propre, ou s'il agissait au feeling.
Il se tenait droit devant la jeune fille, et là, si la Lune l'avait éclairé un peu plus, la jeune Serpentard l'aurait sûrement prit pour un fou.
Mais, de toute façon, elle ne semblait pas avoir besoin de cela pour le penser.


"Bizarrement, ça me rassure presque, de n'être à tes yeux qu'un petit pleurnichard. Oseras-tu m'attaquer? Oseras-tu m'affronter? Ou me jugeras-tu encore une fois comme l'être insignifiant que je suis, pour partir et oublier la pauvre chose que je suis?"

*Un Finch garde toujours la tête Haute Jonathan! Avoir peur de vivre...c'est misérable. Tu es misérable....*

Encore et encore, un de ses jugement hatif de Serpentard...
Jonathan soupira. Tous, ils étaient tous répartis par maison, par caractère et par aptitudes.
Ce système ne laissait aucune chance aux gens qui n'avaient pas de volonté propre, comme lui.
Une seule chose était sûre, il n'aurait jamais la force de devenir un mangemort.
Pour cela, il aurait fallu qu'il ai un minimum de cran et de tenacité.
Or, il n'avait ni l'un, ni l'autre.


"Tu veux les rejoindre? Alors pourquoi est-ce que tu traines encore ici? Poudlard n'est pas un endroit pour les gens comme toi. Poudlard n'est pas faits pour les gens qui ont un avenir. Tu veux les rejoindre? Alors prends tes affaires et casses-toi! Tu crois peut-être que, parce que tes parents sont mangemorts, c'est le même sang de tueur qui coule dans tes veines? Et bien alors, je préfére encore faire partie des faibles, qui, même s'ils ont du sang de meurtriers, deviendront de pauvres débris sans âmes et qui, le jour de leur mort, ne verront là que la délivrance de ce monde de pourri!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sicada A. Falcoro
7ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 218
Age : 26
Hiérarchie : Elève
Fibiz : -2
Date d'inscription : 14/02/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Escapade de Nuit [Libre]   Dim 5 Aoû - 23:11:47

Contre toute attente, Jonathan se leva d'un bond et se ficha devant Sicada, en furie. Elle le regardait sans ciller, la main sur sa baguette s'attendant à tout. On ne sait jamais ce qui se passait dans la tête de ce genre de personne, pensait la jeune Falcoro. Mais finalement il se remit à parler. Certes sa voix était rageuse et hargneuse, et les mots étaient puissants, mais ce n'était que ses paroles.

Mais ce qui mit en colère la Serpentard, ce fut son défi. Oserait-elle l'attaquer ? La prenait-il pour une dégonflée, pour une lâche ? Bien sûr qu'elle l'attaquerait, et sans hésiter ! Elle n'avait aucunement peur, néanmoins elle agirait que quand elle en jurerait le moment opportun. Or actuellement, il ne l'était pas du tout. Elle gèrait totalement la situation, le petit Serdaigle était à sa merci, elle en était totalement convaincue.

Elle releva doucement sa baguette qui alla se loger dans le creu de son cou, avec une pression, elle le fit reculer. Et alors qu'il reculait et elle avançait, elle répondit :

- Ne doute jamais de mon audace, petit Serdaigle...

Sa voie avait sifflé comme le son du serpent qui est à l'affût de sa proie. Oh Sicada était très sûre d'elle, très arrogante. Rine qu'à sa manière de l'appeler "Petit serdaigle. Pour elle il n'était ni plus ni moins qu'un élève de Poudlard, il ne signifiait rien à ses yeux, tout comme toutes les pauvres créatures qui cohabitaient entre ses murs épais. Elle se sentait, elle se savait supérieure à eux. Pas par le sang, non ce n'était pas du tout son idée, mais par elle-même. Son caractère, son intelligente. Sicada était très égocentrique.

- Et crois bien que si la raison de ma présence ici te regardait d'une quelconque façon, tu serais au courant. Or, ce n'est pas-le-cas.

Elle avait détaché chacune des dernières syllabes, ajoutant une petite pression sur la nuque du jeune homme. Elle aurait pu lui expliquer pourquoi elle était ici, mais ce n'était rien d'autre qu'une perte de temps. Il n'était même pas digne de rester ici, avec elle, d'ailleurs que faisait-elle ici ? Elle avait décidé de monter jusqu'aux toits, seule, et il était là. Mais il fallait avouer qu'elle s'amuser bien, du moins, c'est ce qu'elle voulait faire transparaître...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan Finch
6ème année
avatar

Masculin Parchemins rédigés : 97
Age : 25
Localisation : Plus près que vous ne le pensez
Hiérarchie : Elève
Maison/Emploi : Serdaigle
Fibiz : 0
Date d'inscription : 10/07/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Escapade de Nuit [Libre]   Lun 6 Aoû - 17:27:21

Jonathan ressentit un profond mépris pour Sidaca.
Il sufissait de la taquiner pour qu'elle daigne sortir sa baguette?
Une Serpentard, rien de plus.
Tandis qu'elle le forçait à reculer, Finch dégaina sa baguette et la pointa sur le petit brin de fille qui le menaçait.


"Suis-je censé avoir peur d'un bout de bois? D'un sort, peut-être, mais là...Tu ne presse même pas assez fort."

Cette nuit qui devait lui permettre de prendre un peu de recul le mettait dans une situation assez...embêtante.
Sa maison avait déjà perdue un certain nombre de points, il devait donc agir en finesse.
Sidaca était fâde. Etrangement fâde pour une Serpentard.
Cette discussion avait perdue toute sa saveur et Finch commençait à regretter de ne pas avoir réveillé le professeur d'astronomie.
Mais bon...il fallait faire avec, et apprendre de ses erreurs.


"Si tu veux devenir mangemort, je le saurais un jour ou l'autre, et on sera obligé de s'affronter. Alors, pourquoi ne pas en finir maintenant. Un duel, ça te dirait? Tu pourrais amener un temoin de ton choix, et moi, un du mien. Un lieu désigné au hasard.....et un combat sans pitié. C'est dans tes cordes, non?"

Jonathan savait parfaitement que c'était absurde, et qu'il ne faisait qu'aggraver la situation.
Mais il ne pouvait s'empêcher de continuer, il voulait que Falcoro se montre enfin, qu'elle sorte de ses gons, qu'elle lui montre sa vraie nature.
Pur délire de gosse, c'était tout à fait cela.
Mais si elle voulait vraiment devenir mangemort, alors, il ne lui accorderait aucun répit et il se montrerait sans la moindre pitié, dépourvu du moindre soupçon d'humanité.


[désolé pour le peu de lignes ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sicada A. Falcoro
7ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 218
Age : 26
Hiérarchie : Elève
Fibiz : -2
Date d'inscription : 14/02/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Escapade de Nuit [Libre]   Lun 6 Aoû - 23:36:27

[Moi aussi je manque un peu d'inspiration ^^']

Comme elle le pensait bien, le jeune homme avait à son tour sorti sa baguette. Elle retira la sienne.

- Avoir peur ? Je t'assure que si je voulais te faire peur, je m'y serais prise autrement...

Une véritable menace pesait sous ses mots. Elle commençait vraiment à se mettre en colère, les petites remarques du Serdaigle l'agaçait. Il ne comprenait pas qu'il n'était rien pour elle, rien du tout, et que si elle voulait le détruire, elle le ferait très facilement. Alors il lui proposa un duel. Un duel ? Au départ, elle comptait refuser, il n'était pas digne de se battre contre elle, personne ne l'était ici. Mais Finch était si stupide qu'il allait croire qu'elle avait peur. Oh Sicada se fichait bien de ce qu'il pensait, complètement, mais après tout, l'idée de lui donner une bonne leçon ne la laissait pas indifférente. Elle lui montrerait une bonne fois pour toute de quoi elle était capable, et alors il n'oserait plus la croiser dans les couloirs. Elle serait enfin débarasser de ce parasite qui se faisait très lourd.

Une idée lui traversa l'esprit. Elle avait vu pas plus tard que c ematin que le club de duels avait ouvert. Or, les deux jeunes élèves y étaient inscrits. Pourquoi ne pas corser le jeu en y imposant les règles du club ? Le Serdaigle aurait-il le cran de se battre devant deux imbéciles de professeurs ? Ce serait une idée... Et si vraiment, il ne se passait rien, iils pourraient toujours se donner rendez-vous une nuit pour s'affronter. Mais Sicada savait que le Serdaigle aurait peur de braver l'interdit...

- Un duel ? Intéressant... J'ai une porposition à te faire. Le club de duels est ouvert, j'y suis inscrite et toi aussi. Le premier soir, portons-nous volontaire et montre-moi ce que tu sais faire alors... Sauf si... Tu as peur de te battre devant des professeurs ?

Elle serait un peu sur son propre terrain, car Sicada n'hésiterait pas à l'écraser. de plus, devant tous les élèves du Club, il serait humilié, complètement. Un délice, c'était bien mieux que seuls. Oui, ça promettait d'être alléchant, car la jeune Falcoro n'avait aucun doute sur l'issue de ce duel : elle gagnerait.

La nuit avançait et ils étaient toujours là, à chuchoter dans les couloirs. Le professeur d'Astronomie, ou le concierge, pouvaient surgir d'une minute à l'autre mais la jeune Serpentard et le serdaigle restaient là. C'était très amusant de le voir se dépêtrer dans ses remarques. Mais la conversation devenait légèrement agaçante. Néanmoins Sicada ne partirait pas tout de suite, elle attendait la réponse de son camarade. Et la perspective de l'humilier en publique, enfin, lui donnait ce sourire arrogant coutumier. Il comprendrait ainsi qui des deux étaient le plus fort, bien qu'elle-même le savait déjà depuis longtemps. Mais le laisser se bercer d'illusions rendait la chose encore plus amusante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan Finch
6ème année
avatar

Masculin Parchemins rédigés : 97
Age : 25
Localisation : Plus près que vous ne le pensez
Hiérarchie : Elève
Maison/Emploi : Serdaigle
Fibiz : 0
Date d'inscription : 10/07/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Escapade de Nuit [Libre]   Mar 7 Aoû - 14:14:25

"Pourquoi pas. Si tu préfére. Mais, tu ne pourras pas jeter tous les sorts que tu veux....dommage, non?"

Jonathan sans fichait complétement, du sourire mesquin de cette fille qui allait l'écraser.
Il s'en moquait éperdument.
Tenter le tout pour le tout, c'était déjà raté.
Il allait se faire massacrer, mais il s'en fichait complétement.
De toute façon, il en avait ras le bol des gens qui se pensaient superieurs sans en avoir donné la moindre preuve!
Là, il donnait l'occasion à Sidaca de montrer sa force. Alors maintenant, tanpis s'il devait passer à l'infirmerie...


"Ton choix sera le mien, mais n'oublies pas, prends un élève comme témoin, les profs ne sont que des arbitres."

C'était logique pour lui, mais peut-être pas pour elle.
Et bien, si elle voulait, elle pouvait lui poser la question.
A moins que cela ne la tue de devoir lui baver quelques mots supplémentaires...


*On verra bien sur le tas si je m'en sors. Et puis, on a toujours les témoins...*

Il commençait à faire vraiment froid, alors, il rabattit sa cape sur ses épaules, le tissu noir rendant sa silhoutte presque invisible dans la nuit.
Finch devrait attendre encore un peu la réponse de sa camarade.


"Tu devra me dire le nom de la personne choisie demain matin, à la Grande Salle, et je te dirai qui j'ai choisi en même temps. Mais pas d'entourloupe, eux ne doivent pas savoir qui l'adversaire à choisi. Pigé?"

[désolé mais là...je patauge pleinement]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sicada A. Falcoro
7ème année
avatar

Féminin Parchemins rédigés : 218
Age : 26
Hiérarchie : Elève
Fibiz : -2
Date d'inscription : 14/02/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Escapade de Nuit [Libre]   Mar 7 Aoû - 18:16:40

Elle ne pourrait pas lancer tous les sorts qu'elle voulait ? C'est ce qu'on allait voir. Sicada répondit par un sourire cruel aux paroles du serdaigle, elle préférait lui faire une jolie surprise plutôt que de lui faire un peur franche dès le départ. Finch allait penser à ce duel tout au long de la semaine, elle en était certaine.

Un élève comme témoin ? Jamais de la vie. Mais après tout pourquoi pas ? Ca ne rendrait le duel que plus exitant. Elle réfléchirait à tout ça en chemin. La nuit était bien avancée et elle voulait regarder son dortoir, elle n'avait plus vraiment le besoin de se retrouver seule. Cette petite discussion avec Jonathan lui avait redonné toute sa vigueur et ce n'était pas ses petits soucis d'écolière qui la gènêraient dorénavant. Elle avait honte d'elle, d'ainsi donner autant d'importances à Rogue ou à son père. Quelle sotte.

- Très bien, demain matin à la Grande Salle.

Elle lui fit un sourire machiabélique (Mouhaha Twisted Evil ) et se retira, en descendant doucement les marches de la tour. Cette nuit avait été très productive, elle allait pouvoir rappeler à tous ces imbéciles de Poudlard qui elle était vraiment.

Les couloirs du château étaient complètement vides. Des nuages s'ammassaient dehors, cachant la lune et de nombreuses étoiles. Sicada avait sorti sa baguette pour mieux se diriger entre les étages et escaliers du collège. Elle doutait à présent de croiser qui que ce soit, il était beaucoup trop tard.

Au bout d'une bonne vingtaine de minutes, elle arriva dans les cachots. Elle revit la mine de Finch. Au départ plutôt effrayé et désespèré, il avait gagné en assurance. Oh elle se doutait bien que le Serdaigle n'avait pas peur d'elle, il ne savait pas exactement encore de quoi elle était capable, et il n'allait pas être déçu.Elle eut la vision furtive des élèves d'école, voyant sa vraie facette. La tête dans ses pensées, elle prononça le mot de passe et entra dans la salle commune. La minute d'après elle s'était couchée, les yeux grands ouverts fixant le plafond du dortoir des filles, mais aucun sourire sur son visage blanc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan Finch
6ème année
avatar

Masculin Parchemins rédigés : 97
Age : 25
Localisation : Plus près que vous ne le pensez
Hiérarchie : Elève
Maison/Emploi : Serdaigle
Fibiz : 0
Date d'inscription : 10/07/2007

Statut du Sorcier
Baguette:
Infos utiles:

MessageSujet: Re: Escapade de Nuit [Libre]   Mer 8 Aoû - 14:55:48

Jonathan regarda la jeune fille partir et lança un vague:

"Bonne nuit"

Cette Sidaca ne devait pas être si différente que lui, au fond.
Tous les deux, ils étaient toujours sur la défensive, enfin, surtout lui.
Même s'il allait se faire massacrer au Club de Duel, il n'en faisait pas tout un plat.
Après tout, cette fille l'intriguait et il espèrait en apprendre plus sur elle.

Il se rassit donc sur les pierres à nues du toit et sortit plume et parchemins.
Après avoir écrit tout ce qui l'intéressait sur la Serpentard, il s'allongea sur le sol poussièreux et observa les étoiles, un petit sourire au lèvres.

Elles brillaient toutes, donnant l'impression d'être au comble du bonheur.
Les constellations semblaient animées d'une joie de vivre débordante et Jonathan trouvait ce spectacle magnifique.
Toutes ces petites lumières qui se détachaient sur ce long drap sombre qu'était le ciel l'émerveillait.
Tout paraîssait si simple et si beau que le Serdaigle se sentit un instant libéré de tous ses soucis, prêt à tout reprendre à zéro.

Puis, les rayons de la Lune quittant son visage, il s'endormit, ne se réveillant qu'au petit matin, ayant seulement le temps d'entrer dans la salle commune, comme s'il avait passé la nuit à dormir sur le canapé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Escapade de Nuit [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Escapade de Nuit [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un ado dans l'obscurité lumineuse de la nuit [libre]
» Une mélodie dans la nuit [LIBRE]
» Astre de nuit [Libre]
» Petite faim pendant la nuit [Libre]
» Benoit et Guillaume en boîte de nuit (LIBRE)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, l'école des sorciers :: Poudlard :: AILE OUEST :: Le toit-
Sauter vers: